leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Aminata Mbengue Ndiaye : « Le vol de bétail fait perdre plus de 2 milliards de francs Cfa par an »


Rédigé par leral.net le Vendredi 20 Octobre 2017 à 12:23 | | 0 commentaire(s)|

« Le vol de bétail s’attaque non seulement aux biens des couches les plus vulnérables de notre société, mettant en péril la cohésion sociale et le développement économique du pays, mais il annihile aussi toutes les actions de développement de ‘élevage menées dans le cadre des politiques », a déclaré, hier, le ministre de l’élevage et des productions animales.

Aminata Mbengue Ndiaye poursuit : « il constitue ainsi un frein à l’investissement. Par exemple, les pertes annuelles engendrées par le vol du bétail sont estimées à plus de deux milliards de francs Cfa ».

Compte tenu de ces conséquences néfastes, les autorités du pays ont pris des mesures, notamment la mise en place de la cellule de lutte contre le vol de bétail rattaché au cabinet du département de l’Elevage et la révision du Code pénal et du Code de procédures pénales pour une criminalisation du vol du bétail. Un dispositif qui attend de faire ses preuves.

« Toutefois, force est de constater que cette mesure, pour être plus efficace et venir à bout de cette menace, devra être renforcée, surtout en ce qui concerne le recensement de l’identification du cheptel, le contrôle des mouvements du bétail, le suivi de la traçabilité des animaux et des produits de l’levage, mais aussi la lutte contre les abattages non contrôlés », souligne Mme le ministre.

Elle s’exprimait hier, à Kolda en prélude à la 4e édition de la Journée nationale de l’élevage, au mois de novembre. Ce choix porté sur la capitale du Fouladou se justifie par le fait que la contrée fait partie des régions-phare en matière d’élevage et des productions animales, ce choix se traduit dans le plan Sénégal émergent (PSE), référentiel des politiques né de la volonté d’opérer des ruptures stratégiques dans la planification du développement à long terme. Ceci pour permettre au pays d’avancer vers une prospérité inclusive et durable.


Enquête