Leral.net | S'informer en temps réel



Ansar Dine continue de détruire des mausolées à Tombouctou

le 1 Juillet 2012 à 12:32 | Lu 556 fois

Le Maroc a appelé à "une intervention urgente" de la communauté international pour sauver ce patrimoine de l'humanité, attaqué par les islamistes.


Ansar Dine continue de détruire des mausolées à Tombouctou
Des islamistes armés qui contrôlent le nord du Mali ont continué dimanche 1er juillet au matin de démolir des mausolées de saints musulmans à Tombouctou. La veille, ils avaient détruit trois sites similaires dans cette ville mythique. En réaction, le Maroc a appelé à "une intervention urgente" des Etats islamiques et de la communauté internationale pour protéger le riche patrimoine du Mali.

Le royaume du Maroc suit "avec une grande préoccupation les développements dangereux qui se poursuivent au Mali frère". Soulignant "la gravité de la situation sécuritaire prévalant dans la région Sahélo-saharienne et sur ses répercussions sur la paix et la stabilité dans toute la région", le Maroc appelle à une "action déterminante et une coopération sérieuse sur les plans régional et international" pour y mettre fin.

Le Mali a pour sa part appelé dimanche les Nations Unies à agir pour protéger Tombouctou et son patrimoine. Le pays "exhorte les Nations unies à prendre des mesures pour arrêter ces crimes contre l'héritage culturel de mon peuple", a ainsi déclaré la ministre de l'Artisanat, de la Culture et du Tourisme, Diallo Fadima Touré, lors de la réunion annuelle de l'Unesco à Saint-Petersbourg. Après son discours, l'ONU a observé, à la demande d'un délégué allemand, une minute de silence en signe de deuil.

Des islamistes d'Ansar Dine, un des groupes armés contrôlant le nord du Mali, avaient commencé samedi à démolir des mausolées de saints musulmans dans la ville de Tombouctou, classée patrimoine mondial en péril par l'Unesco. Ils affirment agir en représailles de la décision prise jeudi par l'Unesco de classer Tombouctou au patrimoine mondial en péril.

Des remparts protecteurs

Les mausolées de saints musulmans sont considérés comme des protecteurs dans cette ville mythique. "Il y a 333 saints à Tombouctou, on sait exactement où ils sont enterrés, entre les cimetières, les mausolées ou de simples tombeaux. Il y a 16 mausolées, bien construits", généralement en terre crue, "les sépultures sont là, on peut les visiter", explique sous couvert d'anonymat un expert malien de ces questions, originaire de la ville.

Selon lui, ces personnages vénérés, qui valent à Tombouctou son surnom de "cité des 333 saints", "représentent ceux que, dans la culture occidentale, on appelle saints patrons". Il y en a qui sont sollicités "pour les mariages, pour implorer la pluie, contre la disette..." Les mausolées des saints ont une grande importance à Tombouctou et sont "des composantes essentielles du système religieux dans la mesure où, selon la croyance populaire, ils étaient le rempart qui protégeait la ville de tous les dangers", affirme sur son site Internet l'Unesco.

Ces sites, importants lieux de recueillement, sont situés en ville ou en périphérie avec des tombes portant des stèles et autres insignes funéraires. Les cimetières de Sidi Mahmoud, dans le nord de la ville, et d'Alpha Moya, dans l'est de la cité, sont parmi les mausolées les plus visités par les pèlerins.

Ces deux mausolées et celui de Sidi Moctar, dans le nord-est de la ville, sont les trois qui ont été détruits samedi par les islamistes du groupe armé Ansar Dine, prônant l'application de la charia à travers tout le Mali.

Quelques dizaines de membres d'Ansar Dine se sont rendus dans le cimetière de Djingareyber "situé au sud de Tombouctou, où il y a des mausolées [au moins trois]. Ils sont vers le mausolée de Cheikh el-kébir, ils sont en train de casser", explique ce dimanche un témoin qui travaille pour un média local. Ansar Dine va continuer la démolition de tous les sites similaires, "sans exception", selon un de ses porte-parole, Sanda Ould Boumama.


1.Posté par sandakaru le 01/07/2012 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ILS NE SONT PAS MUSULMANS, CE SONT DE SIMPLES YOYOUX SOUS COUVERT DE L'ANONYMAT ET QUI SE PROCLAME DE L'ISLAM POUR DETRUIRE LA RELIGION ,TOUT EN METTANT EN MAL LES MUSULMANS ET LES AUTRES RELIGIONS. COMMENT CES GENS PEUVENT TENIR TETE AU MONDE MUSULMAN ?, IL Y'A ANGUILLE SOUS ROCHE, ESSAYONS DE TROUVER LA RACINE DU MAL.CES GROUPES SONT PROTEGES PAR DES PUISSANTS,QUI FONT SEMBLANT DE RIEN COMPRENDRE

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site