leral.net | S'informer en temps réel

Après avoir accusé Manga 2 de détournement, Toubabou Dior se dédit

Devant les juges d’appel, hier, Toubabou Dior s’est dédit en estimant n’avoir jamais tenu les propos consignés dans le journal Sunu Lamb. L’ancien champion des arènes est poursuivi pour avoir accusé Manga 2 d’être l’auteur d’un détournement des 50 millions de francs Cfa offerts aux anciennes gloires par Abdoulaye Wade, alors président de la République du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Samedi 9 Mai 2015 à 12:33 | | 1 commentaire(s)|

Après avoir accusé Manga 2 de détournement, Toubabou Dior se dédit
Se débiner. Voilà ce qu’a fait, hier, devant les juges d’appel, Bounama Touré alias Toubabou Dior. Pourtant, ce dernier avait profité d’une émission sur une chaîne privé sénégalaise pour accuser l’ancien Roi des arènes, Manga 2, d’avoir détourné les 50 millions de francs Cfa offerts aux anciennes gloires de la lutte par Abdoulaye Wade alors chef de l’Etat du Sénégal.

En fait, Toubabou Dior s’est dit initiateur et concepteur d’un projet dans le secteur du transport pour lutter contre la précarité dans laquelle basculent les lutteurs une fois leur carrière terminée, histoire d’améliorer leur sort. C’est dans cette logique qu’une demande a été introduite à la présidence de la République, au nom de l’Association « Mbeur Demb », en vue d’obtenir un financement. Et le Président Wade accepta de financer à hauteur de 50 millions de francs Cfa. Hyacinthe Ndiaye dit « Manga 2 » va empocher l’argent alors qu’il n’est ni président de l’association ni trésorier encore moins membre du bureau. « Il a infiltré l’association et l’a détourné. On ne sait pas ce qu’il est advenu de cet argent », accuse Me Ndiaga Sy, avocat de Toubabou Dior. Voilà pourquoi les avocats de la défense sont scandalisés par le comportement de l’ancien « Roi des arènes ». En réalité, Manga 2 a créé une structure parallèle en vue de capter le financement de la Présidence.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image