leral.net | S'informer en temps réel

Alioune Ndao après le dépôt de la plainte des libéraux contre lui: "Ce n’est pas mon problème, ils n’ont qu’à faire ce qu’ils veulent"


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Décembre 2012 à 09:21 | | 26 commentaire(s)|

Alioune Ndao après le dépôt de la plainte des libéraux contre lui: "Ce n’est pas mon problème, ils n’ont qu’à faire ce qu’ils veulent"
Le procureur Alioune Ndao ne semble pas être ébranlé par la plainte du Parti démocratique sénégalais(Pds) qui l’accuse "violation de secret de l’enquête, atteintes graves aux libertés individuelles par une interdiction de sortie du territoire sans base légale, violation du privilège de juridiction, violation de l’immunité parlementaire, violation de la présomption d’innocence". "Je n’ai aucune réaction à faire. Ils n’ont qu’à faire ce qu’ils veulent, c’est leur problème", a-t-il répondu, alors interpellé par Libération sur cette affaire



1.Posté par NOUVEAU SITE TRES ENRICHISSANT le 18/12/2012 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUI DÉTIENT L’INFORMATION DÉTIENT LE POUVOIR

TÉLÉCHARGER LA REVUE QUOTIDIENNE DE LA PRESSE INTERNATIONALE POUR DEVENIR UN EXPERT REDOUTABLE EN RELATION INTERNATIONALE SUR :

www.senegal60.com

FAITES PASSER LE MESSAGE A VOS AMIS

QUI DÉTIENT L’INFORMATION DÉTIENT LE POUVOIR

TÉLÉCHARGER LA REVUE QUOTIDIENNE DE LA PRESSE INTERNATIONALE POUR DEVENIR UN EXPERT REDOUTABLE EN RELATION INTERNATIONALE SUR :

www.senegal60.com

FAITES PASSER LE MESSAGE A VOS AMIS

QUI DÉTIENT L’INFORMATION DÉTIENT LE POUVOIR

TÉLÉCHARGER LA REVUE QUOTIDIENNE DE LA PRESSE INTERNATIONALE POUR DEVENIR UN EXPERT REDOUTABLE EN RELATION INTERNATIONALE SUR :

www.senegal60.com

FAITES PASSER LE MESSAGE A VOS AMIS

2.Posté par Sophie le 18/12/2012 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fermez les yeux, détendez-vous, laissez-vous bercer par un bon massage doux ou tonique. Le tout,  dans un cadre enchanteur et très discret.
Faites-nous confiance. Le bien-être, c'est notre domaine !!!
Tel: 70 829 95 95 / 33 865 25 21

3.Posté par ada le 18/12/2012 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Monsieur le Procureur, mais tu revois Omar Sarr, damal ndéyam ! Si tu recois Karim, ne le laisse pas partir en prison sans lui avoir donné un coup de pied au cul.

4.Posté par scc le 18/12/2012 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SOCIÉTÉ DE PLACEMENT DES ETUDIANTS DANS DES UNIVERSITÉS ÉTRANGÈRES.
Social Connexion Consulting est une Société internationale de services et études supérieures, elle permet aux nouveaux bacheliers et aux étudiants de poursuivre leurs étud.

es supérieures dans des institutions supérieures étrangères étatiques.
Actuellement nous proposons nos services dans plusieurs pays ou nous disposons de base de suivie de nos futurs étudiants. Les pays proposés sont : Allemagne, La Suisse, La Bulgarie, Le Canada, La Pologne, La Roumanie, La France, La Belgique, L’Italie, L’Angleterre, Les USA, l’Autriche, L’Espagne, la Suède, Le Japon, la Malaisie, L’Australie, La Corée, Le Brésil, L’ Argentine, L’ Inde, Le Maroc, La Tunisie, L’Israël, L’Algérie, L’Afrique Du Sud, La Russie et l'Ukraine….
Social Connexion Consulting met à votre disposition plusieurs spécialités dans plusieurs domaines, faites le bon choix. TEL: 77-796-57-77 / 70-600-18-81 / 33-824-58-06.
SKYPE :social connexion.
EMAIL :socialconnexion@gmail.com

5.Posté par madou le 18/12/2012 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Balaa mou doon nèkh nak, tu convoques Ahmed Khalifa Niasse et le fout en prison immédiatement en compagnie de Ousmane Ngom qu'il faut arrêter et condamner aux travaux forcés à perpétuité. Merci Procureur ! Diadieuf !

Et quand ils veulent pas dire où ils ont caché le pognon, il faut mettre du piment dans leur anus. Il finiront par avouer. Merci beaucoup.

6.Posté par narra le 18/12/2012 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont lamentables ces juges.C'est du tessante maintenant.

7.Posté par mass le 18/12/2012 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kat'''''''l sa ndeye feiule fils de p'''te...............

8.Posté par papa le 18/12/2012 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis vraima désolé et g peur si les autorités judiciaires ne savent pas que l’assemblée nationale est en session unique qui démarre au plutard le 15 octobre pour prendre fin le 30 juin de l’année suivante c’est grave.

