Alioune NDiaye, Dg Sonatel : « Notre ambition est de faire de la Sonatel, l’entreprise de référence en matière de RSE au Sénégal »

Faire de la Sonatel une entreprise de référence en matière de Responsabilité sociétale d’entreprise (RSE), tel est le souhait du directeur général de l’opérateur de téléphonie, Alioune Ndiaye. A l'instar de toutes ces dernières années, la Sonatel a présenté au gouvernement, ce jeudi, son rapport RSE 2016 qui vise à donner des informations pertinentes sur les engagements et les impacts environnementaux et socio-économiques.


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Juillet 2017 à 17:16 | | 0 commentaire(s)|

La Sonatel a introduit un certain nombre d’indicateurs nouveaux en prenant en compte les recommandations des normes Iso 26000, qui définissent les grandes lignes à respecter dans le cadre de la certification d’Iso 26000 dans son rapport RSE de 2016, présenté, ce jeudi, dans ses locaux devant le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé et le directeur de RSE, Philippe Bary.

De l’avis du directeur général de la Sonatel, Alioune Ndiaye, l’engagement citoyen de la Sonatel se décline à travers quatre axes : le bien-être communautaire, la croissance et le développement économique, la bonne gouvernance et enfin, la préservation de l’environnement.

Selon M. Ndiaye, « nous adhérons parfaitement à la feuille de route de l’Etat, qui est matérialisée à travers le document du Pse, les cadres nationaux, la stratégie de développement durable et la stratégie numérique 2025 ». Avant de poursuivre que la Sonatel prend également en compte la dimension du développement durable qui transparaît à travers l’axe 2 du Pse.

Ainsi, selon le patron de la société nationale de téléphonie,  il s'agit de contribuer aux côtés de l’Etat,  à insérer le Sénégal dans une trajectoire de développement durable et contribuer à satisfaire la forte aspiration des populations à un mieux-être.

« Notre ambition est de faire de la Sonatel, l’entreprise de référence en matière de RSE au Sénégal. Nous sommes convaincus que le numérique est un puissant levier de développement économique et social et environnemental. C’est dans cette optique que nous voulons que son immense potentiel de progrès et d’innovation, soient mis au service de l’humain », annonce le directeur général.


Il poursuit : « notre démarche repose sur une dynamique qui est digitale, efficace et responsable, et nous veillons à ce que nos politiques, nos investissement et innovations créent durablement de la valeur pour chacun et pour la société dans son ensemble ».

Pour ce faire, M. Ndiaye soutient avoir instauré un dialogue avec les parties prenantes,  au moyen d'un dispositif mis en place pour écouter les attentes et apporter des réponses.

A son tour,  le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé confirme l’engagement de la Sonatel de mener des actions pour le bien-être de la société. Selon lui, le rapport RSE qui a été présenté, ce matin, est une preuve que « la Sonatel a bien pris conscience des enjeux de développement actuel et œuvre pour le bien-être des populations sénégalaises ».

Le représentant de l’Etat, déclare apprécier les nombreuses actions de la fondation Sonatel en faveur des plus démunis et précise que ces démarches s’inscrivent en droite ligne des orientations du Plan Sénégal Emergent, notamment en son Axe2 : capital humain, protection social et développement durable. Par ailleurs, il invite les entreprises publiques à en faire autant.

Pour sa part, le directeur général de RSE, Philippe Bary soutient que, Sonatel est actuellement la première entreprise Sénégalaise à s’engager à la fois dans une certification Iso 26000 et dans la publication d’un rapport extra financier GRI-4 (Global Reporting Initiative), avant de féliciter l’opérateur de téléphonie.

« Cet exercice de conception de ce premier rapport RSE a été entièrement réalisé au Sénégal par l’expertise sénégalaise », s’est réjoui le Dg de Responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).

Cheikh Makhfou Diop

 








Hebergeur d'image