leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Apologie sur drame du stade Demba Diop : Comment Bara Fall, devenu Sophie Ndiaye, a été cueilli à Louga


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Juillet 2017 à 10:19 | | 0 commentaire(s)|

Bara Fall, 19 ans est la première personne arrêtée dans le cadre de l’enquête ouverte sur la bousculade meurtrière, survenue le 15 juillet dernier au stade Demba Diop de Dakar. Agé de 19 ans et élevé en classe de Seconde au Lycée Baye Sam Mbaye, il a été interpellé hier de Louga, pour apologie du crime.

Le jeune garçon avait posté sur sa page facebook, un commentaire «indécent » approuvant le drame qui a coûté la vie à une dizaine de personnes et fait trois cents blessés : « Ont s’en fout, ils sont bien eu ce qu’ils mérités 9 mitts tous mbourois, je suis fier d’être ouakamois ».

En effet, après la sortie du Procureur promettant fermement des poursuites contre ceux qui se sont illustrés par des propos portant apologie du crime, Bara Fall qui a réalisé la gravité de son «post » et les conséquences qui en  découleront, a pris la mesure conservatoire pour échapper à Dame Justice.

Il a en ce sens changé le profil de sa page. En lieu et place de Bara Fall, il inscrit un nom d’une femme, Sophie Ndiaye et pour parfaire sa ruse, il poste la photo d’une dame. Ce premier acte posé, Bara choisit de prendre congé de ses siens établis à Ouakam et se retranche à Louga.

Peine perdue. Les éléments du commissariat urbain de Dakar n’ont pas mis du temps à retrouver ses traces sur la toile, à l’aide notamment de son adresse IP. Alors que les enquêteurs étaient sur les traces de Bara, sa mère (supposée), M. D, 48 ans, effectue, contre toute attente, une sortie sur la page facebook d’un ami de son fils.

Commerçante établie à Ouakam Moule, elle poste une vidéo dans laquelle elle présente ses excuses aux Mbourois. Après avoir analysé la vidéo, les limiers qui ont pu, grâce à la magie du net, la localiser à son échoppe, lui ont envoyé une convocation à laquelle elle a déféré.

Entendue, elle confirmé que son fils se trouvait à Louga et a collaboré à l’action de la justice. Entrés en contact avec Bara Fall, le commissaire Dramé et ses hommes lui ont fait comprendre qu’il pouvait se livrer directement, à défaut de quoi, ils utiliseraient leurs moyens pour l’interpeler. Il a ainsi été arrêté hier, et placé en garde-à-vue dans les locaux de la Sûreté urbaine.

Interrogé, Bara n’a pas nié l’évidence. Cependant, il révèle que le jour des incidents, il n’était même pas au stade Demba Diop. Mieux, il ne se trouvait même pas dans son quartier de Ouakam. Selon nos sources, Bara Fall a confié que son père, très malade, était interné à l’hôpital Principal, il n’a pas pu prendre part à la fameuse finale.

Ayant visiblement réalisé la gravité de son commentaire dans un contexte de consternation faisant suite à une tragédie, Bara Fall a fit son mea culpa. Il a ainsi présenté ses excuses et qualifié sa sortie de "commentaire maladroit de sa part qui a été compris autrement". Au terme de son audition, Bara a été placé en garde-à-vue au Commissariat central. Le lycéen devrait en principe être déféré ce jour, au parquet pour apologie du crime.

(Source: L'Observateur)








Hebergeur d'image