9.Posté par fama diop le 18/12/2012 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le soit disant procureur est militant de l'APR pour ceux qui ne le savent pas et le même procureur aliou ndao corrompu par macky sall qui lui a otroyé 75.000.000 (soixante quinze millions ) pour salir et vouloir chercher à mettre en prison l'adversaire politique par des éléments fallacieux .

10.Posté par laye le 18/12/2012 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Donc à la date du 18 octobre (date de convocation), l’assemblée était déjà en session et conformément à la loi aucun député ne peut être arrêté ou poursuivi.

11.Posté par fama diop le 18/12/2012 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En 2008 aliou ndao a acheté une carte de l'apr ,pour atteindre leur cible le future président de la république du sénégal Karim wade qui est devenu pour aliou ndao soit disant procureur et son complice et ami Macky sall,uné bête noire à abattre ,Arreter la rancoeur ,aliou ndao le soit disant procureur et son ami macky sall sont en train de ternir et reculer la democratie sénégalaise ,vous êtes vraiment les minables ,en utilisant l 'appareil judiciaire pour accabler , briser l'adversaire.

12.Posté par issa faye le 18/12/2012 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les textes qui sont en train d’être examinés le sont dans le cadre de la session unique qui est en cours depuis mi octobre et non dans le cadre d’une autre session. Ne confonfez pas les séances et la session. Arrêtez l’amateurisme et la précipitation. Babacar GAYE, Doudou WADE, ousmane NGOM, Fada en tant que ancien et actuel de PDT groupe il fo rappeler les textes....3

13.Posté par anna diatta le 18/12/2012 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VOUS ETES TOUT SIMPLEMENT RIDICULE PRO COUREUR

14.Posté par mansour le 18/12/2012 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et alors des procureurs qui ne conner rien thie senegal rek la ame mais monsieur est totalment nul ay dome ram rek lagne done koi

15.Posté par ibou talla le 18/12/2012 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne peux vraiment pas concvoir comment peut on etaler le travail denotre a la place publique.meme sil fait bien son travail ce procureur manque de classe du fait quil parle bcp .

16.Posté par aicha le 18/12/2012 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au moins il a eu la peine d'éclairer et d'expliquer à l'pinion ce qui se passe réellément!!!!!!!!!

17.Posté par chiekh le 18/12/2012 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on dirait quil a ne sait pas que son departement et souverrain

18.Posté par aladji diop le 18/12/2012 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

alioune ndao en te voyant seulement on sent que tu n'a pas la tete d'un homme intelligent encore moins serein.En tant que procureur tu ne sais meme pas comment fonctionne nos institutions

19.Posté par matta le 18/12/2012 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Va au diable avec ta tete de con..Nullard,bon a rien,moins que rien..........

20.Posté par chacha le 18/12/2012 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cet éclairage est arrivé trop tard il fallait le faire avant pro coureur

21.Posté par FocusActu le 18/12/2012 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: focusactu.com. Bienvenue à tous!

22.Posté par Mbar le 18/12/2012 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur le Procureur, on a beau etre republicain, respectueux des magistrats, mais force est de constater que vous ne faites pas honneur a ce corps. N est ce pas vous qui disiez dans une contribution dans la presse que ces genqs du pds devaient etre arretes ! C etait peut etre pour vous vendre devant le poiuvoie. Et que dire de la maniere dont vous avez ete choisi! Sachez que ce pays appartient a tous les senegalais. Nous n avons pas besoin de reglemen,t de compte politique ou de revanche sur notre societe. N ous sommes en 2012. Ces histoires d esclaves ou de castes sont depassés. Sil y a des voleurs de la Répubnlique qu ils paient . Pour le reste vous n avez pas besoins de crier.Mais le plus important est de convoquer amath dansokho . Nous vioulons comprendre les 22OO milliards volés et cachjés en france

23.Posté par Messie le 18/12/2012 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MERCI MONSIEUR LE PROCUREUR.
IL FAUT MAINTENANT ETRE PLUS FERME ET TERRORISER CES VOLEURS ET DELINQUANTS.
NOUS VOULONS RECUPERER CE QUI RESTE DE NOTRE POGNON.

24.Posté par azou le 18/12/2012 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SPECIAL SOLDES tous pour votre maison à des prix chock micro onde multifonction avec gril, micro onde simple, friteuse, centrale vapeur, grille pain, machine à café simple, cafetière expresso, jet dentaire, lecteur DVD DiVx multi-audio MPEG-4 vidéo, friteuse ,frigo combiné , frigo 2 portes , congélateur , offre spéciale décembre votre table de bureau + retour haut de gamme +fauteuil+chaise visiteur+téléphone de bureau a 180 000f .stock limite + d infos au 338604732 , Ordinateur Portable neuf HP 500go disque 4go ram duo core à 285000fcfa , portable Toshiba neuf duo core 320go disque 3go ram à 270000fcfa ,Ordinateur fix P4 + écran plat 17 pouces à partir de 100000fcfa, table de bureau et des fauteuil les de bureau .Photocopieuse canon 2420 et canon 2520 tout neuf + le support .
+info 70 700 73 80
pour les photos : azoulaz@hotmail.fr

