leral.net | S'informer en temps réel

Ali Haïdar, un gardien de poisson à la table des banquets - Par Babacar Ndiaye (MALIK)

Aly Haïdar en veut toujours Me Abdoulaye Wade et par ricochet à son fils Karim pour avoir mis le socialiste Barthémy Dias et l’avoir déporté à Kédougou.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Mai 2014 à 16:02 | | 8 commentaire(s)|

Ali Haïdar, un gardien de poisson à la table des banquets - Par Babacar Ndiaye (MALIK)
Quand les courtisans s'adonnent à leurs galéjades de mauvais aloi pour amadouer le "patron" dans le but ultime de conserver leur sucette, la république souffre !

Sinon comment comprendre le zèle déshonorant dont font preuve certains caciques de la coalition hétéroclite de Macky SALL dont l'occupation favorite est d'attaquer à qui mieux mieux les supposés adversaires de ce dernier ?

Comment comprendre les sorties ubuesques de Abdoulaye wilane qui s'echauffe et manque presque de s'etouffer sur tous les plateaux télé depuis le retour de Me Wade demandant littéralement à Macky SALL d'aller à l'assaut de son mentor et bienfaiteur .... Me Abdoulaye WADE.

Comment peut on comprendre les bouffonneries de Ali HAIDAR le moniteur de plongée devenue gardien de poissons (yaboye svp ! ) spécialiste de l'arrimage - yobalema politique ?

Comment lui qui ne représente que l'insignifiant maraudeur qu'il incarne sur l’échiquier des valeurs représentatives et intellectuelles de notre landerneau politique ose t'il demander le transfèrement de Karim WADE à Kédougou ?

Comment cet allié des alliés a t'il osé nous sortir une énormité pareil en s’immisçant si lamentablement dans une affaire judiciaire qui manifestement le dépasse ?

Assurément et heureusement Monsieur le ministre - yobalema nous conforte dans notre position que la justice dans notre pays est un tant soit peu ankilosée, sinon comment comprendre que lui le faiseur de faux qui a a été pris la main dans le sac à détourner la somme de 275 millions de francs vers son machin qui porterait le nom d'Océanium peut-il l'ouvrir avec autant de légèreté ?

Assurément, s'il y avait pas ce petit quelque chose que nous dénonçons sur l'instrumentalisation de notre justice et sur la selectivité des poursuites selon qu'on soit avec ou face au pouvoir; Monsieur HAIDAR serait le chef de peloton de la marche des bagnards en direction de Kédougou.

Tout compte fait; comme le ridicule ne tue pas chez les HAIDAR (lignée de Ali le ministre de circonstance), le rejeton Youssef; en digne héritier de la dynastie des filous trafiquote du coté du port de Dakar et s'évite de justesse un séjour forcée à Rebeuss avec la complicité des amis de papa Ali.

Rebeuss ou un digne fils de ce pays que vous n'arrivez pas aux chevilles au propre comme au figuré est retenu arbitrairement depuis un an sans qu'aucune preuve ne soit apportée à ce jour à sa culpabilité. Une injustice qui'il vit avec dignite et sérénité et qui a fini d'indigner le monde entier. Injustice qui indigne même votre patron Ousmane Tanor DIENG, lui qui déclarait il y a peu je cite : "Je ne suis pas d'accord avec la méthode de fonctionnement de la CREI "

Vous avez donc raté une belle occasion de vous taire Ali. Vous avez par contre toutes les occasions de vous soumettre au tribunal de votre conscience pour vos détournements et votre incompétence face aux charges qui vous incombent. En attendant de répondre devant le tribunal de notre peuple et ... de la République

Babacar Ndiaye
Chargé de communication
Club Politique MALIK
MACKY!!! LIBERE KARIM






Hebergeur d'image