leral.net | S'informer en temps réel

Aménagement de la Place de l'Indépendance : Khalifa Sall emprunte 4 milliards pour les travaux

Rien ne semble plus s'opposer à l'aménagement de la Place de l'Indépendance qui peine à voir le jour, depuis l'arbitrage du Premier ministre Boun Abdallah Dionne qui a donné le feu vert pour ces travaux. Hier, les conseillers municipaux ont adopté un prêt bancaire de 4 milliards de francs Cfa pour leur exécution, rapporte le journal EnQuête .


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Mai 2016 à 13:04 | | 2 commentaire(s)|

Le chantier de la Place de l’Indépendance va bientôt démarrer. Le Conseil municipal de la ville de Dakar, réuni, hier, en session ordinaire, a adopté un emprunt bancaire de 4 milliards de francs Cfa pour la réalisation des travaux. Cette somme sera partagée à parts égales avec la Commune de Dakar-Plateau, chargée de piloter le projet. A en croire le maire de la ville de Dakar, plus rien ne s’oppose désormais au projet d’aménagement de la Place de l'Indépendance, en veille depuis 2012. « Chacun verse 2 milliards. Et les intérêts sont supportés par chacun, proportionnellement à son engagement. Le privé paye 1,9 milliard. Il n’y a aucun problème. Aujourd’hui, toutes les procédures administratives sont quasi-terminées. Il ne reste que la finalisation des études techniques. Le maire du Plateau, Alioune Ndoye, est en train de terminer cette étude. Il va très bientôt poser son chantier. Le montage ne souffre d’aucune ambiguïté », déclare Khalifa Sall. Il est prévu d’y aménager un grand parking, une flamme pour les héros, etc. « Nous allons en faire un vrai espace de vie », promet le maire.

L’édile a d’ailleurs profité de l’occasion pour démentir des divergences avec le maire de Dakar-Plateau au sujet de l’aménagement de la Place de l’Indépendance. Ce flou est, selon lui, entretenu par une partie de la presse mal informée. « Rien n’oppose la ville à la mairie de Plateau. Au contraire, le projet, comme nous l’avions conçu, se déroule selon nos prévisions. Tous les actes nécessaires ont été pris par Alioune Ndoye », confie-t-il. D’ailleurs, le maire rappelle que ce dernier est coactionnaire dans le projet. « Nous avons décidé de confier le projet à la mairie du Plateau. Dans tous nos projets conjoints, nous laissons aux communes la charge de piloter les travaux », précise-t-il.

Pour la bonne exécution de ce projet évalué à près de 6 milliards de francs Cfa, le premier magistrat de la ville de Dakar assure aussi que toutes les préoccupations sont prises. « C’est un privé sénégalais qui va être actionnaire majoritaire dans la société qui va être mise en place pour la réalisation des travaux. Nous ne voulons pas d’une société publique. Car, ce sont des types de sociétés qui ont montré leurs limites partout ».






Hebergeur d'image