leral.net | S'informer en temps réel

Aly Ngouille Ndiaye : "Ce n’est pas parce que Wade est un ancien Président qu’il doit dire tout et n’importe quoi sur les gens"


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Octobre 2014 à 10:55 | | 7 commentaire(s)|

Aly Ngouille Ndiaye : "Ce n’est pas parce que Wade est un ancien Président qu’il doit dire tout et n’importe quoi sur les gens"
La récente sortie de Abdoulaye Wade et les accusations de corruption portées contre le Président Macky Sall et son ministre Aly Ngouille Ndiaye, dans l'affaire Arcelor Mittal, continuent d’alimenter les discussions. Dans les colonnes de EnQuête, le ministre de l’Industrie et des Mines juge irrespectueux les propos l'ancien Président et lui demande d’arrêter. "Me Wade a plus de 90 ans et nous lui devons tous respect pour son âge et pour le travail qu’il a fait dans ce pays. A son tour, il doit nous rendre ce respect. Ce n’est pas parce qu’il est un ancien Président qu’il doit dire tout et n’importe quoi sur les gens. Si le Président Wade a les preuves ou même des indices de ses allégations qu’il les exhibe pour mettre un terme à ce débat. Mon commentaire se limitera aux faits", fait savoir Aly Ngouille Ndiaye.

"Nous avons été condamnés à payer 150 millions de dollars avec Kumba. Puis, nous avons trouvé un accord transactionnel pour payer 75 millions de dollars sur 5 ans à partir de juin 2012. Cet accord a été fait sous Wade. Entre juin et septembre 2014, nous avons payé 46,5 millions de dollars et nous restons à devoir 28,5 millions de dollars. On a négocié avec Mittal et nous avons obtenu deux fois plus que l'accord transactionnel avec Kumba. Ce qui nous a permis d'ailleurs de solder nos comptes avec Kumba par anticipation et pourquoi pas avoir une décote. Avec l'argent de Mittal, nous avons payé les avocats, y compris ceux que Wade avait choisis et, dans le cadre de la Loi de finance rectificative, 45 milliards, en provenance de Mittal, nous ont permis de financer plusieurs projets dans le cadre du Plan Sénégal émergent (Pse). C'est ainsi qu'une enveloppe de 20 milliards a été dégagée pour les Universités de Dakar-Banlieue et de Sine Saloum. Nous allons aussi financer l'autoroute Thiès-Touba... ", explique Aly Ngouille Ndiaye dont les propos ont été rapportés par le journal Libération dans sa livraison de jeudi dernier.






Hebergeur d'image