leral.net | S'informer en temps réel

Altercation entre Abdoulaye Wilane et un reporter de la Rfm : Que s'est-il réellement passé ?

Loin de nous l’idée d’excuser Wilane pour son acte envers un confrère de la Radio Futurs Media, en direction duquel il a pointé une arme, mais il faut reconnaître aussi que notre confrère «stagiaire» n’a pas non plus en ce qui le concerne, respecté toutes les règles que son métier lui impose.


Rédigé par leral.net le Lundi 1 Juin 2015 à 11:42 | | 9 commentaire(s)|

Altercation entre Abdoulaye Wilane et un reporter de la Rfm : Que s'est-il réellement passé ?
Le tonitruant Abdoulaye Wilane, maire de Kaffrine a eu une altercation assez musclée avec un journaliste de la Rfm, El Hadj Omar Ndiaye qui avait «osé» l’interrompre, alors que le porte-parole du Ps était en pleine discussion avec ses militants. En effet, le journaliste qui est arrivé plus de 30 minutes après la conférence de presse sanctionnant la fin du Comité central animé par Aïda Sow Diawara, a demandé à s’entretenir avec Abdoulaye Wilane en sa qualité de porte-parole. Une fin de non recevoir lui sera opposée par Abdoulaye Wilane, visiblement très énervé par les sollicitations pressantes et de tous ordres, de la part de militants et même de… journalistes communément appelés «charognards». Le stagiaire, qui ne tenait pas à lâcher prise, revenu à la charge essuiera de Wilane une réponse cinglante : « Mais je parle avec d’autres personnes, pourquoi pensez-vous être plus important pour que je vous parle ?» Réponse du journaliste : «Je suis de la presse!»

Quelques mots aigres-doux seront échangés par la suite entre les deux, avant que le reporter au physique imposant ne lui crache : «C’est ton affaire si tu ne veux pas parler!» Wilane se dirigera alors vers son véhicule pour extraire sous le siège avant de son véhicule… Une arme avec laquelle il menacera son interlocuteur, à la stupéfaction générale.

Ce dernier qui a un gabarit de lutteur, nullement impressionné, le sommera de tirer sur lui. Les rares militants encore sur place s’interposeront entre les protagonistes, désarmant dans un premier temps Wilane, avant de le faire revenir à de meilleurs sentiments.

Et c’est finalement à bord de la voiture d’un responsable socialiste que le journaliste sera évacué, évitant ainsi au parti socialiste une situation qui aurait pu être très fâcheuse. Joint par la suite, Wilane présentera ses regrets et excuses à l’ensemble de la presse, à ses camarades de parti et tous ses proches, pour son comportement peu acceptable...

Grand Place






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image