leral.net | S'informer en temps réel

Aminata Touré: « Quand une opposition n’arrive pas à attaquer le bilan… »

Aminata Touré n’a pas mis du temps pour sortir de sa réserve après les différentes sorties de l’opposition dénonçant des nébuleuses dans les contrats gaziers et pétroliers. L’ex-Premier Ministre, dans un entretien accordé à "Enquête", apporte des explications pour éclairer ce qu’elle considère comme des insinuations qui ne sont pas, du tout, fondées.


Rédigé par leral.net le Samedi 10 Septembre 2016 à 21:34 | | 3 commentaire(s)|


Aminata Touré a souligné qu’ «il y a plus d’insinuations que de faits posés sur la table». Selon elle, «quand l’Etat signait les différents contrats de gaz avec M. Franck Timis, le Président Macky Sall n’était encore au pouvoir».

Aminata Touré d’ajouter: « Deuxièmement, on n’a pas encore de pétrole. La production du pétrole est attendue pour 2022. Donc, il n’y pas matière à s’inquiéter. Surtout qu’il y a un dispositif de lutte contre la corruption qui a été mis en place. Il s’agit de l’OFNAC».

L’envoyée spéciale du Président de la République a rappelé que «la déclaration de patrimoine, le code de transparence, sont des acquis mis en place par le président Macky Sall». Et à l’en croire, «c’est ce même dispositif qui va aider à bien gérer cette manne pétrolière que nous attendons tous. Entre temps, il y a un contrat qui a été signé avant. Dans le sens de la continuité de l’Etat, il n’y a aucune raison de le remettre en cause. Voilà les faits, il n’y a pas autre chose ».

« Maintenant, quand une opposition n’arrive pas à attaquer sur le bilan, sur la croissance économique par exemple avec 6,7%, normal que cette opposition-là essaye de chercher la petite bête avec des insinuations non fondées », constate l’ex-Premier ministre. Avant de conseiller : « une opposition est bonne pour une démocratie. Mais, il faut qu’elle fonde son discours sur des faits véridiques».

Abdoulaye FALL







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image