leral.net | S'informer en temps réel

Aliou Cissé, Coach des "Lions": «Préparer l’acte 2 de cette génération»

En conférence de presse ce vendredi, Aliou Cissé a confirmé "Libération" qui avait annoncé les retours de Fallou Diagne (FC Metz) et Younouss Sankharé (Bordeaux). Le sélectionneur national a aussi révélé les premières de Clément Diop, gardien de LA Galaxy (USA) et d’Ariel Mendy, défenseur de Diambars. Le regroupement des Lions en direction des matchs contre l’Ouganda (amical) et la Guinée Equatoriale (1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019), prévus ces 6 et 10 juin, à Dakar, démarre le 27 mai, à Saly (Mbour).


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Mai 2017 à 12:18 | | 0 commentaire(s)|

« La situation des gardiens de buts est préoccupante »
« C’est sûr et certain que la situation de nos gardiens de but est préoccupante. Tout entraîneur aimerait avoir, je ne dirais même pas des gardiens de but, mais des joueurs compétitifs. Aujourd’hui, on a Khadim (Ndiaye) qui a quelques problèmes avec son club (depuis début mai, il est confiné sur le banc de Horoya AC, en Guinée, après une altercation avec son coach Victor Zvunka). Un garçon comme Abdoulaye Diallo a été prêté pour qu’il puisse avoir un temps de jeu. C’est vrai qu’il y a eu cette Coupe d’Afrique là, qui a fait qu’il a perdu cette place. Ce sont de bons joueurs qui s’entraînent normalement, qui jouent avec des équipes réserves. Il n’y a pas de gros problèmes. Maintenant, il n’y a pas qu’eux : après la CAN, des joueurs ont eu moins de temps de jeu. Vous connaissez les raisons. Pour les clubs européens, la Coupe d’Afrique n’a pas trop d’intérêt. Et quand un garçon vient d’honorer son pays, il est vrai qu’il prend le risque de perdre sa place en club. On va voir l’état de forme de Khadim et Abdoulaye durant ces 15 jours. En tout cas, ils sont capables d’être prêts. »

« Clément Diop fait partie des meilleurs aux USA »
« Clément Diop est un gardien de buts qui joue à Los Angeles Galaxy. Il fait partie des meilleurs gardiens aux USA. C’est un garçon qui découvre la Tanière, il a énormément de qualités et fait la petite catégorie en France. On n’a pas eu trop de mal à le convaincre. Parce qu’il avait ce désir-là de répondre à l’appel de la Nation. »

« A gauche, Arial Mendy pourrait faire l’affaire »
« Les joueurs sont appelés pour leur compétitivité, leur talent et le fait d’avoir la conviction qu’ils peuvent nous apporter quelque chose dans cette équipe. Opa Nguette a fait des très belles choses quand il a été sélectionné contre le Nigéria. Ariel Mendy joue à Diambars. Or, sur le côté gauche, nous avons d’énormes difficultés. Cheikh Mbengue est blessé, de même que Pape Ndiaye Souaré, Saliou Ciss, Abdallah Ndour. C’était important de voir un peu sur l’équipe locale et j’en ai discuté avec Moustapha Seck (le coach). On a pensé qu’Ariel pourrait faire l’affaire. »

«Quand vous avez des blessés comme Sadio, Cheikhou…»
« Quand vous avez des blessés comme Sadio Mané, Cheikhou Kouyaté, Saliou Ciss, Cheikh Mbengue, ça vous pousse, il est vrai, à avoir une autre réflexion. Je suis en train de constituer un groupe avec un projet collectif très fort. C’est le collectif qui doit être au-dessus de tout. Ces joueurs-là depuis ma prise de fonction, jusqu’à présent, nous ont rendu satisfaction. Ça permet à d’autres joueurs de pouvoir s’exprimer, le groupe du Sénégal a assez de qualité pour pallier les absences de ces joueurs. »

«Nos joueurs doivent comprendre que le collectif doit primer sur les individualités »
« On privilégie deux systèmes de jeu, le 4-3-3 ou le 4-2-3-1. On a assez de bons joueurs qui peuvent évoluer dans tous les systèmes. Alfred Ndiaye, Salif Sané sont positionnés en sentinelle. On sait que Gana Guèye est plus percutant comme relayeur, que Pape Alioune Ndiaye est capable de se projeter. En réalité, pour moi, il n’y a pas ce souci. C’est la philosophie de jeu qui importe le plus, ce style de jeu qu’on veut mettre en place et arriver collectivement à trouver des solutions. Je reste persuadé que c’est avec un projet collectif que le Sénégal gagnera un trophée. Dans ce projet, il y a des individualités qui sont capables de faire la différence. Mais tous nos joueurs doivent comprendre que le collectif doit primer sur les individualités.On y arrivera.Quand je vois Ngolo Kanté élu joueur d’Angleterre, je suis heureux parce que c’est un joueur qui bonifie une équipe. Il prend ce titre-là devant des Eden Hasard qui sont des créateurs, des joueurs comme Ibrahimovic. J’aimerais parfois qu’on me parle de la classe de Kara Mbodji, de l’abattage de Cheikhou Kouyaté, de l’abnégation de Gana Guèye, de la vision de jeu de Kalidou Coulibaly, de Gassama, voilà de ces joueurs qui travaillent pour que le collectif aille de l’avant.Ce serait bien dans ce pays là qu’on arrête de parler de ces joueurs, comme on dit, capables de porter l’équipe. L’équipe du Sénégal personne ne peut la porter individuellement. Depuis des années, on a toujours dit qu’il faut porter l’équipe. Moi je ne suis pas dans ça. Je ne crois pas à ça, je crois à un collectif. Si on continue à travailler dans ce sens, on sera une très belle équipe en Afrique. »

