leral.net | S'informer en temps réel

Amadou Kane et Awa Marie Coll Seck, les représentants du Sénégal au Forum de sur la Santé à la Banque Mondiale

Dans le cadre des Assemblées du Printemps de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International qui se tiennent à Washington DC du 15 avril au 21 avril 2013,les ministres de l'Economie et des Finances, Monsieur Amadou Kane et celui de la Santé et de l'Action Sociale, Madame Eva Marie Cole Seck ont pris part au siège de la Banque mondiale, le jeudi 18 avril 2013 au Forum 2013 sur la Santé en Afrique dont le thème portait le financement et le renforcement des capacités pour de meilleurs résultats.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Avril 2013 à 23:45 | | 0 commentaire(s)|

Amadou Kane et Awa Marie Coll Seck, les représentants du Sénégal au Forum de sur la Santé à la Banque Mondiale
Plusieurs points ont été traités durant la session ministérielle qui a rassemblé des ministres en charge de l'Economie, des Finances et ceux ayant en charge la santé en Afrique.

Ce Forum organisé par la Banque Mondiale en partenariat avec le mécanisme d’Harmonisation pour la Santé en Afrique, présidé par le Bureau Régional Afrique de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), est une plateforme de discussions de haut niveau sur les moyens de produire des résultats rapides dans le secteur de la Santé, en utilisant efficacement les ressources disponibles et en développant à long terme, des systèmes nationaux viables et les capacités institutionnelles des pays.

La Cérémonie d’ouverture a été présidée par Monsieur Makhtar Diop Vice-président de la Banque Mondiale, pour la Région Afrique.
Des questions ayant trait au financement durable de la santé ont été également abordées. Après le débat ministériel, il a été organisé une table ronde entre les ministres et les Responsables des agences et organismes internationaux de financement.

Dans son intervention, le ministre de l'Economie et des Finances du Sénégal, Monsieur Amadou Kane a rappelé l'attention particulière accordée à la santé lors des modulations des dépenses publiques en 2012 en vue de réduire l'important déficit hérité de l'ancien régime.
C'est ainsi qu'il a indiqué que le département de la santé a vu son budget d'investissement passer de 12,2 milliards de FCFA en 2011 à 15 milliards de FCFA en 2012 alors que tous les autres ministères ont enregistré une réduction de leur budget.

En ce qui concerne l'année 2013, il a également affirmé que conformément aux orientations de Monsieur le Président de la République, Monsieur Macky Sall, le budget de la santé en 2013 a été doublé, passant ainsi à 30 milliards de FCFA, sous l'effet particulièrement de la dotation à la CAPSU d’un montant de 10 milliards de FCFA à la Couverture maladie universelle et des investissements pour accompagner la gratuite de l'hémodialyse. Malgré tous ces efforts la santé ne représente qu'à peine 10% du budget national dira t-il.

Le ministre Amadou Kane a indiqué que la part de la santé supportée par les ménages est d'environ 20% alors que 48,5% des populations vivent en dessous du seuil de pauvreté. Et si l’Etat reste le premier bailleur de Fonds du secteur de la santé avec un financement de 55%, c’est pourquoi dira t-il qu’il est nécessaire de sortir de ce Forum avec des propositions de mobilisation des ressources pérennes dédiées a la santé.

Le Docteur Awa Marie Coll Seck, ministre de la Santé et de l’Action Sociale, a présidé l’un des panels qui portait sur le thème du développement institutionnel durable pour les résultats.

D’importantes contributions y ont été également apportées, résumées par le Dr. Awa Maire Coll Seck, sur les questions touchant le partenariat public privé, les ressources humaines et la nécessite de prendre en compte les panels

La séance s’est achevée après une table ronde des partenaires techniques et financiers. Monsieur Jim Yong Kim, Président de la Banque Mondiale a présidé la cérémonie de clôture.







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image