leral.net | S'informer en temps réel

Aly Ngouille Ndiaye vit-il au Sénégal ?

Le ministre de l’Energie, Aly Ngouille Ndiaye, a dit, hier, lors du Conseil des ministres décentralisé à Tambacounda, qu’il y a une nette amélioration des performances techniques de la Senelec. Ce qui a poussé nos confrères du Populaire à se demander si le ministre réside dans le même pays que les Sénégalais.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Avril 2013 à 14:00 | | 31 commentaire(s)|

Aly Ngouille Ndiaye vit-il au Sénégal ?
Présentant au gouvernement le rapport trimestriel de la Senelec, Aly Ngouille Ndiaye a, d’après Le Pop, donné des assurances quant à la poursuite du processus de restructuration interne de la Senelec. Aussi, lit-on dans un communiqué du Conseil des ministres que la situation actuelle « laisse entrevoir une nette amélioration des performances techniques et financières de la société nationale ». Ce qui, au regard des délestages intempestifs constatés ces derniers temps dans toute la capitale sénégalaise, est loin de rendre compte de la réalité et fait dire à nos confrères du Pop que ça ressemble fort à de la désinformation.



1.Posté par blow le 26/04/2013 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nigeria
Ne doit pas être confondu avec Niger.
République fédérale du Nigéria

Federal Republic of Nigeria (en)
Jamhuriyar Taraiyar Nijeriya (ha)
Njíkötá Óchíchìiwù Naíjíríà (ig)
Àpapọ̀ Olómìnira ilẹ̀ Nàìjíríà (yo)

Drapeau du Nigeria.

Devise nationale Unity and Faith, Peace and Progress
(en français : Unité et Foi, Paix et Progrès)
Hymne national Arise Oh Compatriots,
Nigeria's Call Obey
Administration
Forme de l'État République fédérale
Président Goodluck Jonathan
Vice-président Namadi Sambo
Langues officielles Anglais
Langues nationales
Haoussa
Igbo
Yoruba
Capitale Abuja
9°10′N 7°10′E

Géographie
Plus grande ville Lagos
Superficie totale 923 768 km2
(classé 32e)
Superficie en eau 1,4 %
Fuseau horaire UTC +1
Histoire
Indépendance Du Royaume-Uni
Date 1er octobre 1960
Démographie
Gentilé Nigérians,
Nigérianes
Population totale (2012) 170 123 740 hab.
(classé 7e)
Densité 184,2 hab./km2
Économie
IDH (2011) 0,448 (bas) (142e)
Monnaie Naira (NGN​)
Divers
Code ISO 3166-1 NGA, NG​
Domaine Internet .ng
Indicatif téléphonique +234
Le Nigeria ou Nigéria[réf. nécessaire], sous sa forme longue : République fédérale du Nigéria, en anglais Federal Republic of Nigeria, situé dans le golfe de Guinée, est le pays le plus peuplé d'Afrique avec une population de plus de 170 millions d'habitants en 20121. Malgré une production de pétrole importante, le Nigéria demeure un pays relativement pauvre, en raison notamment d'une très forte corruption2. La valeur de son PIB total le place à la deuxième position en Afrique en 20083, derrière l'Afrique du Sud et devant l'Égypte. Les dernières élections qui se sont déroulées en avril 2011 ont été reconnues par la communauté nationale et internationale comme les plus libres, équitables et transparentes depuis l'indépendance du pays en 1960.
Depuis 1991, la capitale du Nigéria est la ville nouvelle d'Abuja. Le pays fait partie de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Ses habitants sont les Nigérians4.
Sommaire [masquer]
1 Histoire
2 Politique
3 Subdivisions
4 Géographie
5 Économie
5.1 Pétrole
6 Démographie
6.1 Religions
6.2 Langues
7 Santé
8 Culture
9 Éducation
10 Divers
11 Notes et références
12 Voir aussi
12.1 Bibliographie
12.2 Articles connexes
12.3 Liens externes
Histoire[modifier]

Article détaillé : Histoire du Nigeria.
Les Noks sont la civilisation dominante du vie siècle av. J.-C. au iiie siècle, elle diffuse vers les régions d'Ife et du Benin. Du viie au xie siècle : installation des civilisations Haoussa au nord du pays, et Yoruba au sud-ouest. L'empire du Kanem (jusqu'au xive siècle), puis du Kanem-Bornou (à son apogée au xvie siècle) auprès du lac Tchad a dominé le nord du Nigeria pendant plus de 600 ans, prospérant sur leur position de terminal pour les échanges nord-sud entre les berbères d'Afrique du nord et les peuples des régions forestières. Au début du xixe siècle, Usman dan Fodio a ramené la plupart des régions du nord du pays sous le contrôle d'un empire islamique dirigé depuis Sokoto.
Les royaumes d'Oyo au sud-ouest et au sud-est du Benin ont conçus des systèmes politiques élaborés au cours des xve, xvie et xviie siècles. Les régions d'Ife et du Benin sont aussi connues pour leurs productions artistiques en ivoire, bois, bronze et cuivre. En 1486 Les Portugais établissent des contacts avec le royaume du Benin.
En 1553 les Anglais détruisent les vaisseaux portugais et du xviie au xixe siècle les marchands européens établissent des ports côtiers pour le florissant trafic d'esclaves en direction des Amériques. Ce commerce a été remplacé par celui des matières premières au cours du xixe siècle.
Le gouvernement du Royaume-Uni établit un statut légal pour la Compagnie royale du Niger en 1886. En 1900, ce territoire est découpé en plusieurs protectorats, et devient une colonie en 1914. En réponse au nationalisme montant après la Seconde Guerre mondiale, les Britanniques dotent le pays d'un gouvernement représentatif en 1951 puis d'une constitution fédérale en 1954.
En 1958, Taiwo Akinkunmi compose le drapeau nigérian.
Le Nigeria obtient son indépendance totale en 1960. Le pays est alors divisé en 3 régions disposant d'une large autonomie.
La première constitution républicaine de 1963 laisse le pays dans le Commonwealth. En 1966 un coup d'État fomenté par différents groupes militaires amène au pouvoir le général Ironsi, d'origine Ibo, qui est assassiné quelques mois plus tard. Les meneurs de ce nouveau coup d'État agrandissent le pouvoir du gouvernement fédéral et changent la subdivision du pays qui est désormais constitué de 12 États. Les Ibos, ethnie majoritaire de l'est du pays, sont alors victimes de représailles raciales sanglantes qui aboutissent en 1967 à la sécession de la république du Biafra. S'ensuit une terrible guerre (cf. Guerre du Biafra) qui s'achève par une capitulation des indépendantistes le 12 janvier 1970.
En 1975 un coup d'État, sans effusion de sang, amène Murtala Ramat Mohammed au pouvoir. Il promet un retour rapide à la démocratie, mais il est tué dans un coup d'État avorté et est remplacé par son second Olusegun Obasanjo. Une nouvelle constitution est établie en 1977 et les premières élections arrivent en 1979, gagnées par Shehu Shagari.
Un nouveau coup d'État en 1983 replonge le pays sous la dictature du conseil militaire suprême. En 1993, après des élections annulées par le gouvernement militaire, le général Sani Abacha arrive à la tête de l'État. À sa mort soudaine en 1998, Abdulsalami Abubakar prend le pouvoir et rétablit la constitution de 1979. En 1999, les premières élections démocratiques depuis 16 ans sont gagnées par Olusegun Obasanjo, qui est réélu lors des turbulentes élections de 2003. En 2007 des élections une nouvelle fois agitées amènent au pouvoir le successeur désigné d'Olusegun Obasanjo : Umaru Yar'Adua.
Umaru Yar'Adua décède le 5 mai 2010 des suites de maladie. Goodluck Ebele Jonathan lui succède officiellement le 6 mai 2010. L'Assemblée Nationale approuve le 18 mai 2010 la nomination de Namadi Sambo comme Vice-Président du Nigeria.
Politique[modifier]

