leral.net | S'informer en temps réel

Amadou Badiane sur le report du combat Juan/Boy Nar : « Tapha Gueye m’a demandé 3 millions en guise de dédommagements »

Le combat Juan/Boy Nar n’a toujours pas lieu. Après les deux reports, le "nouvel homme fort de Bercy", qui voulaient faire lutter le sociétaire de l’écurie Soumbédioune et l’Espagnol de l’écurie Balla Gaye, a vu son projet tombé dans l’eau. Tapha Guèye et Cie seraient passés par là. Amadou Badiane invite le Cng à prendre ses responsabilités pour qu’une situation pareille ne se reproduise plus.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Juin 2013 à 15:00 | | 4 commentaire(s)|

Amadou Badiane sur le report du combat Juan/Boy Nar : « Tapha Gueye m’a demandé 3 millions en guise de dédommagements »
Imputant la responsabilité de cette situation à l’ancien Tigre de Fass, le promoteur, qui dit avoir pris toutes les dispositions pour monter cette affiche tant attendue par les supporters et amateurs de lutte, soutient être peiné par le geste de Tapha Guèye et Cie. C'est derniers seraient les auteurs du malentendu lors du premier gala de lutte organisé à Bercy. Ce combat tant attendu par les supporters et amateurs de lutte devant opposer Juan à Boy Nar, ficelé depuis longtemps, n’a pas pu avoir lieu à Bercy, après deux reports. Tapha Guèye et Cie ont réclamé trois (3) millions de nos francs en guise de dédommagements de ce combat. Pour lui, il est hors de questions qu’il leur paie cette somme. « Juan et Boy ne sont pas les seuls lutteurs et leur combat n’est pas le seul organisé à Bercy. Ce que je peux vous dire c’est que moi j’ai fait ce que je dois faire et passer où je dois passer pour que Juan et Boy Nar se défient sur scène à Bercy mais c’est Tapha Guèye et Cie qui ont mis les pieds dans le plat. C’est regrettable de la part d’une ancienne gloire comme Tapha Guèye qui pouvait se passer de cet acte », a-t-il confié.

Il est revenu, dans une interview accordée à Leral, sur les démarches entreprises pour monter ce combat, qui a été programmé pendant plusieurs mois sans succès. « Le bailleur principal de ce combat-là, en l’occurrence Ndiaga Ndour, nous a envoyé une lettre pour nous signifier qu’il cède le combat Juan/Boy Nar. C’est à cet effet que nous avions déposé cette lettre au Cng qui a, à son tour, livré une licence à Boy Nar qui lui a permis d’avoir son visa pour la France. Puisque nous avions l’assurance, à l’issue de ces démarches faites, j’ai payé le billet d’avion de Juan pour qu’il puisse venir à Bercy. Si nous savions que ce combat n’allait pas avoir lieu, on l’aurait purement et simplement déprogrammé. Ce qui est regrettable c’est que Juan, l’Espagnol, a laissé son travail pour ce combat. Dans cette affaire, c’est la lutte sénégalaise qui en perd. En ce qui concerne les cachets déjà payés aux deux lutteurs, ce n’est pas l’argent qui intéresse Amadou Badiane. Aussi, invite-t-il le Cng à prendre toutes ses responsabilités pour qu’une pareille situation ne se répète plus. « On ne doit pas bloquer des gens pour des raisons pécuniaires. Je trouve que ce n’est pas bien », a-t-il regretté.



1.Posté par Tristan TINE le 19/06/2013 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Apres avoir coulé badiane productions, Tafa dieng veut se mettre à détourner les dons sociaux de notre localité. Je demande à notre fils papis de ne pas approcher de près ni de loin cet individu. Il fait croire à ces victimes l'irrealisable et en profite le maximum possible pour faire sa propre promotion. Il a,vendu des dizaines de visas lors du combat de lutte de Bercy. Attention à cet homme sans vertu et bavard comme tout

2.Posté par ok le 19/06/2013 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me demande ce veut ce Badiane. On est en matiere d'affaire, c'est 2 lutteurs sont sous contrat il fallait payer de l'argent au promoteur pour qu'il ''lache'' , ou simplement aller voir d'autres lutteurs et monter un autre combat au lieu de proposer des 300 000 et ensuite 500 000 a Tapha Gueye.. Au senegal on aime trop accuser les autres sur les erreurs qu'on a commises,C'est simple et c'est pas complique.

3.Posté par gora le 19/06/2013 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OK tu es un âne OK depuis quand on doit payer un promoteur incapable de tenir son combat .ce contrat devrait être annulé par le cng et la moitié des avances rendue si la date du combat non respecté.Honte a Tapha Gueye pour avoir demandé de l argent alors que Ndiaga Ndour a donné son accord.

4.Posté par zoze le 19/06/2013 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3000000 seulement . il fallait payer plus

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image