Leral.net | S'informer en temps réel

Alpha Condé a reçu à Conakry, le président du Parlement libyen : L'homme d'affaires Thiessois Mamadou Dia au coeur du dispositif pour une solution africaine a la crise libyenne

Rédigé par ( Les News ) le 18 Septembre 2015 à 18:38 | Lu 700 fois

Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a reçu en audience dans la soirée du mercredi, 16 septembre 2015 au Palais Sékhoutouréya, le Président du Parlement libyen de Toubrouk, Aguila Salah Issa, qui est en même temps Président de la République de Libye. Il était venu solliciter l’appui du Président Alpha Condé et de ses homologues africains pour une solution aux conflits qui secouent la Libye depuis un bon moment. C’est le Premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana, qui a accueilli la délégation libyenne à l’aéroport international de Conakry-Gbéssia avant de l’introduire chez le Président Alpha Condé.

Après un entretien de moins d’une heure entre le Président de la République, le Pr Alpha Condé et son hôte, le chef de l’Etat guinéen a dégagé l’objectif de la visite du Président du Parlement libyen de Toubrouk : « Nous avons reçu notre frère, le Président du Parlement libyen de Toubrouk qui est le pouvoir reconnu par la communauté internationale. Il était venu pour que nous voyons comment, nous les Africains, nous pouvons aider nos frères de Libye à trouver une solution pour l’unité de ce pays afin qu’il reprenne sa marche pour le développement au profit du peuple libyen. C’est pourquoi il est venu afin qu’on échange.»

Pour sa part, Aguila Salah Issa, Président du Parlement libyen de Toubrouk a déclaré : « Nous sommes venus ici sur l’invitation de notre frère, le Président Alpha Condé. Nous avons assez de problèmes en ce moment en Libye et la Libye est un pays africain. Donc nous avons beaucoup confiance au Président Alpha Condé avec ses expériences dans la vie politique. Nous sommes venus pour que, à travers les Présidents africains et l’Union Africaine, nous puissions trouver une solution à la crise en Libye ».

Le Bureau de Presse de la Présidence