«Tout le monde connait mes relations avec Moussa Konaté » « Concernant l’absence de Moussa Konaté, ce sont des choix que je fais. Tout le monde connait mes relations avec lui.On va travailler dans la continuité de ces deux derniers matches (amicaux) contre le Nigéria (1-1, à Londres) et la Côte d’Ivoire (1-1, à Paris). On verra un tout petit peu l’évolution de nos joueurs, là où ils en sont en championnat, leur temps de jeu, et préparer l’acte 2 de cette génération.»

« Baye Oumar Niasse y sera peut-être…»
« Baye Oumar Niasse fait partie des attaquants susceptibles de venir jouer en équipe nationale. J’ai trois attaquants et je suis satisfait du travail qu’ils ont pu faire. Il y a Babacar Khouma, Moussa Sow, Famara Diédhiou qui font de bonnes choses et Mame Biram Diouf. Je ne peux sélectionner que des attaquants, il doit y avoir un équilibre, que ça soit derrière ou au milieu et devant. Baye Oumar Niasse, c’est un garçon qui a eu un début de saison difficile (il évoluait avec la réserve d’Everton en première partie de saison). Quand il est  revenu avec Hull City, il a fait de bonnes performances. Je l’apprécie beaucoup. Nous avons d’autres matches, l’équipe nationale, c’est une porte d’entrée. Aujourd’hui, il n’en fait partie et,peut être, demain, il y sera. Les joueurs Sénégalais compétitifs et capables de nous apporter un plus, et peut-être qu’avec la prochaine sélection, il y sera. »

«C’était important de jouer un match amical »
« Les garçons vont arrêter la compétition pendant cette semaine. On risque de rester jusqu’au 10 juin sans rien faire. C’était important de jouer un match amical, ça aurait pu être la Mauritanie ou la Gambie.Les entraînements ne suffiront pas pour retrouver plus de rythme. On sait que l’Ouganda rentre dans ce que nous voulons faire, être bien organisés.

Ça nous permettra de retaper nos joueurs sur les plans physique et athlétique. »

« La Guinée Equatoriale est une équipe joueuse »
« La Guinée Equatoriale est une équipe joueuse, c’est dans la lignée du Cap-Vert, une équipe très forte et douée. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils restent derrière. Ils vont crânement défendre leurs chances. Là-dessus, il n’y a pas d’inquiétude. Nous sommes sur le bon chemin et nous allons continuer sur ça.»
« La sélection des locaux n’est pas un cadeau »
« En équipe nationale, on ne fait pas de cadeau. Si j’ai sélectionné ces joueurs-là, c’est parce qu’ils font partie du projet.Si j’ai sélectionné Ariel, c’est parce que j’en ai discuté avec le staff et les entraîneurs locaux. Adama (Mbengue, DiambarsFC) aussi. Mais avant ça, il y a Pape Seydou, Ismaila Sarr avant qu’il n’aille à Metz, Moussa Wagué. S’ils doivent jouer, ils joueront, et ils seront mis sur un pied d’égalité. »

La liste des 26 "Lions"

Gardiens (4)
: Abdoulaye Diallo (Rizespor, Turquie), Khadim Ndiaye (Horoya AC, Guinée), Pape Seydou Ndiaye (NGB, Sénégal), Clément Diop (LAGalaxy, Etats-Unis).

Défenseurs (8) : Lamine Gassama (Alanyaspor, Turquie), Moussa Wagué (Kas Eupen, Belgique), Zargo Touré (Lorient, France), Kara Mbodj (Anderlecht,Belgique), Kalidou Koulibaly (Naples,Italie), Fallou Diagne (FC Metz, France), Adama Mbengue (Diambars FC, Sénégal), Ariel Mendy (Diambars FC, Sénégal).

Milieux (7): Salif Sané (Hanovre,Allemagne), AlfredNdiaye (HullCity, Angleterre), Cheikh Ndoye (Angers,France), Idrissa Gana Guèye (Everton, Angleterre), Younousse Sankharé (Bordeaux, France), Pape Alioune Ndiaye (Osmanlispor, Turquie), Henri Saivet (Saint-Etienne, France).

Attaquants (7): IsmaïlaSarr (FCMetz,France), Diao Baldé Keïta (Lazio, Italie), Mame Biram Diouf (Stoke City, Angleterre), Opa Nguette (FC Metz, France), Babacar Khouma (Fiorentina,Italie), Moussa Sow(Fenerbahçe, Turquie), Famara Diédhiou (Angers, France).

Libération








Hebergeur d'image