leral.net | S'informer en temps réel

Après 3 mois de détention, Me Amadou Sall ne lâchera rien : « Je continue le combat »

L’avocat de Karim Wade, Me Amadou Sall, a décidé de continuer le combat pour la sauvegarde de la démocratie et la liberté d’expression au Sénégal. Selon lui, depuis des décennies, des gens se sont battus dans ce sens et ce n’est pas le Président Sall qui mettra un frein à leur élan.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Juin 2015 à 15:05 | | 44 commentaire(s)|

Après 3 mois de détention, Me Amadou Sall ne lâchera rien : « Je continue le combat »
Me El Hadj Amadou Sall a fait sa première sortie après trois mois de détention. Il a, ainsi plaidé pour que la démocratie règne en maître. Selon lui, des gens se sont battus pendant plus de 50 ans pour maintenir la démocratie au Sénégal. « Le Sénégal est un pays de droit, un pays de militants, un pays de démocratie. Ce combat qui a été mené a valu à des dizaines et des dizaines de Sénégalais de souffrir dans leur chair. Ils ont offert leur santé et certains ont offert leurs vies pour que les Sénégalais puissent s’exprimer librement. Nous nous sommes battus pendant que Senghor était là, pendant qu’Abdou Diouf était là pour avoir enfin le droit de s’exprimer librement », a-t-il tenu à rappeler. Et Me Sall de poursuivre : « Ce n’est pas aujourd’hui que les Sénégalais vont plancher. Ce n’est pas Macky Sall qui mettra fin au combat. Le combat continue. Donc je continue le combat avec le Pds et les responsables du Front pour qu’enfin les Sénégalais s’expriment librement et qu’enfin la démocratie puisse triompher ». Pour lui, ceux qui gouvernent « n’ont aucune compétence, aucune capacité à diriger ce pays et vivent de chimères. Il faut que ceux-là puissent partir et que d’autres Sénégalais prêts à travailler pour ce pays soient là ». Il n’a pas manqué de remercier tous ceux qui l’ont soutenus durant les moments où il était en prison.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image