leral.net | S'informer en temps réel

André Ayew raconte son mercato d’été agité et déclare encore sa flamme à l’OM

Dans les colonnes de L'Equipe, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille André Ayew est revenu sur son mercato agité, réaffirmant au passage son amour pour le club phocéen.


Rédigé par leral.net le Samedi 6 Octobre 2012 à 08:50 | | 0 commentaire(s)|

André Ayew raconte son mercato d’été agité et déclare encore sa flamme à l’OM
Cet été, André Ayew (22 ans) s’est légitimement posé des questions sur son avenir à l’Olympique de Marseille. Malgré un contrat courant jusqu’en juin 2015, le milieu de terrain ghanéen s’est demandé de quoi son avenir serait fait. Mais comme il l’a avoué dans les colonnes de L’Equipe, jamais il n’a pensé à quitter son club de cœur. « Je n’ai jamais dit que je voulais partir. J’ai seulement dit que si quelque chose venait, il fallait regarder ensemble avec les dirigeants », a-t-il expliqué avant d’insister.

« Le plus important pour moi, c’était de savoir où on allait, avec qui, comment. Avec les réponses des dirigeants, j’ai su à quoi m’en tenir. Mais dans ma tête, j’ai toujours été à l’OM », a-t-il martelé avant d’affirmer une nouvelle fois son attachement à son club formateur. « Je n’ai que vingt-deux ans. J’étais au centre de formation ici. Rêver d’être pro à Marseille, je sais ce que c’est. J’ai l’opportunité d’être là, de faire partie des cadres de l’équipe. C’était un objectif et un rêve dans le passé. Maintenant que ça arrive, pourquoi je serai ingrat ? Si le club avait les moyens, il aurait acheté plus de joueurs, mais les joueurs présents à l’OM sont des grands joueurs », a-t-il confié, revenant ensuite sur ses changements d’agents estivaux, lui qui es passé de l’écurie d’Étienne Mendy à celle de Jean-Pierre Bernès avant de faire machine arrière.

« Quand j’ai pris cette décision, je pensais avoir raison. Beaucoup pensaient que c’était pour partir. Je ne suis pas là pour donner des explications en détails. Parfois, on fait des erreurs pour mieux avancer », a-t-il avoué. Du plomb dans l’aile, le Black Star s’est d’ailleurs montré très diplomate au sujet de son positionnement, lui qui s’est souvent montré revendicatif par le passé. « Un jour viendra où je jouerai au milieu. C’est ma place préférée. Les dirigeants le savent, le staff technique aussi. (...) Peut-être qu’un jour l’entraîneur m’y mettra. En attendant, on me met à gauche et je donne le meilleur de moi-même », a-t-il conclu. Comme son frère Jordan hier dans France Football, André Ayew semble avoir appris la mesure dans ses propos. Après tout, le plus important, c’est le terrain...

Alexis Pereira






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image