leral.net | S'informer en temps réel

Aminata Touré aux hauts sommets du gouvernement

Rédigé le Vendredi 5 Juillet 2013 à 08:47 | | 1 commentaire(s)

A vaincre sans péril, on risque de triompher sans gloire. Le temps de matérialiser courageusement l’espoir de changement que les Sénégalais ont placés au Président Macky Sall est venu. Après une période d’ouverture, une nouvelle aube doit poindre. Elle devra être marquée par la confirmation de l’excellent travail des forces vives du parti comme Mme Aminata Touré aux hauts sommets du gouvernement.



Aminata Touré aux hauts sommets du gouvernement
Le président Macky Sall représente aux yeux des Sénégalais une promesse d’une autre gouvernance républicaine et solidaire. Il est temps de faire en sorte que les Sénégalais, qui s’impatientent, perçoivent la cohérence et le but de nos reformes. Ce rôle de pédagogie des reformes incombe d’abord à l’APR et par ricochet à nos alliés de la coalition Benno Bokk Yakaar.

En cela, la visite du président Barack Obama est un moment symbolique devant permettre à notre parti Apr de fermer une séquence politique d’ouverture. Une personnalité politique comme l’actuelle garde des sceaux Mme Aminata Touré est capable de prendre en charge les reines d’un nouveau gouvernement.

Au delà d’être un choix symbolique qui fait écho au niveau de la parité, cette décision permettra de mieux mettre la lumière sur les réalisations et réformes déjà accomplies:

- L’assainissement des finances publiques : diminution des dépenses de l’Etat, limitation des salaires des directeurs généraux, suppression d’agences gouvernementales, etc.

- La fin des politiques budgétaires laxistes menées par les gouvernements successifs de ces cinquante dernières années.

- La création du Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP) pour accompagner et financer les PME-PMI.

- Le démarrage des audits pour le recouvrement des deniers publics spoliés par certains membres de l’ancien régime.

- La réduction des prix des produits de premières nécessités.

- La mise en place de la Commission pour la Reforme de l’Enseignement Supérieur, dirigée par le Professeur Souleymane Bachir Diagne.

- La mise en place des Journées Eco-Citoyennes en vue de la préservation de notre environnement pour les générations futures

Le chantier important de cette seconde phase du quinquennat devrait être la réduction du déficit du commerce extérieur. Il constitue un problème majeur et certainement le plus grave que notre pays est confronté. Le Sénégal importe plus qu’il n’exporte. Nous avons accusé un déficit commercial de plus de 100 milliards de Francs CFA en 2012. Ce déficit correspond à l’équivalent de plus 500.000 emplois directs. La promesse du Président concernant la création de plus de 350.000 emplois ne pourra se faire sans un effort de réduction de ce déficit. Pour atteindre cet objectif, cap doit être mis sur l’agro-alimentaire et sur la création de start-up innovants dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies.

Pour reprendre Nelson Mandela, nous avons appris par expérience qu’après avoir réussi à atteindre une grande colline, on découvre qu’il y’a en encore d’autres à gravir. Après avoir réussi l’ouverture, gagnons le repositionnement et l’ancrage de notre parti dans la gestion des affaires de l’Etat. C’est notre colline pour la seconde phase du mandat du Président Macky Sall.

Dr SYLL Moustapha
Coordonnateur APR Bordeaux




1.Posté par PESSAC le 05/07/2013 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une analyse pertinente et minutieuse merci Monsieur le coordonnateur !!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site



TELEVISIONS & RADIO SENEGAL

    
 

    

    

    


Hebergeur d'image