leral.net | S'informer en temps réel

Après le référendum : Une contribution Monsieur le Président ( Ministre Thierno Lô)


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Avril 2016 à 11:59 | | 41 commentaire(s)|

Monsieur le Président je sais que vous êtes d'une lucidité politique que plus personne ne discute, vous connaissez le pays mieux que quiconque, vous respectez toutes les familles religieuses et c'est cela qu’on attend d'un homme d’État. Si vous avez gagné le référendum c'est parce que vous avez rendu visite aux Familles religieuses et coutumières et vous avez accordé des audiences à des porteurs de voix pour leur expliquer les 15 points du référendum au Contraire de certains de vos collaborateurs qui n'ont que des injures et invectives à la bouche tombant dans le piège de l'opposition qui manque de politiques alternatives à même d’intéresser nos compatriotes. Si vous n'aviez pas battu campagne avec votre brave épouse militante de votre parti l’Alliance pour la République, la majorité aurait connu une véritable raclée. Il ne faut pas vous y tromper. Je sais que vous ne partagez pas ce discours qui naît au sein de votre majorité disant que les mourides sont contre vous, n'ont jamais voté pour vous et pourtant vous gagnez toujours, donc ils ne peuvent rien contre vous. Ils se trompent car les mourides ne sont pas tous dans la ville de Touba ils sont partout dans le pays et à l’extérieur. Il suffit de les soustraire des voix du Oui pour que le non triomphe largement. Tenir un tel discours c'est hypothéquer vos chances d'avoir une majorité à l'assemblée, vivre la cohabitation et perdre le pouvoir en 2019 ce que je ne vous souhaite pas et beaucoup de sénégalais, comme moi. Si ce bruit persiste et si vous n'y mettez pas un terme, votre majorité va vite se fissurer. Il vous suffit de vous mettre dans votre petit coin pour compter ceux qui sont au tour de vous et qui sont de fervents mourides et qui vont être gênés par un tel discours avant de penser à la grande masse. Le mouride peut sanctionner son parent mouride, il peut défier un marabout qui n'est pas une référence mais ne saurait tolérer qu'on s’attaque à la confrérie, là, il se braque, donne sa force, sa fortune, son tout pour sauvegarder ce qui appartient à Sergine Touba. Il suffit de voir ce qui s'est passé quand jeune Afrique avait attaqué Sergine Touba. Il faut vite faire taire ces gens car les principaux guides religieux vous vouent un grand respect et sont reconnaissants des efforts que vous faites pour la communauté et pour le pays. N'écoutez pas Monsieur le Président ces gens qui ne connaissent rien des familles religieuses, qui n'ont rien contre vous. Le problème est que, certains ont voulu sanctionner certains de vos collaborateurs pour vous prouver qu'ils ne sont pas les bons relais sans oublier ceux qui roulent pour leurs intérêts personnels et les autres qui sont les victimes d' une intoxication malsaine. Cela n'a rien à voir avec la confrérie et il serait malheureux qu'on fasse de l'amalgame et dans notre pays nous devons combattre toute idée tendant à opposer le spirituel au temporel ou ce dernier à une quelconque entité religieuse ou coutumière. Je ne fais pas de plaidoirie pour la confrérie car elle est forte spirituellement et économiquement mais j'attire l'attention d'un ami , d'un allié à qui je souhaite un second mandat et , n'eut été le comportement de ces aigris qui ont brouillé vos rapports avec vos amis du PDS votre famille naturelle, les 35% qui ont fait confiance au Président Wade et qui ne sont pas des Burkinabés votre mandat serait sans tumulte et vos performances économiques sans commune mesure. Ils ont remis sur le plateau la crei au nom d’une fausse demande sociale, vous ont fait perdre du temps et on les entend pas quand votre frère Aliou Sall est attaqué devant l'ofnac. En plus Monsieur le Président pourquoi certains de vos collaborateurs, se donnent le droit de s’opposer à votre ouverture à certains sénégalais que vous appelez à rejoindre votre majorité ? D’où tirent-ils cette légitimité ? Oublient ils que les partis politiques sont des associations où les adhésions sont individuelles et dans le cas concerné, il