Leral.net | S'informer en temps réel



Alassane Ouatara invite ses pairs à s’engager dans la ''réalisation de grands chantiers de développement

le 29 Juin 2012 à 17:45 | Lu 528 fois

Yamoussoukro, 29 juin (APS) - Le Chef de l’Etat ivoirien et Président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Alassane Ouattara, a invité ses pairs membres de l’institution sous régionale à s’engager dans ''la réalisation de grands chantiers de développement''.


Alassane Ouatara invite ses pairs à s’engager dans la ''réalisation de grands chantiers de développement
''Nos populations attendent de nous que nous nous engageons sur le chemin de l’action et de la réalisation des grands chantiers de développement’’, a dit Alassane Dramane Ouattara qui présidait l’ouverture du 41-ème Sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement, vendredi à Yamoussoukro (200 km d’Abidjan), dans la salle de Congrés de la Fondation Félix Houphouët Boigny pour la Recherche de la paix.

Les crises politiques au Mali et en Guinée-Bissau ont dominé les travaux du 41-ème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO.

Pour Alassane Ouatara, la réhabilitation et la construction des infrastructures routières de portée régionale, la réalisation des projets d’interconnexion énergétique ainsi que les programmes de productivité agricole basés sur le travail en réseau et le partage des technologies, permettront de consolider l’armature économique de la sous- région.

En effet, il a rappelé à ses homologues l’engagement qu’ils avaient pris d’approfondir le processus d’intégration dans les domaines de la convergence macro économique, de l’inter-connectivité, de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, des infrastructures, du cadre réglementaire du transport aérien, de l’énergie et des programmes socio-économiques.

Tous ces engagements ont été pris lors du dernier Sommet de la CEDEAO, a-t-il précis.

Les Chefs d’Etat avaient également souscrit à la décision de transfert du surplus des fonds issus du prélèvement communautaire et détenus par la Commission de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO.

Cela, pour que la Banque puisse accorder des prêts aux Etats membres pour le soutien à leurs efforts dans la mise en œuvre du programme d’extension des infrastructures d’interconnexion régionale.

En ce qui concerne l’accord de partenariat économique entre l’Afrique de l’Ouest et l’Union Européenne, la CEDEAO avait souligné la nécessité pour les deux parties d'accélérer la finalisation d’un Accord axé sur le développement, selon son Président en exercice.

Alassane Dramane Ouatara a tout de même fait part de sa ‘’foi en la Cedeao, en son avenir et à sa place en Afrique et dans le monde’’.

''J’ai foi en sa capacité à faire entendre sa voix sur les grandes questions de la planète et contribuer à construire une Afrique moderne'', a -t–il assuré.

Partant de là, il a dit sa foi au rôle diplomatique et politique que saura jouer la CEDEAO pour faire entrer l’Afrique au Conseil de sécurité des Nations-Unies en qualité de membre permanent.

‘’Je suis convaincu qu’ensemble, unis et solidaires, nous pourrons relever tous ces défis et réaliser nos ambitions communes pour le mieux-être de nos peuples’’, a-t–il fait valoir devant ses homologues
Chefs d’Etat venus du Bénin, du Burkina Faso, du Cap-Vert, de la République de Guinée, de la Guinée-Bissau, du Liberia, du Sénégal et du Togo.

Le Premier ministre du Mali, Cheikjh Modibo Diarra représente son pays à ce Sommet.

La session qui se poursuit à huis clos se penche présentement, outre les crises en Guinée-Bissau et au Mali, sur le rapport intérimaire 2012 du Président de la Commission de la CEDEAO, celui de la 68-ème session ordinaire du Conseil des ministres et sur celui de la 11-ème session extraordinaire de ce même conseil.

La lecture du communiqué final avec la signatures des Actes et Décisions de la CEDEAO est attendue dans l’après-midi lors de la cérémonie de clôture.





SOURCE:ADL/CTN