leral.net | S'informer en temps réel

Amanekh-Ama Dalde et Tidiane Faye /Zoss à Demba Diop, vers un week-end de feu


Rédigé par leral.net le Samedi 9 Mars 2013 à 10:01 | | 0 commentaire(s)|

Amanekh-Ama Dalde et Tidiane Faye /Zoss à Demba Diop, vers un week-end de feu
L’arène s’apprête à vivre durant ce week-end d’intenses moments de lutte avec les deux galas prévus au stade Demba Diop. Le promoteur Aziz Ndiaye ouvre ce samedi 9 mai avec l’alléchante confrontation entre Ama Baldé de Pikine Falaye Baldé et Amanekh de Lébougui dotée du drapeau des femmes du Sénégal. Gaston Production prend le relais demain dimanche, avec le duel non moins attrayant, opposant Zoss de l’écurie Door Doraat et Tidiane alias le Professeur de Lansar.

Ama Baldé-Amanekh : les femmes à l’honneur

Le combat qui oppose Ama Baldé de l’écurie Pikine Falaye Baldé et Amanekh ce samedi, au stade Demba Diop, va retenir l’attention des férus de lutte. Cette affiche proposée à l’honneur des femmes par le promoteur Aziz Ndiaye, réunit tous les ingrédients, pour être un combat à la fois ouvert et disputé. Ama Baldé revient d’une défaite contre Gouy Gui lors de la saison écoulée. Une défaite qui a un peu brisé son élan et le contraint à reprendre le sens de la marche.

Une belle opportunité lui est offerte pour se racheter aux yeux de ses nombreux supporters toujours inconsolables après ses dernières contre-performances. Le fils de l’ancien champion Falaye Baldé qui a juré de corriger son adversaire mesure en tout cas, l’ espoir que ses supporters nourrissent à son égard.

Une troisième défaite, après celles subies face à Ness de Lansar et Gouye Gui, aura sans aucun doute des conséquences préjudiciables pour la suite de la carrière du Pikinois. Réputé être un lutteur très offensif et très explosif, il doit cependant se doter d’une technique pointue pour pouvoir battre son adversaire.

Les techniciens ont conscience que le risque est certain devant un Amanekh qui passe pour être le bourreau des jeunes valeurs montantes, notamment Boy Niang et Lac Rose. L’espoir rufisquois passe pour un lutteur difficile à cerner lorsqu’on jette un regard sur cette technique de combat. S’il donne souvent l’impression de fuir et d’éviter le contact, c’est surtout pour mieux mystifier ses adversaires. Mais le Requin de Rufisque doit être prêt au plan physique et être très endurant pour s’ouvrir le chemin d’un succès qui, à terme, peut le mener loin.

Le public de Demba Diop n’aura pas le temps de s’ennuyer, puisqu’il aura droit à un autre combat tout aussi explosif entre Néko Reul de Lansar et Tyson 2 de Taï Shinger. Tout comme ceux qui vont précèder et mettre aux prises Cobra (Kay Bax) à l’Espagnol Juan (écurie Balla Gaye 2), Mame Balla à Zoss Junior et Cartouche (Fekka ma ci bolé) à Gris Junior (Fass)

Zoss-Tidiane Faye: le défi technique

Gaston Production prend le relais demain dimanche, avec une affiche qui fera courir les amateurs de lutte. Ce sera entre Zoss de Door doraat et Tidiane Faye de Lansar. Détenteur d’un palmarès très élogieux, le lutteur de Lansar est à la croisée des chemins. Aujourd’hui, il a la possibilité de franchir un pas important avec une nouvelle victoire. Bourré de talent que lui reconnaît toute l’arène, le « Professeur » de Lansar dit avoir très bien travaillé et ce n’est sûrement pas Zoss qui va le freiner. S’il dispose des atouts techniques pour arriver à ses fins, la vigilance doit être de mise devant ce vieux routier de l’écurie Dor Doraat
<br />
Un lutteur plus expérimenté qui, pour le railler, s’est tout simplement autoproclamé le «savant ». Il n’a pas non plus manqué de déclarer que s’il a accepté de croiser le lutteur de Lansar, c’est pour lui « faire une promotion ». Quoiqu’il en soit, le chef de file de l’écurie Dor Doraat n’est pas le moins doué et a les moyens d’arriver à ses fins. Gouy Gui, Issa Pouye et Boy Niang, ses dernières victimes, peuvent en témoigner pour avoir été domptés par le «show man»

Source:Quotidien







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image