y’a un fauteuil à conserver et qui est le votre. Ceci étant Monsieur le Président, la vision est bonne et déclinée par un bon plan et un second mandat serait sans difficultés si certains ajustements sont faits. Ne les écoutez pas Monsieur le Président, continuez à rencontrer les sénégalais pour élargir votre majorité et laissez votre Premier Ministre, haranguer ses ministres pour que les chantiers avancent pour que germent de grands travaux qui vont donner des emplois aux jeunes, que les mécaniciens aient des sites de recasement, que les bijoutiers aient un comptoir de l'or pour sortir du marché noir, que l'Etat aide à la mise en place de petites unités industrielles pour la transformation de nos fruits qui pourrissent ou exportés au Maroc, à Berlin nous reviennent sous forme de jus dans des canettes que nous consommons lors de nos différentes cérémonies. Il faut continuer votre ambitieux projet de faire revivre nos différentes villes et nos villages par le chemin de fer qui va permettre de voyager en train express climatisé de Dakar à Saint louis et de Dakar à Touba en 1h 30 maximum et c'est possible car les capitaux sont Là. Vous pouvez aussi continuer vos efforts au niveau du secteur touristique en retravaillant l'offre, développer le tourisme durable pour que les populations y tirent profit, bien vendre la destination en assainissant le secteur, harmoniser les curricula ,relever les standards et organiser la troisième édition du salon Du tourisme le Ticca déjà inscrit dans l'agenda de l'OMT : l'organisation mondiale du tourisme. Les acteurs socio professionnels ont confiance en vous et reconnaissent que vous êtes sur la bonne voie et ont de l’expertise, de l'ambition et un grand espoir. Les jeunes qu'on appelle bombe à retardement sont tous porteurs de projets, mais ont seulement besoins d'être encadrés afin de bénéficier des financements à travers les structures que vous avez mises en place mais qu'on me pardonne, ne financent que les nantis. Il vous faudra aussi augmenter Monsieur le Président les moyens de L'Agetip pour qu'elle puisse faire travailler les PME PMI qui donnent du travail permettant la circulation de l'argent dont parlent les sénégalais. Il faudra aussi faire de grands efforts pour éponger la dette intérieure car on ne peut pas parler d'émergence en faisant financer son économie sur le dos des entreprises privées qui bouffent leurs marges bénéficiaires à cause des retards de paiement par l'administration et ce fait est la chose la mieux partagée par tous les régimes qui se sont succédés. Vos grands travaux doivent être confiés à des professionnels avec des contrats de performance. Votre administration qui est un référentiel essentiel dans la marche vers l'émergence doit avoir une réelle complicité avec le secteur privé et les ménages pour de bonnes réformes, des incitations pour que le maximum d'impôts soient payés parce que les affaires marchent pour permettre l'amélioration de leurs salaires et l’éradication des lenteurs administratives et des dessous de table. Pour terminer Monsieur le Président et Là ,je vais fâcher certains de mes amis, il faut diversifier les patrons du privé qui vous accompagnent lors de vos déplacements à l'extérieur pour qu'on y trouve de grands patrons d'industries qui inspirent confiance quand ceux qui les attendent tapent leurs noms sur les moteurs de recherches comme ça se fait dans ce nouveau monde ou tout se sait et ou tout peut être découvert. Je plaiderais pour un ministère de la jeunesse renforcé pour aider à l'emploi et à la citoyenneté responsable, pour un grand ministère de la formation professionnelle sans oublier si possible, pour un ministère des finances et un ministère de l'économie, les initiés sauront pourquoi je les dissocie. On a tout à faire dans notre pays c'est pourquoi je vais me limiter à ces quelques propositions mais je vous prie d’aider nos jeunes et les générations à venir à aller à la découverte de la science à partir de nos langues nationales en les introduisant dans nos écoles.

Ministre Thierno Lo
Président de l'Alliance pour la Paix et le DEVELOPPEMENT APD GEM SA BOOP






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image