Article détaillé : Politique au Nigeria.


Le président du Nigeria, Goodluck Jonathan
Le Nigeria est une République fédérale d'après la Constitution datant de mai 1999. L'actuel président, à la fois chef de l'État et chef du gouvernement, est Goodluck Jonathan investi lors du décès d'Umaru Yar'Adua le 5 mai 2010. Il est membre du Parti démocratique populaire.
Le pays est soumis à de fortes tensions entre musulmans et chrétiens. Les Ibos du Nigeria constituent une des majorités politiques importantes. Les Ijaws, ethnie vivant dans le delta du Niger d'où sont extraits les hydrocarbures, se sont soulevés contre le gouvernement qu'ils accusent de connivence dans la pollution de l'environnement. Le MEND, mouvement d'émancipation du Delta du Niger, bien armé et bien entraîné aux tactiques commandos, s'en prend aux intérêts étrangers en enlevant des ingénieurs contre rançons. Pour le gouvernement, le MEND est un groupe criminel qui n'a rien à voir avec la minorité ijaw.
Depuis fin 2005, des rumeurs de modification constitutionnelle bruissaient. La modification consistait à permettre au président Obasanjo d'effectuer un troisième mandat successif. En mai 2006, les sénateurs menés entre autres par Uche Chukwumerije repoussent l'amendement constitutionnel, ce qui constitue une cinglante défaite pour le People's Democratic Party du président. Le vice-président Abubakar s'était opposé à cette mesure et s'est vu renvoyé du PDP.

2.Posté par enfu le 26/04/2013 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Subdivisions[modifier]

Article détaillé : Subdivisions du Nigeria.


Carte du Nigeria (source: The World Factbook- CIA)
Le pays est divisé en
un territoire : Territoire de la capitale fédérale du Nigeria, où se trouve la capitale, Abuja ;
et 36 États :

État d'Abia
État d'Adamawa
État d'Akwa Ibom
État d'Anambra
État de Bauchi
État de Bayelsa
État de Benue
État de Borno
État de Cross River
État de Delta
État d'Ebonyi
État d'Edo
État d'Ekiti
État d'Enugu
État de Gombe
État d'Imo
État de Jigawa
État de Kaduna
État de Kano
État de Katsina
État de Kebbi
État de Kogi
État de Kwara
État de Lagos
État de Nassarawa
État de Niger
État d'Ogun
État d'Ondo
État d'Osun
État d'Oyo
État de Plateau
État de Rivers
État de Sokoto
État de Taraba
État de Yobe
État de Zamfara
Voir aussi la liste des villes du Nigeria
Géographie[modifier]

Article détaillé : Géographie du Nigeria.


Le Zuma Rock près de Suleja
Situé au bord du golfe de Guinée, le Nigeria possède 4 047 km de frontières terrestres, et 853 km de littoral. Il est bordé à l'ouest par le Bénin (773 km), à l'est par le Cameroun (1 690 km), au nord par le Niger (1 497 km), et par le Tchad au nord-est (84 km).
Le pays se divise en une moitié sud au climat équatorial où se situe la majorité des villes importantes. La partie centrale est composée de régions de savane et de plateaux ; c'est dans l'est de cette partie du pays que l'on trouve le point culminant : le mont Chappal Waddi (2 419 m). Quant au nord, le climat est aride puisqu'on se trouve dans le Sahel, en bordure du désert du Sahara.
Le sous-sol est riche en ressources naturelles parmi lesquelles le pétrole et le gaz constituent la principale source de revenu du pays. Le pays est le premier producteur d'or noir d'Afrique. Le Nigeria produit également un certain nombre de métaux (étain, fer, plomb, zinc…) ainsi que du charbon.
Économie[modifier]



États membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)
Article détaillé : Économie du Nigeria.
Le Nigeria est le seul pays du monde disposant d'importantes ressources pétrolières à présenter un déficit budgétaire5.
Un rapport par l'organisation non gouvernementale Global Financial Integrity du 26 mars 2010 chiffre pour la première fois les fuites illicites de fonds liés à des pratiques financières hors du continent africain6. Le Nigéria y est cité comme le pays étant, de loin7, le plus soumis aux fuites de fonds par des pratiques financières illicites. Il est estimé que de 1970 à 2009, les fuites de capitaux du Nigéria s’élèvent à 89,5 milliards de dollars, à un taux moyen de 10 milliards par an8.
Le rapport indique également que bien que beaucoup d’attention soit généralement accordée aux processus de corruption (le Nigéria est classé à la 130e place mondiale sur 180 dans le classement 200p de Transparency International9), l'indice de corruption étant de 2,4/10. Dans l'analyse des flux trans-frontaliers illicites, les fonds concernés par ces procédés constituent environ 3 % du total sur l’ensemble de l’Afrique (aucun chiffre n’est donné par pays). Les pratiques criminelles liées au trafic de drogue, au racket, et à la contre-façon entrent pour 30 à 35 %. Les procédés d'évasion de taxe, principalement à travers les techniques de trucage commercial et financier sont de loin la composante principale en constituant entre 60 à 65 % du total. Ces fuites massives et illégales sont facilitées par une opacité mondiale du système financier8.
D'après le lauréat du prix Nobel d'économie 2001 Joseph E. Stiglitz, l’inefficacité économique a aussi causé la fuite de cent milliards de dollars, venus s'investir à l'étranger plutôt qu'à l'intérieur du pays.
De fait, à peine un quart de la population bénéficie des revenus du pétrole.
Fin septembre 2005, la Banque mondiale a aidé à récupérer 700 millions de dollars détournés dans des banques suisses par Sani Abacha et son clan pendant qu'il était au pouvoir.
Globalement, le niveau de vie est dans la moyenne des pays africains. Mais, grâce à ses ressources pétrolières et à son importante population, le Nigeria est la deuxième puissance économique du continent, après l'Afrique du Sud. Des institutions financières telles que Morgan Stanley ou Renaissance Capital (banque russe) ont estimé que d'ici 2025, le Nigéria deviendra la première puissance économique africaine10
En 2011, le Fonds monétaire international donne le classement suivant pour les trois plus grandes économies africaines11 :
Rang État PIB
1 Afrique du Sud 422 581 millions de dollars US
2 Nigeria 247 690 millions de dollars US
3 Égypte 231 000 millions de dollars US
Pétrole[modifier]
Le pétrole a été découvert au Nigeria en 1956 dans le delta du Niger. Ce pétrole est intéressant car c'est un brut, dit Bonny Light, adouci à basse teneur en soufre, dont le raffinage est facile12. Le pays rejoint alors l'OPEP en 1970. La ville de Port Harcourt est le principal lieu de production du pays qui a attiré de nombreux travailleurs. Le pétrole nigérian – produit à 40 % par la compagnie Shell – représente 95 % des recettes d'exportation et 80 % du revenu du pays. C'est le 5e producteur de l’OPEP et le 10e au niveau mondial13. Il s'agit du 6e pays exportateur de pétrole. Cependant, si le Nigeria est le premier pays producteur de Pétrole d'Afrique, il ne possède pas de raffineries et doit importer son carburant d'Europe et des Etats-Unis14.
Les procédés des compagnies pétrolières dans la région, appuyées par l'état nigérian, ont été très vivement critiqués, et les tensions entre les riverains et les forces de l'ordre ont donné lieu à plusieurs massacres et assassinats. Dans les années 1990 s'est créé le Mouvement pour la survie du peuple Ogoni (MOSOP) pour lutter non-violemment contre les agissements de Shell15. Après les exécutions de cinq de leurs leaders (dont Ken Saro-Wiwa le 10 novembre 1995), le mouvement s'est peu à peu éteint, mais des ONG luttent toujours contre les compagnies pétrolières (ainsi Nnimmo Bassey, devenu Président des Amis de la Terre). Un groupe plus violent et encore actif a vu le jour dans les années qui ont suivi, le Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger (MEND).
Démographie[modifier]

Article détaillé : Démographie du Nigeria.


Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.


