leral.net | S'informer en temps réel

Ama Baldé après sa défaite contre Ness : «Le public m’a revigoré»

Les lendemains de défaite, les lutteurs affichent généralement la gueule de bois. Ça n’a pas été le cas pour Ama Baldé. Battu la veille par Ness, le fils de l’ancien champion Falaye Baldé était au stadium Iba Mar Diop, le dimanche 11 avril pour soutenir Sa Thiès, qui affrontait Néko Rel.


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Avril 2010 à 16:50 | | 3 commentaire(s)|

Ama Baldé après sa défaite contre Ness : «Le public m’a revigoré»
«C’est difficile pour un lutteur de digérer une défaite, mais c’est la loi du sport.» Ama Baldé se veut fair-play. Il n’entend point se laisser abattre après avoir enregistré la première défaite de sa carrière face à Ness, le dimanche 11 avril à Demba Diop. Dans un entretien accordé à L’Observateur, ce mardi 12 avril, le fils de Falaye Baldé a révélé avoir pu fait le deuil de sa mésaventure.

Cette force psychologique, Ama Baldé reconnaît la devoir à ses supporters. «Quand j’ai perdu le combat, j’avais du mal à l’accepter. Mais dès que je suis arrivé chez moi, j’ai trouvé plus de monde que lors de mes victoires. Je me suis alors dit : «Si les supporters acceptent la défaite, pourquoi pas moi ?»

«Les supporters m’ont revigoré et j’ai repris les entraînements dès le lendemain», a confié Ama Baldé. Mieux, la victime de Ness effectuera un tour au stadium Iba Mar Diop pour soutenir son ami Sa Thiès, qui affrontait Néko Rel. Le combat a tourné à l’avantage du premier.

Ama Baldé était invaincu avant d’affronter Ness. En cinq sorties, il a enregistré autant de succès. Le fils de Falaye Baldé a raté la sixième marche, mais se dit optimiste pour la suite de sa carrière. «Je suis encore jeune et l’avenir est devant moi.»

Amadou Ibrahim
Source Kanal150.com



1.Posté par ross le 13/04/2010 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c ça la vie, ya dé ho et dé bas, boul bayékou

2.Posté par thiedo le 13/04/2010 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lui c un prètentieux de merde ........... c bien fè pour lui

3.Posté par dady le 13/04/2010 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAO OTAYECK, 1er artiste africain parrainé par STEVIE WONDER et JAMEL DEBBOUZE vit entre Los Angeles et Paris et sera donc présent à Dakar, tout au long du mois d’avril pour promouvoir la sortie de la version pour l’Afrique de son nouvel album et soutenir la campagne de sensibilisation sur la pollution par les sachets en plastique.

Mao Otayeck, musicien, guitariste, chanteur, chef d’orchestre et producteur, se produira avec son groupe composé de Guy Nsangue à la basse, David Fall à la batterie, Amen à la guitare et Zeinoul Alioune Sow au clavier et d’autres musiciens émérites, des talents à dimension internationale.

Rendez-vous, le 17 avril 2010 au Centre Culturel Français Léopold Sédar Senghor ex CCF.

Guest : Les chasseurs Dozos de Baro

Renseignez-vous d'autres soirées Pop/Afro-Jazz Manding sont prévues à Dakar. Hôtel des Almadies, Villa cristal, etc.

La tournée promotionnelle de Mao Otayeck et de son groupe s’inscrit dans le cadre de la campagne « Tous responsables - Mbuus dunu fatt » initiée par le collectif des 13 NRV.

Objectif : Mettre en place des actions de sensibilisation sur la pollution par les sachets en plastique qui défigurent les paysages du Sénégal, mettant en péril les vies humaines, les espèces animales et végétales et contribuent au réchauffement climatique.


Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image