leral.net | S'informer en temps réel

Aminata Ndiaye virée pour avoir adressé une lettre au Président !

Même au temps de Hitler, de Pinochet, de Bokassa, de Sékou Touré, et même plus proche de nous, chez le fou Yahya Jammeh, cette lettre qui n'a rien de méchant n'aurait fait perdre son emploi à cette jeune dame, responsable de famille


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Mars 2014 à 13:25 | | 11 commentaire(s)|

Aminata Ndiaye virée pour avoir adressé une lettre au Président !
Oui Aminata Ndiaye est remerciée par son employeur, pour avoir osé traduire son opinion et son point de vue à travers une lettre ouverte adressée au président de la République. Une lettre rédigée dans les règles de l'art avant d'être publiée en exclusivité sur Xalima, puis reprise sur d'autres sites.

Le prétexte de son boss est que la lettre est écrite durant ses heures de travail. Une injustice, une tentative d'humiliation, disons un crime tout simplement. La patronne de notre compatriote est une Italienne qui préside à la destinée d'une Ong musulmane qui s'appelle : Secours islamic France. Tout le monde sait, qui est derrière cet acte répugnant et ignoble.

Les associations de défense des droits humains et les mouvements de femmes doivent se saisir de cette affaire et rétablir cette pauvre citoyenne qui n'a dit que son avis dans une situation qui préoccupe tout le monde et dans le plus grand respect: sa lecture des deux ans à la tête du pays par sa sa majesté ....Gorou Sokhna Marième.

Si ce n'est qu'une seule et unique lettre ouverte, qui a fait perdre à madame Aminata Ndiaye sa raison de vivre, son gagne-pain, qu'adviendraient à nos vaillants acteurs apolitiques, comme politiques, des compatriotes, présents sur les réseaux sociaux et qui participent efficacement en tant que sentinelles à l'élaboration d'une République démocratique, prospère et juste?

Qui aurait cru que de telles pratiques accompagneraient le règne du Président Sall?

L'homme qui doit entièrement sa projection au plus haut sommet de la nation que par la revanche divine. Dieu n'aime pas l'injustice et le président était victime d'une injustice. De grâce rendez à notre seigneur la monnaie. Faites preuve de plus de "yeurmander" de tolérance . N'écoutez pas ces gens qui vous dictent et vous conseillent des contres valeurs. Prenez de la hauteur. Remettez cette pauvre femme à son poste. Elle toute une famille qui compte sur elle. Ne la détruisez pas de grâce !

Trop c'est trop et les dérives sont flagrantes. Ce n'est pas par la force et l'autoritarisme que l'on développe une nation. Le président Sall et les partisans du régime sèment la terreur partout. Personne n'ose parler de peur de recevoir la visite inopinée d'un agent de la Dic. Nous ne sommes pas dans une dictature!

Laissez les gens exprimer leurs opinions. C'est leur droit. Ils sont nombreux à vouloir dire leur avis, mais hantés par la récrimination et l'emprisonnement. Ils se taisent .
À côté, d'autres sénégalais qui observent et ferment leur yeux, dans le seul but de ne pas torpiller leur chance de se faire inviter par son excellence.

Please, laisser les gens apprécier, laisser les gens émettre leurs opinion. Nous sommes dans une République et de surcroît démocratique selon les acteurs politiques. Réagissons avant qu'il ne soit trop tard. Barrons la route à la forfaiture.

Une question enfin, comment une femme non musulmane( italienne ) peut elle être à la tête d'une ONG musulmane et humilier une femme, mère et soutien de famille?

Cela ne peut se passer que sous l'ère MACKY !

Madere fall
Cpassa
USA.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image