leral.net | S'informer en temps réel

Après la rue, le « Mankoo Wattu Sénégal» va engager la bataille diplomatique et judiciaire…


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Octobre 2016 à 23:50 | | 8 commentaire(s)|

Le président Macky SALL risque d’avoir fort à faire avec l’opposition réunie autour du front « Mankoo Wattu Sénégal ». En effet, après être descendus dans la rue, les camarades de Malick Gakou comptent saisir la justice dans le cadre de l’affaire Petro Tim, mais aussi engager la bataille diplomatique et judiciaire. S’exprimant en marge de leur rencontre qui s’est tenue, aujourd’hui, au siège du Grand Parti, ces derniers l’ont fait savoir, sans ambages.

« Après notre meeting, nous allons poursuivre le dossier du pétrole et du gaz. Au cours de cette semaine, nous allons probablement déposer la plainte. On travaille avec les avocats et quelque chose se passera au cours de cette semaine » a déclaré, Mamadou Diop Decroix qui s’exprimait au nom du Mankoo Wattu Sénégal.

Poursuivant, Mamadou Diop Decroix dira: « Le coordonnateur me fait dire que la bataille diplomatique va être également menée. C’est-à-dire qu’il y’a des pays qui ont une coopération importante avec nous dans un certain nombre de domaines qui concernent les trois points de notre plateforme, à savoir les élections, la gestion des ressources naturelles et les libertés. Nous irons voir ces pays-là, leur ambassade, pour discuter avec eux ».

Par ailleurs, les membres de l’opposition n’ont pas manqué de fustiger l’organisation des élections par Abdoulaye Daouda Diallo.

« Nous avons un problème avec Abdoulaye Daouda Diallo, le ministre de l’intérieur dont nous disons qu’il ne peut pas organiser les élections, parce qu’il est partisan. Ce n’est pas parce qu’il est à l’Apr. Abdoulaye Daouda Diallo était là, lors du dernier référendum. S’il s’était comporté d’une manière républicaine, on ne l’aurait pas contesté parce qu’il est à l’Apr », a déclaré Decroix.

Abdoulaye FALL, Leral.net






Hebergeur d'image