leral.net | S'informer en temps réel

Arsenal : Henry, la parade idéale contre l’effet CAN

Cet hiver, Arsenal a déjà prévu de perdre un ou plusieurs buteurs. Et pour contrer ce coup dur, Arsène Wenger a déjà trouvé la solution.


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Novembre 2012 à 08:24 | | 0 commentaire(s)|

Arsenal : Henry, la parade idéale contre l’effet CAN
Depuis le départ de Robin Van Persie, Arsenal ne possède que la cinquième meilleure attaque de Premier League, mais les Gunners doivent surtout composer désormais sans véritable attaquant de renommée mondiale. Alors, quand vous ajoutez à cela le prochain départ de Gervinho à la CAN (voire celui aussi de Chamakh), Arsène Wenger n’a pas fini de se faire des cheveux blancs à l’heure où la formation londonienne peine plus que jamais à rester dans le Big Four.

Afin de pallier ce futur handicap, Wenger a toutefois déjà prévu un plan de secours. Et sans surprise, l’Alsacien devrait une nouvelle fois tenter de rapatrier l’une des légendes d’Arsenal, Thierry Henry. « Vous savez ce qu’il vous apporte. Il vous apporte l’espoir, spécialement lorsqu’il entre en jeu. C’est la chose la plus importante. Est-ce que je le recruterai de nouveau en janvier ? Je ne l’exclus pas. Je ne sais pas s’il est intéressé. Mais il est affûté. La saison dernière, je l’ai fait parce que nous perdions Gervinho. Cette année, nous le perdrons à nouveau, car il dispute encore la CAN. Nous serons donc un peu justes, notamment si Chamakh s’en va, car je ne veux pas m’opposer à son départ », a-t-il déclaré hier dans des propos repris par L’Equipe.

Exilé aux États-Unis depuis 2010, l’ancien international tricolore affiche un état de forme étincelant. Auteur de 15 buts et de 12 passes décisives en 25 matches de MLS cette saison, Henry a tout simplement été impliqué dans près de la moitié des buts de son équipe (57 réalisations). Une statistique encourageante pour Wenger, même s’il convient de rappeler que le buteur de 35 ans évolue dans un championnat plus lent. Mais qu’importe. L’an passé, lors de son premier come-back chez les Gunners, le Français avait tout de même inscrit 2 buts en 4 matches de Premier League.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image