leral.net | S'informer en temps réel

Aminata Touré évoque sa légitimité à Grand-Yoff: “J’ai un titre foncier dans cette localité depuis 23 ans”

Aminata Touré poursuit sa campagne de charme dans la lutte pour la mairie de Grand-Yoff. Lors de son meeting, organisé ce samedi, à la cité Arafat de Grand-Yoff, elle accuse le maire actuel d’être à l’origine des maux dont souffre cette localité. Et clame fort sa légitimité à convoiter la mairie de ce quartier, un des plus populeux de Dakar...


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Mai 2014 à 18:46 | | 13 commentaire(s)|

Aminata Touré évoque sa légitimité à Grand-Yoff: “J’ai un titre foncier dans cette localité depuis 23 ans”
La bataille pour la mairie de Grand-Yoff entre Khalifa Sall et Aminata Touré se corse. En visite samedi dernier à la cité Arafat de ladite commune, Aminata Touré en a profité pour mettre fin aux rumeurs qui disent qu'elle n'habite pas ce quartier qu'il convoite. “Je suis de Grand-Yoff. Car, j’ai un titre foncier dans cette localité depuis 23 ans. Donc, personne n’est plus que moi un riverain de cette zone”, assène-t-elle, en réponse à ses détracteurs politiques qui estiment que rien ne la lie à cette zone ; une des plus populaires de Dakar. Elle a profité de cette tribune pour attaquer le maire sortant de Grand-Yoff sur des aspects de son bilan. Sur la question de l’Éducation, Aminata Touré déplore le retard qu’accumule Grand-Yoff par rapport à certains quartiers.

“Un quartier...sans lycée et sans commissariat”

“Je n’arrive pas à comprendre que quelqu’un qui a un budget de 900 millions ne puisse pas investir dans l’éducation. Car, ce qu’on voit à Grand-Yoff est inacceptable. Un quartier où il n’y a pas de lycée”, déploret-elle. Non sans attaquer : “l’argent de la mairie n’est pas là pour créer des emplois fictifs pour des amis politiciens. Cet argent doit servir à la population de la localité”. Pour le cas de l’insécurité dans le secteur, elle évoque le manque de vision et de créativité du maire actuel. A l’en croire, la mairie devait pouvoir régler le problème de l’emploi des jeunes dans ce fief. “Il n’y a pas de sécurité dans Grand-Yoff. Je pense que cela est dû à une incompétence de la mairie. Car, le maire aurait dû créer des centres de métiers pour les jeunes qui n’ont pu pousser leurs études. GrandYoff est sans éclairage, il devait au moins mettre des lampes partout pour diminuer cette insécurité. On devait aussi mettre en place un commissariat ici”, indique-t-elle. Raillant le maire sortant, elle demande à ce dernier de rallier son groupe. “Comme il n’est pas compétent, il n’a qu’à rallier, derrière nous. De là, nous allons essayer de lui remettre une place, bien que la liste soit pleine”, se moque-t-elle d’un brin d’ironie sous la clameur des militants venus nombreux assister à ce meeting.

“Khalifa Sall est un danger pour nous”

Abdoulaye Ndiaye, député APR de Grand-Yoff, a profité de cette occasion pour prévenir la population de ladite commune, du risque que représente le maire actuel de Dakar. “Khalifa Sall est un danger pour nous. S’il gagne Grand-Yoff, il gagnera la ville de Dakar. Et il risque d’être un adversaire de taille pour Macky Sall en 2017”, avertit-il. Ce meeting a vu la présence effective de Adama Faye, tête de liste proportionnelle de l'APR à Grand-Yoff et les représentants de leurs alliés des autres partis, dont la Ligue démocratique (LD), l'Alliance des forces de progrès (AFP)...

EnQuête






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image