leral.net | S'informer en temps réel

Alerte au président de la République : Abdou Khoudoss Mbacké invite Macky Sall à écouter le peuple sénégalais


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Mars 2015 à 10:15 | | 9 commentaire(s)|

Alerte au président de la République : Abdou Khoudoss Mbacké invite Macky Sall à écouter le peuple sénégalais
Depuis l’élection en 2012 du président Macky Sall, a indiqué le fils de Serigne Modou Faty Khary Mbacké, dans l’espoir qu’il va s’atteler à atténuer les difficultés rencontrées par les sénégalais, « nous avons remarqué que jusque-là, il y a plus de théorie que de pratique».
Serigne Abdou Khoudoss Mbacké considère que le régime actuel a plutôt mis l’accent sur la traque des biens mal acquis «qui ne constitue pas une priorité pour la population».

Serigne Abdou Khoudoss Mbacké dénonce la table ronde tenue à l’ambassade de France sur la réforme des daaras au Sénégal
Ce disciple de Cheikh Ahmadou Bamba, fier des valeurs du mouridisme, s’est désolé d’apprendre à travers la presse qu’une table ronde s’est tenue à l’ambassade de France pour statuer sur la réforme des daaras au Sénégal. «L’ambassade de France n’est pas le cadre idéal pour réglementer l’enseignement coranique», a rétorqué le jeune marabout. Selon lui, l’ambassadeur ne doit pas se prononcer sur des problèmes spécifiques du pays de la ‘’Téranga’’.
Le fils de Serigne Modou Faty Khary Mbacké estime que le président Macky Sall est trop ouvert à la France. Ainsi, il a lancé une alerte pour l'exhorter à ne pas se confier totalement à son entourage «qui a tendance à le mener dans le gouffre». Il pense que le Chef de l’Etat doit plutôt prêter attention à la population qui l’a élu, au peuple; «sachant que ce qu’on lui conseille n’est pas conforme aux réalités socio-économiques du pays».
«Quand nous sommes partis rendre visite à Me Abdoulaye Wade, un membre de l’entourage du président de la République a dit littéralement que ce sont des chiens qui sont derrière l’ancien chef de l’Etat». Serigne Abdou Mbacké pense qu’il y a trop d’acharnement «de tout bord et personne ne dit rien».

Abdou Khoudoss Mbacké dénonce la dynastie Faye/Sall qui est de la haute trahison du peuple sénégalais
Pour Serigne Abdou Khoudoss Mbacké, c’est une haute trahison du peuple sénégalais de voir l’actuel président concentrer son pouvoir au niveau la famille ‘’ Sall et Faye’’. Il a pris en exemple Aliou Sall, élu récemment président de l’Association des maires du Sénégal. Le jeune marabout avoue son insatisfaction,«ainsi que beaucoup d’autres membres de la famille Mbacké».
A son avis, nul ne peut diriger le Sénégal sans être en phase avec les familles religieuses. «On lui a fait comprendre qu’il n’y a plus de soumission à une quelconque confrérie. Et, c’est grave! Aujourd’hui, les nationaux ont cédé la place aux étrangers. Au Sénégal, n’importe qui sait que Bolloré est derrière Youssou N'dour, exerçant un puissant lobby en faveur de la France», a dit le jeune marabout.
«Et, si on reste inerte jusqu’à ce que les occidentaux placent leurs pions, ce sont nos enfants qui vont subir les conséquences», a-t-il averti.
Sur ce qu’il appelle le dossier ‘’Abdou’’ Karim Wade, il ne partage pas l’idée avancée par certains qui proclament que Me Wade doit se taire. «Il n’est pas concevable de le pousser dos au mur et de lui demander de se taire», a aussi rélevé Serigne Abdou Khoudoss Mbacké.

« Karim Wade est un otage politique qui doit être libéré par le peuple »
Selon lui, Karim Wade est un otage politique et c’est le peuple qui doit le libérer. Il demande à la Crei de prouver sa culpabilité ou bien le libérer.
Et en tant que patriote, il estime nécessaire que l’entourage du président de la République lui dise la vérité. «Nous qui avions évoqué la demande sociale, nous en avons marre maintenant; ça suffit parce qu'on a poursuivi le fils de quelqu’un pendant 2 ans, d'abord pour 700 milliards, ensuite pour 200 milliards, puis plus tard 47 milliards sans preuve», a dénoncé le fils de Serigne Modou Faty Khary Mbacké...






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image