leral.net | S'informer en temps réel

Après la gratuité de l’hémodialyse dans le public, Eva Mary Coll Seck s’engage à faire baisser les tarifs dans le privé.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Mars 2013 à 10:41 | | 0 commentaire(s)|

La ministre de la Santé et de la Prévention, Eva Marie Coll Seck, a effectué une tournée, hier, dans les structures hospitalières de Dakar abritant des centres d’hémodialyse. Après le centre de l’hôpital Aristide Le Dantec, Eva Mary Coll Seck, a visité celui de l’hôpital Principal, pour s’assurer du bon fonctionnement des services. Il s’agit selon elle, de venir constater de visu, l’évolution des conditions de travail avec la gratuité de l’hémodialyse dans le public pour le traitement des insuffisants rénaux, mais aussi de noter les cas d’insuffisances d’équipements dans les centres. La visite de la ministre s’est poursuivie dans d’autres centres privés d’hémodialyse de la ville de Dakar, où elle a plaidé la « baisse des prix » pour améliorer l’accès à leurs services par les malades. Eva Marie Coll Seck a annoncé la signature prochaine d’une « convention de partenariat » dans ce sens avec les privés pour parvenir à des résultats afin d’aboutir à un meilleur accès aux services d’hémodialyse dans tous les secteurs.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image