leral.net | S'informer en temps réel

Après avoir financé leur formation : Aly Ngouille Ndiaye casque 5 millions F Cfa pour installer une Unité de fabrication de savonnerie en faveur des femmes du Djolof

Si les populations du Djolof en général feraient tout pour le créer, s’il n’était pas né, sûr que les femmes de la Fédération pour le Développement de Dahra (FDD) en particulier remueraient elles aussi ciel et terre pour avoir un mécène à l’image du ministre de l’Industrie et des Mines.
En effet, fidèle à lui-même, Aly Ngouille Ndiaye a encore fait parler sa tirelire, en finançant la formation des femmes et l’installation d’une Unité de savonnerie.


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Juin 2014 à 23:02 | | 0 commentaire(s)|

Après avoir financé leur formation : Aly Ngouille Ndiaye casque 5 millions F Cfa pour installer une Unité de fabrication de savonnerie en faveur des femmes du Djolof
Sur ce, et dans le cadre du renforcement des capacités, 20 (vingt) femmes viennent de subir une formation en technique de fabrication de savon de ménage et de toilette.
Selon Yacine Diagne, formatrice en développement et de l’entrepreneuriat féminin, « c’est une formation qui participe au développement économique de la cité, les femmes avaient l’habitude de ne voir que le produit fini.
C’est pourquoi, nous avons mis l’accent sur la théorie et la pratique», ajoute telle.
Prenant la balle au rebond, la Présidente de la Fédération pour le développement de Dahra, Adja Thiouba Ndiaye, ne s’est pas empêchée de s’extasier de bonheur, face au geste du ministre.
Au motif que, dit-elle, “nous avons obtenu 8 millions de F Cfa de bénéfice grâce au financement du ministre, c’est pourquoi nous avons décidé d’injecter 1,6million pour l’installation de l’Unité de savonnerie, le reste de l’argent sera donné aux autres femmes sous forme de prêt, ce qui contribuera à lutter contre le chômage et créer des petites et moyennes entreprises ».
Hormis la fabrication de savon à base d’huile de « soump », de « tabanani » entre autres, les femmes comptent augmenter leur expérience dans d’autres filières telles que la fabrication de fromage et de beurre…. La fabrication des savons à base des produits locaux sert à vendre le label « made in Djolof »dans les autres localités », a affirmé Adja Thiouba Ndiaye.
En termes d’efforts pour soulager les populations : Au Djolof, l’Etat, c’est presque Aly Ngouille Ndiaye
Pour rappel, Aly Ngouille Ndiaye n’est pas à son premier coup d’essai, pour soulager les femmes. Car, plusieurs années avant même d’avoir embrassé la politique, le responsable de ‘Alliance pour la République avait, à maintes fois, offert des financements à coups de millions de Francs non seulement aux femmes du département de Linguère, mais aussi aux jeunes, sans compter les nombreux appuis, en termes d’équipement ou de construction de mosquées, entre autres.
Son appui aux populations est d’autant plus important et à saluer que c’est presque lui, l’Etat pour les habitants du département de Djolof. Où aussi bien Feu Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf, Me Abdoulaye Wade que l’actuel Président Macky Sall n’ont rien fait, en termes d’investissements pour soulager l’existence ô combien difficile des populations.
Actusen.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image