Des fermiers au Nigeria
Avec une population estimée à 170 millions d'habitants en 2012, le Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique16. Il compte pour un sixième de la population du continent sur à peine un trentième de sa surface (environ 3 %). Environ 50 % de la population vit dans des zones urbaines et au moins 24 villes comptent plus de 1 000 000 habitants. La variété de coutumes, langues et traditions des 250 ethnies composant le pays lui confère une riche diversité.
Selon une étude de l'Ined de 2011, la population du Nigeria devrait atteindre 433 millions d'habitants en 2050 se positionnant ainsi comme le troisième pays le plus peuplé au monde après l'Inde et la Chine17.
Religions[modifier]
Article détaillé : Religion au Nigeria.
Les deux principales religions sont le christianisme et l'islam16. Le nord du pays est à majorité musulmane tandis que le sud est à majorité chrétienne.
Le nord du pays est principalement peuplé d'Haoussas, qui sont majoritairement de confession musulmane. Les autres grands groupes ethniques de cette partie du pays sont les Nupe, Tiv, et les Kanuri. Les Yorubas sont l'ethnie dominante du sud du pays, ils sont chrétiens pour plus de la moitié, musulmans pour environ un quart, le reste suivant généralement une religion ancestrale. Enfin le sud-est du pays est dominé par les Igbos majoritairement chrétiens.
Depuis plusieurs années, le Nigeria est le théâtre de tensions religieuses entre musulmans et chrétiens. La secte islamiste Boko Haram, qui a pour objectif de faire appliquer strictement la charia dans tout le pays18, a mené de nombreuses attaques, essentiellement dans le nord du Nigeria, qui ont fait plus de 1000 morts depuis la mi-200919.
Langues[modifier]
Le nombre de langues actuellement estimé et catalogué au Nigeria est de 521. Ce nombre comprend 510 langues vivantes, deux langues secondes, cent langues maternelles et neuf langues éteintes. Dans certaines régions du Nigeria, les groupes ethniques parlent plus d'une langue. La langue officielle du Nigeria, l'anglais, a été choisie pour faciliter l'unité culturelle et linguistique du pays. Ce choix était lié au fait qu'une partie de la population nigériane parlait anglais à la suite de la colonisation britannique qui a pris fin en 1960.
Les principales langues parlées au Nigeria représentent les trois grandes familles de langues africaines - dont la majorité sont des langues du Niger-Congo, comme le Yoruba et l'Igbo, la langue Haoussa est afro-asiatiques, et le Kanuri, parlé dans le nord-est, principalement l'État de Borno, est une langue membre de la famille nilo-saharienne. Même si la plupart des groupes ethniques préfèrent communiquer dans leur propre langue, l'anglais étant la langue officielle, est largement utilisé pour les transactions d'études commerciales et à des fins officielles. L'anglais comme première langue, cependant, demeure une chasse gardée d'une petite minorité de l'élite urbaine du pays, et il n'est pas parlé du tout dans certaines zones rurales. Avec la majorité de population du Nigeria dans les zones rurales, les grandes langues de communication dans le pays restent des langues autochtones. Certains des plus grands d'entre eux, notamment les Yoruba et Igbo, ont dérivé des langages standardisés à partir d'un certain nombre de dialectes différents et sont largement parlées par ces groupes ethniques. Pidgin anglais nigérian, souvent appelé simplement « pidgin » ou « brisé » (Broken anglais), est aussi un populaire lingua franca, avec plus ou moins d'influences régionales sur le dialecte et l'argot. Le pidgin ou en anglais « nigerian english » est largement parlé dans les régions du delta du Niger, principalement dans Warri, Sapelli, Port Harcourt, Agenebode, EWU, et la ville de Bénin.
L'article 55 de la constitution indique : « Les affaires du pays sont conduites en anglais ainsi qu’en haoussa, en igbo et en yoruba lorsque des mesures appropriées auront été prises à cet effet ». La tentative d'instaurer le français comme seconde langue officielle, entre 1997 et 2004, fut un échec. Au départ, l'initiative visait à se rapprocher de la communauté économique des états de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), où la plupart des états sont francophones. L'objectif était aussi économique, car un grand nombre des résidents de ces états vivent au Nigeria. Le plus souvent, la barrière de la langue était un objectif à dépasser, pour construire un état moderne. Mais le problème était structurel, le Nigeria étant largement ancré dans le monde anglophone. Le coût, aussi, était élevé pour imposer le français dans l'administration. De plus, le français n'était pas une langue coloniale ancrée au pays. L'échec remontait en fait au début, en 1997. Aucune loi significative ne fut votée entre temps, tout comme la volonté politique était absente, ce qui s'observe souvent au Nigeria. Les francophones sont en immense majorité issus des pays frontaliers. Au final, le Nigeria reste l'un des pays pilotes et phares de la CEDEAO : il a envoyé des soldats au Libéria et en Sierra Leone, et a proposé son aide pour résoudre de nombreuses crises. Récemment, il a proposé l'envoi de soldats pour résoudre le problème de la crise de la partition du Mali, ou dans le nord de ce pays, un mouvement fondamentaliste islamique a instauré un état islamique indépendant. Le Nigeria est lui-même confronté à la secte Islamique Boko Aram qui souhaite la partition du Nigeria, ce qui explique la forte implication de ce dernier au sein de la CEDEAO sans pour autant que la langue ne soit une barrière.

3.Posté par plouf le 26/04/2013 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Séthi Ier


Bas relief du temple de Séthi Ier à Abydos
Séthi Ier (également écrit Séthy Ier ou Séti Ier), est un pharaon d'Égypte de la XIXe dynastie, qui règne de -1294 à -12791. Fils du pharaon Ramsès Ier, il est le père du pharaon Ramsès II.
Il épouse Mouttouya qui était la fille de Raia, un officier supérieur de l'armée, lieutenant général de la charrerie, et de Rouia. Elle nous est bien connue par sa statue monumentale aujourd'hui au musée du Vatican. Elle est enterrée dans la vallée des reines, QV80, où sa momie fut déposée, vers la 21e ou 20e année du règne de son fils Ramsès II.
Séthi Ier commence sa carrière probablement sous Horemheb, puis devient corégent de son père à l'accession de celui-ci au trône. Il porte alors les titres prestigieux de « prince régent, vizir et maire de Thèbes, scribe royal, officier de la charrerie, gouverneur de la forteresse de Tjarou ». Une de ses statues proclame aussi « Tandis qu'il était Rê-le soleil à l'aube rayonnante, j'étais à ses côtés comme une étoile de la terre2 ».
Il meurt probablement en désignant auparavant comme corégent Ramsès II ; il est enterré dans la vallée des rois dans la tombe KV17 qui reste la plus grande et la mieux préservée des tombes royales de la vallée. Sa momie fut retrouvée dans la tombe de la cachette (DB 320) en compagnie de celle de son fils et de nombreux autres pharaons ; bien conservée, elle lui donne l'allure d'un grand homme endormi.
Sommaire [masquer]
1 Généalogie
2 Titulature
2.1 Nom d'Horus
2.2 Nom de Nebty
2.3 Nom d'Horus d'or
2.4 Nom de Nesout-bity
2.5 Nom de Sa-Rê
3 Règne
4 Sépulture
5 Notes
6 Liens externes
Généalogie[modifier]

Voir l’article annexe : Arbre généalogique de la XIXe dynastie égyptienne.
Séthi Ier
Naissance vers -1324 Décès vers -1279
Père Ramsès Ier Grands-parents paternels
Séthi
Grand-mère paternelle inconnue
Mère Satrê Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Fratrie inconnue
1re épouse Mouttouya ou Touya Enfant(s) Ramsès II
Tia
Nebchasetnebet
Titulature[modifier]

