leral.net | S'informer en temps réel

Arrestation d'une pèlerine sénégalaise portant une malette de gris gris en Arabie Saoudite : Elle risque la décapitation ou la perpétuité

L’affaire de la pèlerine sénégalaise arrêtée en Arabie Saoudite en possession d’une mallette bourrée de gris-gris est loin de connaitre son épilogue. Les autorités diplomatiques rechignent à révéler son nom au moment où notre compatriote, qui est toujours en garde à vue, risque la décapitation ou la prison à perpétuité.


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Septembre 2015 à 13:34 | | 8 commentaire(s)|

Arrestation d'une pèlerine sénégalaise portant une malette de gris gris en Arabie Saoudite : Elle risque la décapitation ou la perpétuité
Sur cette affaire qui n’a pas encore livré ses secrets, l’ancien second conseiller à l’Ambassade du Sénégal à Djeddah, El Hadji Djadji Touré, déplore, dans les colonnes de La Tribune, un manque d’organisation et de méthode dans l’organisation du pèlerinage au Sénégal. M. Touré révèle qu'à la Mecque et sur l’étendue du territoire de l’Arabie Saoudite, quiconque porte un gris-gris est rapidement considéré comme Satan et traité comme tel. C’est donc pour mettre un terme à ce phénomène qui prend de l’ampleur que les autorités saoudiennes se montrent intransigeantes face aux détenteurs de gris-gris et à leurs complices. Sur le sort de notre compatriote, El Hadji Djadji Touré déclare que ce ne serait pas facile pour son cas. Outre le risque d’être tuée, elle peut se retrouver avec un ou des membres coupés. Auteur d’un ouvrage intitulé « La lapidation de Satan », du temps de son séjour en Arabie Saoudite, M. Touré révèle l’avoir écrit pour sensibiliser sur le sens de ce rituel que tous les pèlerins accomplissent pour avoir un bon hadj. Dans ce livre, il a tenu à attirer l’attention des musulmans pour leur dire qu’en Arabie Saoudite, Satan n’est pas seulement cet ange qui a refusé de se prosterner devant le Prophètes Mohamed (Psl), il assimilé aussi à toutes les formes d’associationnisme.






Hebergeur d'image