leral.net | S'informer en temps réel

Après Karim Wade, les avocats de Bibo Bourgi, Pape Mamadou Pouye et Alioune Samba Diassé se pourvoient en cassation

Les avocats de Bibo Bourgi, Pape Mamadou Pouye et Alioune Samba Diassé suivent les pas de leurs confrères constitués pour Karim Wade. Ils vont, eux aussi, se pourvoir en cassation en saisissant la Cour suprême pour infirmer le jugement rendu hier par Henri Grégoire Diop condamnant leurs clients, chacun, à 5 ans de prison ferme en plus d’une amende de 138 milliards.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Mars 2015 à 07:53 | | 2 commentaire(s)|

Après Karim Wade, les avocats de Bibo Bourgi, Pape Mamadou Pouye et Alioune Samba Diassé se pourvoient en cassation
Mes Boubacar Cissé, Pape Leyti Ndiaye et Moïse Ndiour ont contre argumenté 24 heures après en jugeant le verdict d’inique et d’inacceptable. « La balance a trébuché parce qu'on a voulu satisfaire les désirs d’un pouvoir en place », dénonce Me Baboucar Cissé. Son confrère Me Leyti Ndiaye d'ajouter : « La Crei est un monstre qui doit être extirpée des juridictions sénégalaises. C’est une justice penchée vers le pouvoir. Elle reste toujours éloignée des citoyens ». Pourtant, dit-il, « le symbole de la justice, c’est la balance, l’équilibre, c’est la mesure et dans le cas d’espèce, avec la décision rendue, nous sommes en pleine démesure ». Ce, surtout « lorsque l’on condamne des gens à payer 138 milliards de F Cfa en sachant qu’il n'y a absolument rien dans ce dossier ». Me Ndiaye est conforté par Me Corinne Dreyfus Schmidt. « Après 27 commissions rogatoires internationales, une batterie d’investigations, aucune preuve, et je vous l’affirme, n’a permis d’établir une quelconque participation de Karim Wade aux sociétés appartenant principalement à Bibo Bourgi. Aucune trace du moindre flux financier entre ses sociétés et Karim Wade ». Selon elle, ce dossier est monté de toutes pièces par le Procureur spécial et validé par l’arrêt rendu par la Crei. « C’est une parodie de justice parce les preuves n’existent pas et vous en avez la preuve hier avec la motivation rendue par le juge », ajoute l’avocate. S’agissant des amendes de 138 milliards pour chacun de leurs clients, elles « dépassent toute mesure.138 milliards ce sont des choses absolument inimaginables », selon Me Leyti Ndiaye. Sa consoeur, Me Dreyfuss, elle, se demande « qui peut payer aujourd’hui dans ce monde plus de 200 millions d’euros d’amende, est-ce que cela est sérieux ? ».

Le Pop






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image