leral.net | S'informer en temps réel

Amnesty appelle les acteurs politiques à s’abstenir de tout propos violent, injurieux ou calomnieux de nature à entraîner la violence


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Juillet 2017 à 14:15 | | 0 commentaire(s)|

La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) et Amnesty International Sénégal condamnent fermement les attaques violentes contre des caravanes politiques qui ont eu lieu à Dakar, à Ourossogui et dans d’autres localités du pays depuis le début de la campagne pour les élections législatives du 30 juillet 2017.

La LSDH, la RADDHO et Amnesty International Sénégal appellent tous les partis politiques, coalitions et candidats à dire de façon claire et sans ambiguïté, à leurs militants et sympathisants que la violence est interdite et qu’elle ne sera pas tolérée.

Nos organisations appellent en outre les acteurs politiques, à s’abstenir de tout propos violent, injurieux ou calomnieux qui peut avoir pour effet d’entrainer la violence.

Les élections législatives du 30 juillet 2017 sont une occasion pour le Sénégal de prouver au monde entier la maturité de sa démocratie. Cette occasion ne doit pas être manquée.
 
ONT SIGNE :
Me Assane Dioma NDIAYE (LSDH)
M. Sadikh NIASS (RADDHO)
M. Seydi GASSAMA (AI/SN)








Hebergeur d'image