Nom d'Horus[modifier]
Nom d'Horus de Séthi Ier
Hiéroglyphe





Translittération (ASCII) Hr kA-nxt xai-m-wAst sanx-tAwi
Transcription Horus Kanekhet Khaemouaset Seânkhtaoui
Traduction « Horus taureau victorieux qui apparaît radieux [Intronisé] à Thèbes, Celui qui fait vivre les deux Terres »
Nom de Nebty[modifier]
Nom de Nebty de Séthi Ier
Hiéroglyphe









Transcription Ouhem Messout, Sekhemkhepesh Derpedjetpesdjet
Traduction « Celui qui renouvelle les naissances (=de la renaissance), dont le bras vaillant repousse les Neuf Arcs »
Nom d'Horus d'or[modifier]
Nom d'Horus d'or de Séthi Ier
Hiéroglyphe









Transcription Ouhem khaou Ouserpedjoutem taou nebou
Traduction « Celui d'un nouveau lever radieux, dont les arcs l'emportent dans tous les pays »
Nom de Nesout-bity[modifier]
Nom de Nesout-bity de Séthi Ier
Hiéroglyphe






Translittération (ASCII) mn-mAat-ra
Transcription Menmaâtrê
Traduction « La justice de Rê demeure »
Nom de Sa-Rê[modifier]
Nom de Sa-Rê de Séthi Ier
Hiéroglyphe







Translittération (ASCII) sTXy mri.n-ptH
Transcription Séty-Mérenptah
Traduction « Né de Seth, Aimé de Ptah »
Règne[modifier]

Séthi Ier
Période Nouvel Empire
Dynastie XIXe dynastie
Fonction Deuxième pharaon de la dynastie
Prédécesseur Ramsès Ier
Prise du pouvoir Mort naturelle de son père
Dates de règne -1294 à -1279 Selon N. Grimal, Kitchen, J. Málek, I. Shaw
-1314 à -1304 (D. B. Redford)
-1308 à -1294 (A. H. Gardiner)
-1306 à -1290 (D. Arnold, Kinnaer)
-1304 à -1290 (Hornung)
-1303 à -1290 (Parker)
-1296 à -1279 (A. D. Dodson)
-1291 à -1279 (Wente)
-1290 à -1279 (Krauss), J. von Beckerath)
Successeur Ramsès II
Passation du pouvoir Mort naturelle
Séthi Ier devait être âgé d'environ trente ans lorsqu'il accède au trône laissé vacant par son père, Ramsès Ier, le fondateur de la XIXe dynastie. Élevé dans une tradition militaire, le vaillant pharaon qui déjà sous Horemheb entama sa carrière, doit combattre sur les frontières Est de l'Empire contre la menace sérieuse des Hittites que les derniers rois de la XVIIIe dynastie laissèrent trop grandir.
À son avènement une véritable révolte des pays vassaux de l'Égypte, qui tentaient de s'affranchir de la tutelle pharaonique en jouant la carte du Hatti, oblige Séthi à prendre les armes et à organiser une tournée militaire jusqu'en Amourrou, qui se solda par une victoire totale de Pharaon. Ces combats sont relatés sur le mur sud de la salle hypostyle de Karnak qu'il fait bâtir, dont la fameuse illustration du siège de la citadelle de Dapour.
Bien que ses conquêtes apportent un calme relatif à l'Égypte, elles sont rapidement remises en cause par les Hittites, qui usent de leur influence et de leur or afin que les roitelets locaux passent de leur côté.
Ainsi le prince de Qadesh, la rebelle, à peine Séthi de retour en Égypte, pousse à la révolte ses voisins et cherche alliance avec le Grand du Hatti, Mouwatalli. C'est cette situation que retrouvera à son tour son fils et successeur Ramsès II.
Séthi se distingue aussi par ses constructions à Abydos où il édifie un temple cénotaphe, comprenant l'Osiréion, et à Gournah où il fait construire son temple funéraire. Des morceaux de reliefs de ce temple que des voleurs avaient dérobés sont restitués par l'université allemande de Tübingen3.
Sépulture[modifier]



Tête de la momie de Séthi Ier
Séthi Ier
Type Tombeau
Emplacement Vallée des rois, tombe KV 17, puis tombe de la cachette (DB 320)
Date de découverte 18 octobre 1817
Découvreur Giovanni Battista Belzoni
Fouilles Giovanni Battista Belzoni
Objets découverts sarcophage en albâtre
figurines en terre cuite
vases en faïence bleue
Le sarcophage en albâtre de Séthi Ier porte une version du livre des portes, entièrement gravée et dont les hiéroglyphes étaient jadis emplis de pâte bleue. Le texte en a été publié dès 1864 par Joseph Bonomi et Samuel Sharpe4.
Notes[modifier]

↑ Selon N. Grimal, Kitchen, J. Málek, I. Shaw
Autres avis de spécialistes : -1314 à -1304 (D. B. Redford), -1308 à -1294 (A. H. Gardiner), -1306 à -1290 (D. Arnold, Kinnaer), -1304 à -1290 (Hornung), -1303 à -1290 (Parker), -1296 à -1279 (A. D. Dodson), -1291 à -1279 (Wente), -1290 à -1279 (Krauss), J. von Beckerath)
↑ Texte sur le socle d'une statue de Ramsès Ier au temple de Médamoud d'après K. A. Kitchen.
↑ Al-Ahram du 7 juin 2006 [archive].
↑ J. Bonomi et S. Sharpe, The Alabaster Sarcophagus of Oimenepthah I., King of Egypt, London: Longman, Green, Longman, Roberts, and Green.
Liens externes[modifier]

(fr) Quelques grands rois d'Égypte : Séthi Ier

4.Posté par sangue bi le 26/04/2013 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais bien sur qu'il vie au Senegal , arrêtez de semer le doute sur la tête des sénégalais.

Même les pays les plus développés connaissent des perturbations de réseaux 24 ou 48h.

Laissez à ce Monsieur le temps de mettre en oeuvre la politique énergétique du President Macky Sall .

5.Posté par sangue bi le 26/04/2013 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais bien sur qu'il vie au Senegal , arrêtez de semer le doute sur la tête des sénégalais.

Même les pays les plus développés connaissent des perturbations de réseaux 24 ou 48h.

