leral.net | S'informer en temps réel

Arrestation de Serigne Assane Mbacké : Les apéristes de Mbacké accusent le Pds

Depuis l'arrestation de Serigne Assane Mbacké, placé sous mandat de dépôt pour avoir réclamé l’incendie de la maison de Moustapha Cissé Lô à Mbacké, l'Alliance pour la République s’est gardée de se prononcer sur l’affaire arguant que le dossier est pendant devant la justice. Mais, en conférence de presse, hier, à la permanence de l’Apr à Mbacké, les militatns ne se sont pas gênés pour accuser le Parti démocratique sénégalais d'instrumentaliser le jeune marabout.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Mars 2015 à 09:08 | | 0 commentaire(s)|

Arrestation de Serigne Assane Mbacké : Les apéristes de Mbacké accusent le Pds
« Il (Serigne Assane Mbacké) a publiquement revendiqué l’incendie du domicile de notre frère Cisse Lô. Plus grave, il l’a même traité de voleur alors qu’il a des enfants, une famille ; son honneur a été atteint. Il n’a qu’à assumer devant le juge, ce n’est pas notre problème », a martelé Gabane Touré dès l’entame de son propos. Au cours de cette rencontre, la frange proche de Moustapha Cissé Lô s’en est cependant vivement prise, selon Le Populaire, au Parti démocratique sénégalais qu’elle accuse de financer le jeune marabout qui anime un mouvement de soutien à Karim Wade. « Nous avons identifié des responsables du Pds devant la brigade de gendarmerie de Touba. Ils faisaient semblant de soutenir Assane Mbacké alors qu’ils incitaient en même temps les populations à faire des actes de vandalisme et à s’attaquer au domicile de Moustapha Cissé Lô. Nous avons déjà identifié deux d’entre eux. Il faut qu’ils arrêtent », fulmine le porte-parole local de l’Alliance pour la République à Mbacké.

Très remonté contre les libéraux, Gabane Touré, entouré des invités de Benno Bokk Yakaar et des maires des communes rurales proches du vice-président de l’Assemblée nationale, de mettre en garde : « Le Pds est averti, son plan de déstabilisation qu’il compte dérouler à Touba et dans le reste du pays est voué a l’échec, nous leur ferons face politiquement ». Selon lui, « le Khalife sera informé, ainsi que toutes les populations, sur les réelles intentions de ce parti qui pense qu’il peut revenir au pouvoir par la violence et la manipulation de l’opinion. Ils se trompent ». Tour à tour, rapporte le journal, les invités et autres responsables lui ont emboîté le pas pour tirer sur les libéraux. « Le Pds nous trouvera sur son chemin s’il touche à un seul bien de Cissé Lô», s’écrie Matar Diop qui appelle les responsables à la vigilance. « Le peuple a tourné le dos à ces voleurs depuis très longtemps. Ils cherchent maintenant à plonger ce pays dans l’instabilité pour le fils d’un ancien président, on verra », avertit-il. Il faut noter, d'après nos confrères, qu’une motion de soutien à El Pistolero a été prononcée devant une foule en extase. « Ton combat n’est pas religieux, mais il est politique et une réponse politique sera opposée aux personnes encagoulées qui se cachent derrière l’affaire Assane Mbacké », ont-ils ajouté.






Hebergeur d'image