leral.net | S'informer en temps réel

Alternance générationnelle : Quand Papi Niasse défie sa jeunesse et signe l’arrêt de mort de l’AFP!

"Tant qu’il me restera un souffle de vie, je serai à la tête de l’Afp. Je suis là pour former les jeunes. Même avec une canne, je ne laisserai pas l’Afp".
C’est la phrase que le leader de l’alliance des forces du progré Moustapha Niasse a laissé tomber comme un couperet sur la tête de ses camardes de parti. Une phrase qui en dit beaucoup pour ceux qui ont suivi l’actualité de ce parti depuis quelques mois.


Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Mars 2014 à 15:07 | | 4 commentaire(s)|

Alternance générationnelle : Quand Papi Niasse défie sa jeunesse et signe l’arrêt de mort de l’AFP!
Moustapha Niasse, un vieillard qui aura 78 ans en 2017 se permet de faire une telle déclaration tout en sachant qu’il est un outsider dans ces élections de 2017. Un vieillard qui a gouté à toutes les sauces en ayant été directeur de cabinet du président Senghor, ministre des affaires étrangères sous la présidence d’Abdou Diouf, premier ministres dans le gouvernement d’Abdoulaye Wade et enfin Président de l’Assemblée Nationale dans cette ère de Macky Sall. A son âge que veut-il d’autre ? Pourquoi sacrifier sa formation politique qu’il a lui-même bâtie et qui a toujours été respecté pour la discipline qui y régnait ?
Avec toute l’histoire de l’AFP, avec tous les jeunes que ce parti a formés et qui sont devenus aujourd’hui des cadres brillants capables de diriger plus qu’un parti, il est triste et désolant que Niasse s’offre ainsi à Macky Sall. Il est illégitime et anormal que Moustapha Niasse, au soir de sa vie, veuille vendre toute une histoire pour une soi distante loyauté. Il est anormale que Niasse fragilise ainsi sa famille politique pour son intérêt personnel et peut être les intérêts de ces inconditionnels. Il est anormal qu’il laisse derrière lui un tel héritage et une famille en lambeaux
A tous les jeunes progressistes, avec tout ce que vous avez appris, avec tout ce que vous avez enduré, avec tout ce que vous avez sacrifié, honte à vous si vous laisser Moustapha Niasse vous offrir à l’APR avec qui ne vous ne partagez même pas les idéologies et que vous dépassez de loin sur tous les plans. Vos militants vous haïraient à jamais si vous ne réagissez pas suite à cette gifle. Votre histoire s’écrira en noir et les générations futures apprendront que vous avez été laxistes.
Avec tout le respect qui sied, vous devez montrer à ce viellard que le parti n’est pas sa propriété, que le parti appartient à tous les militants et il appartient à ces derniers de décider de qui sera candidat ou non. Surtout, montrez lui que ce n’est pas ce qu’il vous a appris. S’il est atteint d’amnésie, utilisez les méthodes recommandées pour le ramener à la raison et envoyez- le à la retraite.
L’alternance générationnelle s’impose et aujourd’hui, vous avez l’occasion, la seule à saisir, pour ne pas voir votre parti mourir et qu’il ne soit inscrit la mention : Ici Repose….

Sans titre

me (1)



Aminata Ndiaye

ndiayaminata@gmail.com






Hebergeur d'image