leral.net | S'informer en temps réel

Après Assane Diouf, un activiste sénégalais du net résidant aux USA, alpagué


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Août 2017 à 08:25 | | 0 commentaire(s)|

Madère Fall, un célèbre bloggeur sénégalais résidant au Etats-Unis, très actif sur la toile avec ses post contre le régime de Macky Sall, a été interpellé hier, à Kaolack par des éléments de la Section Recherche de la Gendarmerie nationale et emmené manu militari à Dakar.
 
En l’espèce, il a arrêté suite à une plainte de Senico. Sale temps pour les activistes sénégalais de l’internet. Après les déboires de l’artiste Amy Collé Dieng, de Penda Ba et, tout récemment, de l’expatrié Assane Diouf, sous le coup d’une demande d’extradition d’Interpol, c’est au tour d’un autre expatrié vivant au pays de l’oncle Sam, d’en faire les frais.
 
Basé de l’autre coté de l’Atlantique depuis 17 ans, il entretient en dehors de son travail, un blog dans lequel il traite l’actualité politique de son pays d’origine. En vacances chez sa famille à Kasnack, dans la capitale du Saloum, depuis deux mois, Madère Fall a remis l’ouvrage sur le métier, en tirant à tout va sur la versatilité de la classe politique, l’insalubrité de Kaolack et, il y a quelques semaines, sur la qualité douteuse d’un produit alimentaire d’une unité industrielle de la place.
 
Senico, en l’occurrence, est à l’origine de la plainte. Toujours est-il que depuis 48 heures il faisait l’objet d’une traque minutieuse de la part des éléments de la Section Recherches de la Gendarmerie de Colobane.

Ayant fait le pied de grue au domicile de sa femme au quartier de Bongré en vain, en se faisant passer pour des commissionnaires, ils ont fini par lâcher le morceau en lui servant une convocation signée par le commandant de brigade territoriale de Kaolack.
 
Défèrant tranquillement à cette réquisition de la maréchaussée, l’activiste ne se doutait pas qu’il allait être arrêté sans ménagement et convoyé aussitôt à Dakar, sans que l’objet de son interpellation ne lui soit notifié. A ses proches venus l’accompagner, le MdL S. indiquera simplement, qu’il va être entendu au niveau de la section d’enquête de Colobane.
 
Pour quel motif ? Mystère et boule de gomme. Ce qui est sûr, le bloggeur kaolackois embarqué dans un 4X4 banalisé, risque de dormir dans les locaux de la Section des Recherches, en attendant un examen de son cas. Sa famille, ses proches et ‘’followers’’ (suiveurs) de sa page Facebook, ont sonné l’alerte pour le sortir de ce guêpier. Affaire à suivre.
 
Aly Ndiaye (Libération)
 










Hebergeur d'image