leral.net | S'informer en temps réel

Algérie-Sénégal : Fadiga rôde autour de la 'Tanière'

A la suite de Salif Diao, la ‘Tanière’ pourrait enregistrer le retour d’un autre cadre de la génération 2002. Khalilou Fadiga serait dans les schémas de Lamine Ndiaye en vue du match contre l’Algérie, le 5 septembre.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Août 2008 à 12:35 | | 1 commentaire(s)|

Algérie-Sénégal : Fadiga rôde autour de la 'Tanière'
Les 90 mn de Salif Diao contre la Libye auraient-elles convaincu Lamine Ndiaye à tenter une nouvelle fois le pari du has been ? Dans l’entourage du sélectionneur national, l’idée ferait son petit bonhomme de chemin, qui mènerait à Khalilou Fadiga. D’après une source autorisée, l’ancien capitaine des ‘Lions’ pourrait faire partie du groupe qui affrontera l’Algérie le 5 septembre à Blida. Celui-ci, nous dit-on, sera rendu public ce vendredi au cours d’une conférence de presse et comptera 22 joueurs. ‘Fadiga entre bel et bien dans les plans du staff technique’, annonce notre interlocuteur. Qui s’empresse d’ajouter une petite conditionnalité : ‘Tout dépendra cependant de sa forme du moment.’

A ce niveau, Fadiga semble tenir la corde. En deux journées de Jupiler League (D1 belge), il compte 175 minutes sous son nouveau maillot de Germinal Beerschot dont un match plein contre Genk (1-1) lors de la première journée. Pour la deuxième sortie de son équipe, contre Dender (1-1), l’ancien Auxerrois est sorti après 85 minutes. Si son nouvel entraîneur lui fait autant confiance, c’est sans doute parce que le joueur sénégalais est bien en jambe. Lamine Ndiaye appréciera et donnera son verdict dans deux jours.

Si son nom figure parmi les 22 pour Blida, Fadiga effectuera son retour en sélection trois ans après sa dernière apparition, qui remonte à 2005 et la large victoire (6-1) du Sénégal sur le Liberia en éliminatoires de la Can et du Mondial 2006. A l’heure où le jeu des ‘Lions’ est présenté comme orphelin d’un point d’encrage convainquant, capable d’impulser le rythme et de délivrer la dernière passe dans le troisième tiers, la venue du ‘Belge’ s’avère pour nombreux observateurs une nécessité.

Autre retour réclamé, notamment, par Lamine Dieng, le coach de Gorée, l’ancien international Ndoffène Fall, et quelques joueurs de la ‘Tanière’, celui de Mamadou Niang. Mais, malgré cet intense ‘lobbying’ et la volonté du joueur, affichée à travers la presse, de revenir en sélection après avoir décliné la convocation de mai-juin dernier, Lamine Ndiaye se montre peu emballé par l’idée. Ce qui ne veut point dire, d’après notre source, que le sélectionneur national ferme la porte à l’attaquant de Marseille. ‘Cela ne lui (Lamine Ndiaye) effleure même pas l’esprit. Son seul souci, c’est de bâtir une équipe nationale imbattable’, pose notre interlocuteur. Seulement, rappelle ce dernier, Niang doit respecter le parallélisme des formes : ‘Il doit réécrire aux responsables du football sénégalais pour montrer son envie et sa disponibilité à venir répondre à la sélection nationale. Et puis, faire une ampliation à la Fifa comme il l’a fait lorsqu’il a écrit à la Fédération sénégalaise de football pour ne pas être convoqué au cours de cette année. S’il répond à cette exigence, il sera bien là.’

Quoi qu’il en soit, par rapport aux hommes de match contre la Libye, il ne faudrait pas s’attendre à des bouleversements dans le groupe qui doit affronter l’Algérie. ‘Même si on n’a pas remporté ce match, ce groupe nous a donné une entière satisfaction. Parce qu’on a trouvé ce qu’on recherchait au cours de ce match’, affirme le membre du staff de Lamine Ndiaye. Et d’ajouter : ‘On a 22 joueurs à convoquer. Nous étions avec 19 joueurs à Tripoli. Donc, il y a encore trois places à pourvoir. Tout bon joueur sénégalais du moment est sélectionnable.’

Les joueurs sélectionnés, nous dit-on, sont convoqués à partir de dimanche prochain à Plan-de-Cuques. Le staff technique et les administratifs devant faire partie de la délégation quittent Dakar samedi pour la France. Les ‘Lions’ quittent leur base française le mercredi 3 septembre pour Blida où le match se tiendra deux jours plus tard.

‘La victoire, pas le nul’

‘Il s’agira de montrer un autre visage de l’équipe du Sénégal. Nous irons en Algérie pour jouer la victoire et non le match nul. En cas de victoire à l’extérieur, nous aurons déjà en poche notre qualification pour le tour suivant avant de faire face à la Gambie le 12 octobre prochain à Dakar.’ Cette déclaration de guerre est signée par un proche de Lamine Ndiaye, le sélectionneur national. Ainsi, les ‘Lions’ ne vont pas jouer le nul le 5 septembre à Blida. La défaite, elle, ne traverse pas l’esprit du staff de la ‘Tanière’. ‘C’est vrai que rien n’est exclu en football, mais nous irons en Algérie pour jouer et gagner. Et rien d’autre’, martèle notre source. Qui fait remarquer : ‘Algérie-Sénégal reste la finale du groupe 6. C’est pourquoi, on se prépare afin de mettre notre équipe dans de meilleures conditions de compétition.’ Ainsi, après le match contre la Libye, Lamine Ndiaye et ses hommes, confie notre source, ont tenu une réunion d’évaluation d’une demi-heure à l’issue de laquelle ‘la fiche technique en vue du match contre l’Algérie’ a été élaborée. Celle-ci part des enseignements tirés du nul contre la Libye pour fixer les balises pour la prochaine sortie sénégalaise.

Mamanding Nicolas SONKO



1.Posté par cybernet le 27/08/2008 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon le retour de fadiga sera un plus mais il faut copter avec ce groupe car j'espére qu'ils ont à l'esprit de relever le défi idem l'encadrement.
Tous ensemble nous allons nous qualifier inchallah.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image