Laissez à ce Monsieur le temps de mettre en oeuvre la politique énergétique du President Macky Sall .

6.Posté par sangue bi le 26/04/2013 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais bien sur qu'il vit au Senegal , arrêtez de semer le doute sur la tête des sénégalais.

Même les pays les plus développés connaissent des perturbations de réseaux 24 ou 48h.

Laissez à ce Monsieur le temps de mettre en oeuvre la politique énergétique du President Macky Sall .

7.Posté par sangue bi le 26/04/2013 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais bien sur qu'il vit au Senegal , arrêtez de semer le doute sur la tête des sénégalais.

Même les pays les plus développés connaissent des perturbations de réseaux 24 ou 48h.

Laissez à ce Monsieur le temps de mettre en oeuvre la politique énergétique du President Macky Sall

8.Posté par sangue bi le 26/04/2013 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais bien sur qu'il vit au Senegal , arrêtez de semer le doute sur la tête des sénégalais.

Même les pays les plus développés connaissent des perturbations de réseaux 24 ou 48h.

Laissez à ce Monsieur le temps de mettre en oeuvre la politique énergétique du President Macky Sall

9.Posté par Messie le 26/04/2013 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

EN TOUS CAS IL A RAISON EN CE QUI CONCERNE MA LOCALITE.
J'AI MOINS DE DELESTAGES.

10.Posté par Bessel le 26/04/2013 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST SELON LA VILLE ET LE QUARTIER.
ET TOI TU VIS Où MADAME LA JOURNALISTE?

11.Posté par Leral le 26/04/2013 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le ministre de l’Energie, Aly Ngouille Ndiaye, a lancé, à Khothiary, dans le Goudiry, à 28 Km à l’Est de Tambacounda, le coup d’envoi de la mise en place d’une centrale solaire de 10 Mw. Le projet doit générer plus de 200 emplois dont 100 permanents. Il est évalué à 16,3 milliards de FCfa. Un centre de formation en photovoltaïque et autres métiers du solaire est également prévu.

La centrale solaire annoncée par le chef de l’Etat, Macky Sall, lors de son adresse à la Nation est en train de prendre forme. Le premier mégawatt est attendu avant noël, a souligné Hubert Ndeye, secrétaire général du Conseil régional, au cours d’un point de presse. Ce projet qui va créer 100 emplois permanents et plus de 200 cent pour le montage, est le fruit de la collaboration entre le Conseil régional de Tambacounda, la mairie de Khothiary et l’Italie à travers la société Wind Solar de Milan, dirigée par Aldo Fasan.

Unique en son genre en Afrique de l’ouest, ce projet en phase d’implantation sur un site de 25 ha, va permettre de rétrocéder à la Senelec le Kw à 84,45 FCfa. Cela, à travers un contrat de 25 ans émanant du protocole d'accord entre la Senelec et Wind Solar Italy par sa filiale sénégalaise. Le site de Khothiary va produire 6 Mw, les 4 restants seront divisés entre Vélingara et Kolda, au sud du pays. Les populations de la commune de Khothiary, par la voix de leur maire, Abdoulaye Kanté, ont magnifié l’initiative. Pour lui, le développement de Tambacounda que prône le président de la République, Macky Sall, passe par cette énergie propre. Quant à Mamadou Salif Bâ, président du Conseil régional, le projet participera à combler le déficit en énergie du pays.

Tambacounda dispose de 4.400 heures de soleil. Ce qui permettra d’améliorer les conditions d’existence. Babacar Fall, président de la filière Wind Solar Sénégal (Wss), a indiqué que le protocole entre son entreprise et la Senelec a été signé le 2 avril dernier. L'accord stipule que le Sénégal achète la totalité de l'énergie produite par la Wss.

12.Posté par Badiane le 26/04/2013 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous journaleux du Pop n'avez rien compris. L'existence de delestages ne contredit nullement cette assertion du Ministre. Faites une etude comparative du tableau de bord technique de la Senelec entre 2011 et 2013 pour voir si cette assertion est exacte ou non. Vous pouvez dailleurs recueillir ces donnees au niveau de la division technique de la. Senelec. Evidemment cela necessite un travail approfondi; ce qui n'est pas du tout le fort de la presse Senegalaise.

13.Posté par laaayelow le 26/04/2013 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dèsolé sangue bi, mais c'est bien ton ministre qui ns fatigue avec son incompétence qu'il veut dissimuler avec des mensonges. L'histoire retiendra que c'est avec ce monsieur que les coupures ont été aussi intempestives en hiver. Les populations doivent s'attendre au pire avec l'été qui est presque arrivé....

14.Posté par FAB le 26/04/2013 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hey arrête toi. Je suis avec Macky, mais là il vit où? ils font des performances financières peut être, mais nous souffrons des coupures de courant. C'est certain que Macky est désinformé par ses ministres ou ce sont ses ministres qui le sont par leurs directeurs. Il n'a pas dit la vérité. Ce sont des mensonges.

15.Posté par FAB le 26/04/2013 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est sûr.

16.Posté par eva le 26/04/2013 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fermez les yeux, détendez-vous, laissez-vous bercer par un bon massage doux ou tonique. Le tout, dans un cadre enchanteur et très discret.
Faites-nous confiance. Le bien-être, c’est domaine !!!
Tel : 70 829 95 95/ 33 865 25 21

17.Posté par diery le 26/04/2013 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce gars est le ministre le plus con et le plus nul du gouvernement. Et il parait aussi qu'il est PD, homosexuel.

