leral.net | S'informer en temps réel

Après une dispute avec son mari, la femme d’un motard de la Présidence fait une tentative de suicide

La nuit d’hier à aujourd’hui a été particulièrement longue pour la famille Massaly. Après une dispute avec son mari, l’aînée de la famille a bu une substance toxique pour mettre fin à ses jours. N.M. Massaly, grande sœur du libéral Mohamed Lamine Massaly a été sauvée de justesse d’une mort certaine par l’intervention de ses voisins. Elle a fait ce geste de désespoir suite à des disputes fréquentes avec son mari qui est motard à la présidence de la République.


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Mars 2016 à 12:28 | | 7 commentaire(s)|

Le Gendarme S., motard à la Présidence de la République, a failli être veuf cette nuit du mercredi à jeudi. Sa femme, N. M. Massaly a bu du «khémé» pour mettre fin à ses jours hier nuit. Il a fallu la prompte intervention de ses voisins de Sicap-Mermoz qui l’ont amenée à l’hôpital militaire de Ouakam avant d’être transférée à l’hôpital Aristide le Dantec où elle a repris connaissance après avoir reçu des soins. C’est là-bas que ses frères et ses oncles l’ont trouvée, allongée au service des Urgences.

Si la dame N. M. Massaly en est arrivée à cette extrémité, c’est à cause des relations très tendues qu’elle entretenait avec son époux A. S., motard à la présidence de la République.

Tout serait parti d'une scène de ménage, encore survenue, entre elle et son époux de pandore. Selon des informations glanées de part et d'autre, la dame reprocherait à son mari de "l'avoir abandonné depuis quelques temps", "de ne plus s'occuper d'elle"... Une autre source de nous apprendre que Ndèye Marie reprochait à son mari de lui avoir caché la vérité sur leur situation matrimoniale. Selon cette source, la dame avait été approchée par la première épouse du gendarme qui lui aurait jeté à la figure que son mariage n’était que du toc vu que son époux a opté avec elle le choix de la monogamie. Ce qui veut dire en somme que le mariage entre le gendarme en question et Ndèye Marie ne serait pas reconnu à l'état civil.Suffisant pour que cette dernière s'entête à réclamer le certificat de mariage son époux. "Qui a continué à jouer au chat et à la souris avec elle" pour reprendre les mots de notre source.

S'en est alors suivie une série de scènes de ménage jusqu'à ce que la dame prit l'option de se suicider en buvant de la soude caustique. Elle sera vite sauvée. Car aux dernières nouvelles, Ndèye Marie encore internée à l'hôpital Principal de Dakar, se porte mieux grâce à l’aide se son frère, le tonitruant libéral Mamadou Massaly qui a pris en charge son hospitalisation et les soins.

Après une dispute avec son mari, la femme d’un motard de la Présidence fait une tentative de suicide






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image