25.Posté par miel le 18/12/2012 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vend du bon miel toutes fleurs, pur et trés propre à la cosommation, 100 % naturel, récolter dans nos ruches de la casamance par des professionnels de lapiculture.
le litre à 3 500f cfa
livraison à bon port ou à domicile.
produit disponible en quantité.
merci de me rappeler au 77 891 09 09

26.Posté par FocusActu le 19/12/2012 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des groupes rebelles centrafricains ont pris et pillé mardi la ville minière de Bria (centre) et menacent désormais le régime de François Bozizé, qui a appelé l'armée tchadienne, arrivée mardi soir, à son secours.

Après plusieurs années de relative accalmie depuis les accords de paix signés à partir de 2007, les rebelles de la coalition Séléka, qui avaient déjà attaqué Ndélé et d'autres villes du Nord la semaine dernière, ont pris d'assaut, à l'aube, Bria, ville de 30.000 habitants, dans la principale zone diamantifère du centre.

Coalition de plusieurs factions, le Séléka ("alliance") menace de renverser le gouvernement du président François Bozizé, exigeant "le respect" de différents accords de paix signés entre 2007 et 2011.

Ces accords prévoyaient notamment le désarmement et la réinsertion des combattants, mais un de ses membres a récemment affirmé que "rien" n'avait été fait "pour (les) sortir de la misère".

Cette avancée rebelle face à des Forces armées centrafricaines (FACA), en débandade, a conduit le président François Bozizé à faire appel son fidèle allié, le Tchad du président Idriss Deby, dont l'armée est rompue aux combats. Les soldats tchadiens avaient déjà aidé Bozizé lors de sa prise de pouvoir à Bangui en 2003 et étaient intervenus pour expulser les rebelles de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) de Birao, capitale du nord, fin 2010.

"Des éléments de l'armée de terre tchadienne lourdement armés, à bord d'une vingtaine de véhicules, sont arrivés en milieu d'après-midi à Kaga Bandoro (centre)", selon une source militaire centrafricaine.

De même source militaire, ils "ont pour mission de renforcer les forces armées centrafricaines dans la contre-attaque pour reconquérir les villes tombées aux mains des rebelles".

M. Bozizé "était attendu en début de soirée à Kaga Bandoro pour saluer les troupes alliées avant leur départ vers les zones occupées", de même source.

D'après le Haut-Commandement militaire, les rebelles "se livrent à des pillages de magasins et sont suivis par certains habitants qui (en) profitent" à Bria.

Jointe par téléphone, une habitante, Christelle Padoundji, 28 ans, affirme que "Les habitants qui le peuvent ont déjà quitté la ville. Ceux qui sont restés sont terrés chez eux.".

Les rebelles du Séléka ont parcouru quelque 300 kilomètres depuis Ndélé vers le sud-est pour rallier Bria. S'ils restent à distance de la capitale Bangui, située à plus de 400 km, ils font planer une vraie menace de déstabilisation du pays, la fragilité des forces armées - sous payées, peu équipées et mal encadrées - n'étant plus à démontrer.

Selon des sources militaires concordantes, l'armée régulière "a opéré un repli" vers Bambari (centre sud), place forte de l'armée.

Chair à canon

"Tel que c'est parti, seule une intervention étrangère peut sauver le régime", estimait un officier supérieur qui témoigne sous couvert de l'anonymat de l'état d'esprit qui règne au moins au sein d'une partie des troupes : "Personne ne veut servir de chair à canon", poursuit-il.

La coalition Séléka a été créée en août par trois factions rebelles dont la CPJP et la faction dissidente de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR).

A Bangui, les députés ont organisé une marche pacifique sur près de dix kilomètres pour apporter leur soutien au pouvoir mais aussi demander "des négociations" avec "ceux qui ont pris les armes".

Pour l'universitaire Isidore Mbamo, "il faut voir dans les attaques rebelles des velléités de révolte d'une bonne partie de la population. C'est en réalité une insurrection qui prend forme progressivement et qui est loin de s'arrêter".

"Il est à craindre qu'on ne revienne à la case de départ, comme en 2003 puisque les jeunes désoeuvrés, démunis, ou les ex-combattants en attente de réinsertion, peuvent être tentés de se joindre à cette sorte d'insurrection", conclut-il.

Le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha) a souligné que "des centaines de personnes ont fui leur domicile" dans le nord du pays après les attaques et s'est dit "profondément préoccupé par les conséquences humanitaires".

La Centrafrique était engagée depuis 2008 dans un processus de paix après des années d'instabilité, de multiples rébellions, mutineries militaires et putsch qui ont ravagé son tissu économique et social.

L'actuel chef de l'Etat, le général François Bozizé, a pris le pouvoir par un coup d'Etat en 2003, avant d'être élu président en 2005, puis réélu en janvier 2011.


AFP

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image