leral.net | S'informer en temps réel

Alioune Aïdara Sylla: Les populations du Cayor préparent la révolte

Rédigé le Dimanche 13 Janvier 2013 à 20:11 | | 1 commentaire(s)

Le doyen des juges d’instruction, Mawa Sémou Diouf a placé il y a cinq jours, sous mandat de dépôt, le président de la communauté rurale de Thilmakha, contre qui, une procédure est ouverte devant la justice pour connaître divers dossiers dans lesquels, il serait impliqué. Dans son Cayor natal où il est unanimement reconnu comme l’un des plus valeureux fils du terroir, les populations ont dénoncé ce week-end, un acharnement gratuit dont fait l’objet le responsable de leur parti, M El Alioune AÏdara Sylla. Pour leur part, les marabouts demandent qu’il soit libéré le plus rapidement possible.



Alioune Aïdara Sylla: Les populations du Cayor préparent la révolte
Réunis en session extraordinaire ce samedi dans les locaux de la communauté rurale de Thilmakha, les responsables libéraux du département de Tivaouane , les élus de la même localité, des sympathisants et parents de Alioune Aïdara Sylla ont dénoncé un acharnement, non sans revenir sur les curiosités d’une affaire qu’ils qualifient de "règlement de comptes politiques". C’est dans une salle archi comble que les organisateurs de la mobilisation ont élevé une vive protestation pour dénoncer l’arrestation du Président de la communauté rurale de Thilmakha. Pour l’ancien sénateur, Momar Cissé de Tivaouane, "ce n’est pas en faisant des amalgames que le gouvernement pourra se donner bonne conscience dans une crise qui l’écrase et qu’il a du mal à couvrir".

Dans sa déclaration faite devant la presse, M Cissé a rappelé à l’opinion publique nationale et internationale que l’affaire des « chèques, n’est qu’un prétexte pour affaiblir un adversaire politique qui a l’estime des populations et qui a toujours gagné sa localité quelque soit la formation politique qu’il soutient. Et l'ancien sénateur de rappeler que le dossier de Aïdara Sylla est "vide car ne pouvant jamais révélé un acte de malversation qu’ il aurait commis". Ce qui est important de savoir, précisera t-il encore est que "les chèques pour lesquels leur frère a été arrêté sont régulièrement certifiés exacts et sincères pour payer des dettes et parachever des travaux effectués pour le compte de l’ancien chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade". Pour les responsables et élus locaux du département de Tivaouane , il est tout de même paradoxal que celui qui a contribué à donner dans les village les plus reculés du Cayor, de l’eau et de l’électricité à ses compatriotes, qui a désenclavé plusieurs localités du terroir fasse "l’objet de tant de persécutions par celui-là même qui a montré ses limites dans la gestion des affaires publiques".

Ndiogou Cissé

Lesenegalais

Plus d'informations demain sur leral ( La rédaction )



1.Posté par deum le 14/01/2013 07:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle revolte? Mais ne vous foutez pas de la citoyennete. L'ordre et le civisme vont toujours prevaloir; nous creer l'anarchie, l'Etat va vous mater. Aussi simple que ca.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image