leral.net | S'informer en temps réel

Aliou Sall sur la tenue de la Présidentielle : "2017 c'est mieux"

Le mandat du président de la République cristallise toutes les attentions alors que les Sénégalais sont dans le flou à propos de la date réelle de la tenue de l'élection présidentielle. Dans la deuxième partie de l’entretien qu’il a accordé au Soleil, le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, se dit favorable à un quinquennat, mais propose de se référer au Conseil constitutionnel pour déterminer la formule adéquate.


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Juillet 2015 à 11:08 | | 9 commentaire(s)|

Interpellé sur la question par nos confrères, Aliou Sall déclare : "Si cela ne dépendait que de ma modeste personne, le scrutin aurait lieu en 2017. C’est mon intime conviction. D’abord parce que, politiquement, je ne pense pas que les adversaires du président de la République soient prêts à cette date. Le Président Sall risquerait d’être le seul candidat crédible en 2017, et l’on ne peut imaginer meilleure situation que celle là pour nous. Ensuite, même sans avoir raison, l’opinion selon laquelle le président de la République ayant exprimé le désir de réduire son mandat, et qu’il aurait ensuite eu des velléités de revenir sur cet engagement, est fallacieuse. Cette opinion, encore une fois fallacieuse, prend forme et nous n’en avons pas besoin". Aussi, l'édile de Guédiawaye confie-t-il : "Personnellement, je souhaite que le scrutin ait lieu en 2017. Mais une élection dans notre pays ne peut se tenir en dehors du cadre de la loi. En dehors de la Constitution. La chose la plus simple est de nous référer au Conseil constitutionnel. Pour connaître le moyen constitutionnel le plus adéquat pour faire respecter cet engagement présidentiel, engagement qui n’est pas divin, il faut le souligner...".






Hebergeur d'image