leral.net | S'informer en temps réel

Allemagne: Des milliers de sénégalais en situation irrégulière menacés d'expulsion


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Novembre 2016 à 11:22 | | 2 commentaire(s)|

Allemagne: Des milliers de sénégalais en situation irrégulière menacés d'expulsion
Trois mille Sénégalais en situation irrégulière en Allemagne sont convoqués à partir du 30 novembre à l’aéroport de Freising. Dans les notifications adressées aux concernés, il est mentionné qu’une délégation sénégalo-allemande procédera à leur identification en vue de leur expulsion. Le porte-parole de ces sénégalais d'Allemagne, Bécaye Diouf, crie au complot d’État. "Ce qui nous préoccupe, c’est que ces auditions se passeront à l’intérieur de l’aéroport où les sans-papiers n’ont pas accès. Nous avons appelé à l’ambassade du Sénégal et ils nous ont demandé de leur procurer le document (leur notifiant leur convocation). Mais depuis, ils sont injoignables. C’est pourquoi nous pensons que c’est un complot entre l’État du Sénégal et l’État d’Allemagne pour nous ramener au pays", dénonce-t-il. Bécaye Diouf affirme que si leur situation a empiré avec la crise syrienne, ils ont été surtout perdus par une déclaration de Macky Sall. « C’est difficile pour les Sénégalais d’avoir des papiers ou de décrocher du travail, note-t-il. Parce qu’ici, les Allemands nous disent que votre Président a dit que le Sénégal est un pays émergent et il y a du travail là-bas." Interrogé, le directeur des sénégalais de l’extérieur, Sorry Kaba parle de fausses informations et précise : "On n'est pas au courant. Ce n'est pas une information fiable. On ne va pas convoquer des sénégalais à l'aéroport leur dire que vous êtes en situation irréguliers, venez on vous expulse". Selon lui, il y a 300 Sénégalais en situation irréguliers et que l'Allemagne voulait expulser. "Mais, dira-t-il nous avions refusé. On ne convoque pas des des gens à l'aéroport pour les expulser. Parce que d'abord la procédure d'expulsion se fait de commun accord avec l'ambassade et le pays de destination. On ne peut pas expulser un Sénégalais sans pour autant que sa nationalité soit avérée, ensuite qu'il puisse disposer d'un laissez-passer consulaire".

(le Populaire)






Hebergeur d'image