leral.net | S'informer en temps réel

Argent de la location de l'avion de Wade : Le pouvoir soupçonne une transaction de Hong Kong via Banjul

Un accueil politique du Pds à son leader. Un accueil vraisemblablement judiciaire que le pouvoir réserverait à Abdoulaye Wade. L’argent de la location de son jet privé, 21 millions de Francs Cfa, aurait transité d’un compte logé à Hong Kong vers Casablanca via Banjul.


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Avril 2014 à 15:02 | | 32 commentaire(s)|

Argent de la location de l'avion de Wade : Le pouvoir soupçonne une transaction de Hong Kong via Banjul
L’avion de Wade n’a pas fini de faire débat. Au-delà des autorisations d’atterrissage du jet privé, Le Quotidien a appris de sources proches du pouvoir que l’ancien président de la République aurait loué son jet privé à 42 000 dollars soit 21 millions de francs Cfa. Mais là n’est pas le hic, poursuit-on. Il se dit que c’est le mode opératoire qui intrigue au plus haut sommet, mais surtout les hommes de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). En effet, l’on confie que la somme indiquée proviendrait d'un compte établi à « Hong Kong et aurait atterri à Casablanca via Banjul ». Bref, l’on chercherait à faire le link entre Hong Kong et Singapour, l’autre paradis fiscal dans lequel les magistrats de la Crei ont trouvé 45 milliards de francs Cfa dans un compte dont le fils de Abdoulaye Wade, Karim, est « propriétaire à 100% » en même temps que la société African handling services Guinée Bissau (Ahsgb) qui lui est attribuée. Tout laisse croire que ce voyage « hautement politique » de Wade pourrait devenir une affaire « hautement judiciaire ».

Le Quotidien






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image