18.Posté par khoulibeut le 26/04/2013 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Falaise de Bandiagara
Falaises de Bandiagara (pays dogon) *
Patrimoine mondial de l'UNESCO

Village tellem construit au flanc de la falaise et utilisé par les Dogons.
Coordonnées 14° 20′ 00″ Nord
3° 25′ 00″ Ouest
Pays Mali
Subdivision Région de Mopti
Type Mixte
Critères (v) (vii)
Superficie 327 390 ha
Numéro
d’identification 516
Zone géographique Afrique **
Année d’inscription 1989 (13e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO
modifier
La falaise de Bandiagara est une longue chaîne de grès située au Mali dans la région de Mopti, s'étirant du sud au nord-est sur une distance de 200 km, autour de laquelle s'étant le Pays Dogon. C'est l'un des sites les plus imposants d'Afrique de l'Ouest, que ce soit par ses caractéristiques archéologiques, ethnologiques ou géologiques. Une toute petite partie de l'extrémité sud-ouest des falaises se trouve au Burkina Faso.
Sommaire [masquer]
1 Géographie
1.1 Géographie physique
1.2 Géologie
1.3 Climat
2 Histoire
3 Tourisme
4 Notes et références
5 Voir aussi
Géographie[modifier]

Géographie physique[modifier]
Cette falaise est la limite orientale d'un plateau gréseux situé au sud-est du fleuve Niger. La falaise domine la plaine sableuse du Seno-Gondo. Elle s'étire sur environ 200 km depuis le nord de la région de Mopti au Mali jusqu'au nord-ouest du Burkina Faso, près de la ville de Nouna (province Kossi).
Le massif de grès est prolongé par des reliefs isolés, le massif de la Gandamia, les petits sommets isolés de Boni puis finalement le Mont Hombori, le plus haut sommet du Mali avec 1155 mètres d'altitude.
La falaise est constituée d'un escarpement presque vertical qui surplombe une zone d'éboulis gréseux dont la pente avoisine 25°, puis d'une vallée de piémont d'une largeur variant de quelques mètres à quelques kilomètres. L'escarpement a une hauteur variable, qui augmente du sud vers le nord. Elle passe d'une centaine de mètres au sud de la latitude 14° Nord, à 200 m près de Douentza (au nord-est du massif), voire plus de 300 m entre Douentza et Kona au nord1.
Géologie[modifier]
Les grès qui constituent la falaise date du Précambrien. Ils se sont formés dans un bassin sédimentaire qui à cette époque couvrait une bonne partie du Sahara occidental. Ces grès, d'origine fluvio-littorale, sont constitués à la base de couches de grès quartzitiques massifs surplombées de couches plus hétérogènes, de type conglomérat. Ils se sont déposés au précambrien supérieur sur le socle de base d'âge birrimien (Précambrien moyen) soit 2 milliards d'années environ1.
Ces grès correspondent à un ancien front côtier qui longeait une dépression du socle située au niveau de l'actuelle plaine du Seno-Gondo. Lors des mouvements tectoniques de l'ère primaire, des failles se créèrent et guidèrent l'érosion. Cette dernière eut plus de facilité à dégager les roches sédimentaires du bassin du Seno-Gondo, plus hétérogènes et moins résistantes (schistes gréseux, calcaires dolomitiques, grès grossiers). Cette érosion en climat tropical plus ou moins humide selon les époques s'est poursuivie au cours de l'ère secondaire et jusqu'à l'Éocène. À l'Éocène supérieur et à l'Oligocène, une transgression marine due à des mouvements tectoniques permit un apport de sédiments dans la plaine du Seno-Gondo. À la fin de l'ère tertiaire, le retrait de l'eau laissa place aux dépôts éoliens de l'ère quaternaire qui se firent dans la plaine et qui aujourd'hui encore sont visibles sous forme de dunes longeant la falaise1.
Climat[modifier]
La falaise de Bandiagara se situe dans le Sahel africain (zone climatique tropicale), où la saison sèche est très marquée et où les pluies sont assez rares (environ 400 à 500 mm/an). La présence ici d'un relief permet, grâce à l'existence de pluies orographiques, une pluviométrie plus élevée que dans les plaines. Elle varie en effet de 500 mm (au nord) à 700 mm (au sud) et présente moins d'irrégularité d'une année sur l'autre. Ceci permet la présence d'une végétation de type soudanien dans cette région sahélienne1.
Histoire[modifier]



Village de Banani, la Togouna est visible au centre de l'image
Dans la paroi d'un couloir rocheux nommé toloy et situé non loin de Sangha, une grotte a livré les premières traces d'occupation humaine : des greniers faits de boudins de glaise superposés, de la poterie et des restes de végétaux, remontant aux IIIe et IIe siècles avant notre ère. Cette phase culturelle est nommée toloy. Treize siècles plus tard, ces greniers furent réutilisés par les Tellem.
Dans les flancs de la falaise vivaient en troglodytes les Tellem, une ethnie de chasseurs-cueilleurs qui quitta la falaise suite à l'arrivée des Dogons et aux modifications environnementales apportées par leur mode de vie d'agriculteurs. Des dizaines de villages sont situés le long de la falaise comme Sangha ou Kani Bonzon où arrivèrent les Dogons au xive siècle. Les Dogons préservèrent les constructions Tellem, et développèrent leurs villages en contrebas des sites tellems.
Depuis 1989, la falaise de Bandiagara est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO2.
Le film ethnologique Cimetière dans la falaise (1951) de Jean Rouch a été tourné dans la falaise de Bandiagara. Une partie du film de Souleymane Cissé, Yeelen (1987), a également pour décor la falaise.
Tourisme[modifier]



La falaise de Bandiagara et sa vue sur la brousse


Le toguna du village de Endé au Pays Dogon, au pied de la falaise de Bandiagara
Ces dernières années le tourisme sur la falaise s'est énormément développé en raison de l'attrait occidental croissant pour la culture et l'imaginaire dogons, notamment offerts au grand public par les films de Jean Rouch. Les hameaux le long de la falaise sont très appréciés lors des randonnées des touristes, entre autres : Kani-Kembolé, Enndé, Dourou, Nombori, Tirelli, Yayé, Banani, Tiogou, les trois Youga, Atô et Bongo.
Notes et références[modifier]

↑ a, b, c et d Collectif, Dictionnaire illustré des merveilles naturelles du monde p 71 (1982) Reader's Digest
↑ Falaises de Bandiagara (pays dogon) [archive] sur le site du Patrimoine mondial de l'UNESCO
Voir aussi[modifier]

L'article sur le pays Dogon
La ville de Bandiagara
Yeelen

19.Posté par diery le 26/04/2013 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

7.Posté par diery le 26/04/2013 13:50 | Alerter

ce gars est le ministre le plus con et le plus nul du gouvernement. Et il parait aussi qu'il est PD, homosexuel.
http://leral.net


20.Posté par ousmane ndiaye le 26/04/2013 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais y'en a qui ne mérite pas d’être de l’espèce humaine . arrêter de dire des méchancetés sur les gens dont vous ignorez tout bandes d'imbéciles. Et puis vous la presse soyez plus professionnelle quand il parle d'amélioration ne vous focaliser pas uniquement sur des coupures à Dakar . ou bien c'est vendre lol ....

