leral.net | S'informer en temps réel

Alliance avec Macky Sall: Les cadres de l'AFP appellent Niasse à la prudence

L’Alliance nationale des Cadres pour le Progrès a tenu sa réunion hebdomadaire de coordination le mardi 25 mars 2014 à la permanence de l'AFP à Sacré-Cœur.
Les cadres de l'AFP ont échangé sur les trois points inscrits à l’ordre du jour.


Rédigé par leral.net le Jeudi 27 Mars 2014 à 11:03 | | 2 commentaire(s)|

Alliance avec Macky Sall: Les cadres de l'AFP appellent Niasse à la prudence
Appréciant le premier point de l’ordre du jour, les cadres de l'AFP se réjouissent du voyage du Président de la République Macky Sall à Ziguinchor et surtout de l’appel à la paix lancé au cours de cette visite.

Les cadres exhortent le Président de la République à impliquer toutes les parties prenantes sans exclusive et à installer un dialogue permanent, franc et sincère afin que celles-ci jouent véritablement leur partition pour un retour à la stabilité qui scellera, à coup sûr, notre marche vers la concorde, la cohésion nationale qui sont des conditions sine-qua-non pour une bonne mise en œuvre du PSE.

Sur le calendrier républicain, l’ANCP se réjouit de la décision prise par le Président de la République de tenir les élections locales à date échue et salue les mesures de facilitation d’obtention de pièces constitutives des dossiers de candidature.
Abordant le deuxième point de l’ordre du jour, les cadres de l'AFP, après un long débat sur la question de la candidature du parti en 2017 ont estimé que :

- L’ANCP est une structure affiliée au parti et qui doit, en amont de toute décision importante, jouer son rôle de réflexion intellectuelle, d’analyse politique prospective et de proposition stratégique sur les grandes questions économique, politique et sociale qui se posent au parti et à son Secrétaire Général.

- L’ANCP, n’ayant été ni associée aux discussions sur la déclaration du Bureau Politique du 10 mars 2014, ni consultée en amont pour donner son analyse politique sur la question, adopte une position de réserve et de prudence par rapport à cette importante décision qui engage l’avenir politique du parti.

- L’AFP, étant un parti souverain, aura largement le temps d’ici 2017, de mieux apprécier son compagnonnage avec Bby et le Président Macky Sall et pourra ainsi mesurer, à l’heure venue, la nécessité de se prononcer sur une quelconque candidature du parti en 2017.

Par conséquence, les cadres estiment que la question de la candidature de l’AFP en 2017 est trop prématurée pour être inscrite en ordre du jour en 2014.

L’AFP étant dans une coalition qui a la responsabilité de gouverner le pays devait être pour l’heure préoccupée à travailler sans relâche, au sein du gouvernement, pour la satisfaction totale et entière des besoins des sénégalais devant qui, le Président de la république s’était engagé en 2012. Ainsi, la réussite de la mise en pratique du PSE est aujourd’hui la seule question qui mérite d’être posée afin de
mobiliser l’ensemble de forces vives de la nation.

En question diverse, les cadres lancent un appel à la mobilisation du parti à la base pour engranger le maximum de victoire dans les élections locales de juin 2014. Les cadres apportent ainsi leur soutien à l’ensemble des responsables à la base qui sont engagés dans la course pour les maries et conseils départementaux.

Dakar, le 25 mars 2014

La Coordination






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image