leral.net | S'informer en temps réel

Aly Ngouille Ndiaye sur l'affaire Arcelor Mittal : "Le Sénégal reste encore à devoir à Kumba Ressources 28,1 millions de dollars"

Pour le ministre des Mines et de l'Industrie, Me Abdoulaye Wade raconte des contre-vérités sur le dossier Arcelor Mittal. Aly Ngouille Ndiaye qui faisait face au député dans le cadre du vote du budget de son département ministériel, a révélé que le Sénégal reste encore à devoir à la société Kumba Ressources 28,1 millions de dollars (soit 14 millions FCfa) sur les 75 milliards d'amende infligée au Sénégal sous l'ancien régime.


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Décembre 2014 à 09:10 | | 14 commentaire(s)|

Aly Ngouille Ndiaye sur l'affaire Arcelor Mittal : "Le Sénégal reste encore à devoir à Kumba Ressources 28,1 millions de dollars"
Aly Ngouille Ndiaye a rappelé qu'à son arrivée au ministère des Mines, aucun paiement n'avait été fait sur les 35 milliards que l'Etat du Sénégal devait à Kumba Ressources alors que le premier paiement devait avoir lieu le 15 avril 2011. Dans ses propos, il a affirmé qu'il envisage de négocier avec cette société pour obtenir une décote et rembourser intégralement cette dette sur l'argent reçu d'Arcelor Mittal.

Le dossier Mittal est consécutif à l'affaire Kumba Ressources. Le Sénégal avait signé dans un premier temps un contrat avec cette société pour l'exploitation des mines de la Falémé. Mais, soudain, quand arriva en 2006 Mittal, l'ancien régime de Wade avait résilié ce contrat. Ce qui a valu des poursuites contre Sénégal devant la Cour arbitrale de Paris.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image