21.Posté par MonAvis le 26/04/2013 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’ESPÈRE QU'ILS AURONT L’HONNÊTETÉ DE RECONNAÎTRE QUE CETTE RESTRUCTURATION DE SENELEC DONT ILS ATTENDENT BEAUCOUP EST UNE PARTIE INTÉGRANTE DU PLAN TAKKAL DE KARIM WADE!!! C'EST NULLARD ONT MENTI AU PEUPLE POUR ACCÉDER AU POUVOIR ET ILS CONTINUENT AVEC LA COMPLICITÉ DES MÉDIAS. PAUVRE SÉNÉGAL!!!!!!!!!!!!!

22.Posté par MonAvis le 26/04/2013 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’ESPÈRE QU'ILS AURONT L’HONNÊTETÉ DE RECONNAÎTRE QUE CETTE RESTRUCTURATION DE SENELEC DONT ILS ATTENDENT BEAUCOUP EST UNE PARTIE INTÉGRANTE DU PLAN TAKKAL DE KARIM WADE!!! C'EST NULLARD ONT MENTI AU PEUPLE POUR ACCÉDER AU POUVOIR ET ILS CONTINUENT AVEC LA COMPLICITÉ DES MÉDIAS. PAUVRE SÉNÉGAL!!!!!!!!!!!!!

23.Posté par MonAvis le 26/04/2013 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’ESPÈRE QU'ILS AURONT L’HONNÊTETÉ DE RECONNAÎTRE QUE CETTE RESTRUCTURATION DE SENELEC DONT ILS ATTENDENT BEAUCOUP EST UNE PARTIE INTÉGRANTE DU PLAN TAKKAL DE KARIM WADE!!! C'EST NULLARD ONT MENTI AU PEUPLE POUR ACCÉDER AU POUVOIR ET ILS CONTINUENT AVEC LA COMPLICITÉ DES MÉDIAS. PAUVRE SÉNÉGAL!!!!!!!!!!!!!

24.Posté par MonAvis le 26/04/2013 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’ESPÈRE QU'ILS AURONT L’HONNÊTETÉ DE RECONNAÎTRE QUE CETTE RESTRUCTURATION DE SENELEC DONT ILS ATTENDENT BEAUCOUP EST UNE PARTIE INTÉGRANTE DU PLAN TAKKAL DE KARIM WADE!!! CES NULLARDS ONT MENTI AU PEUPLE POUR ACCÉDER AU POUVOIR ET ILS CONTINUENT DE PLUS BELLE AVEC LA COMPLICITÉ DES MÉDIAS. PAUVRE SÉNÉGAL!!!!!!!!!!!!!

25.Posté par MonAvis le 26/04/2013 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’ESPÈRE QU'ILS AURONT L’HONNÊTETÉ DE RECONNAÎTRE QUE CETTE RESTRUCTURATION DE SENELEC DONT ILS ATTENDENT BEAUCOUP EST UNE PARTIE INTÉGRANTE DU PLAN TAKKAL DE KARIM WADE!!! CES NULLARDS ONT MENTI AU PEUPLE POUR ACCÉDER AU POUVOIR ET ILS CONTINUENT DE PLUS BELLE AVEC LA COMPLICITÉ DES MÉDIAS. PAUVRE SÉNÉGAL!!!!!!!!!!!!!

26.Posté par dire vrai le 26/04/2013 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour dire vrai li y a une amélioration par rapport à a ce qui passait avant du moins dans mon quartier

27.Posté par Bourbadjoloff le 26/04/2013 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon cher diery faut polémiqué nous vous connaissions vous tous , pourquoi les esclaves sont méchant je connais bien ta famille qui est composé de pute de voleur

28.Posté par SAMBE le 26/04/2013 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MACKY SALL NOUS A TROMPè AVEC SON YONOU YAKHOUTè
MACKY SALL NOUS A TROMPè AVEC SON YONOU YAKHOUTè
MACKY SALL NOUS A TROMPè AVEC SON YONOU YAKHOUTè
MACKY SALL NOUS A TROMPè AVEC SON YONOU YAKHOUTè
MACKY SALL NOUS A TROMPè AVEC SON YONOU YAKHOUTè
MACKY SALL NOUS A TROMPè AVEC SON YONOU YAKHOUTè

29.Posté par Nullard le 26/04/2013 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bande de nullard. "Laisse entrevoir..." a t il. Cela veut dire qu'il envisage que dans le futur que la situation soit meilleure. La question n'est pas de savoir si je suis APR ou pas. Je ne fais qu'une analyse de texte. Ce qui est difficile pour nos "journaleux"!!!!!!

30.Posté par Nullard le 26/04/2013 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bande de nullard. "Laisse entrevoir..." a t il. Cela veut dire qu'il envisage que dans le futur que la situation soit meilleure. La question n'est pas de savoir si je suis APR ou pas. Je ne fais qu'une analyse de texte. Ce qui est difficile pour nos "journaleux"!!!!!!

31.Posté par rahne le 26/04/2013 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

enfin donnons lui le temps de restructurer la SENELEC et on verra.Car noubliez pas que MAKI SALL a quand bien méme était ministre de ce département dont la gestion demande beaucoup de compétences

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image