leral.net | S'informer en temps réel

Arsenal : Van Persie, un dossier qui rappelle la mauvaise gestion des cas Fabregas et Nasri ?

Alors que l'Euro s'apprête à débuter, Arsenal semble condamné à attendre la fin de parcours des Pays-Bas pour avancer dans le dossier Van Persie. À moins qu'il ne soit déjà trop tard.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Juin 2012 à 14:00 | | 0 commentaire(s)|

Arsenal : Van Persie, un dossier qui rappelle la mauvaise gestion des cas Fabregas et Nasri ?
Lié à Arsenal jusqu’en 2013, Robin Van Persie est devenu roi en matière de suspense. Moteur de l’attaque londonienne avec ses 30 buts en 38 matches de Premier League, le Hollandais n’a toujours pas accepté de prolonger son contrat, et ce, malgré une proposition en or faite par ses dirigeants (un salaire de 7,7 M€ annuels). Un constat qui peut inquiéter à l’heure où le joueur a refusé de poursuivre les négociations à quelques jours du début de l’Euro 2012 avant de déclarer être flatté par l’intérêt que lui portent des écuries telles que la Juventus ou Manchester City.

Une situation qui rappelle un peu la gestion des dossiers Fabregas et Nasri. Avec l’Espagnol, Arsenal a tenté de jouer la montre pour le retenir avant d’être obligé de céder face aux avances du Barça. Concernant le Français, là aussi il s’agissait d’une histoire de prolongation de contrat ayant tardé et qui s’est soldée par le départ de l’international tricolore à Manchester City. Logiquement, en voyant le chemin que prennent les discussions dans le dossier RVP, une issue similaire est à craindre d’autant qu’une bonne prestation du Batave à l’Euro pourrait convaincre ses courtisans de lui offrir un plus gros chèque.

Pourtant, la confiance reste de mise dans les bureaux de l’Emirates Stadium. « Nous avons convenu lors de cette réunion que nous ferons les annonces en temps voulu. Nous devons respecter ça. Robin est clairement concentré sur l’Euro et nous lui souhaitons de réussir. Le moment venu, nous ferons les bonnes annonces. Ce club a parfois été mis sous une terrible pression et je pense que chez d’autres formations tout cela aurait pu conduire à la panique ainsi qu’à de mauvaises prises de décision. Ce n’est pas arrivé ici. Nous voulons remporter la Premier League et être compétitifs en Ligue des Champions », a déclaré l’un des dirigeants des Gunners, Ivan Gazidis, dans des propos relayés par Skysports. En discussions avec leur attaquant depuis plusieurs mois, Arsenal peut-il toutefois se permettre d’attendre plus longtemps ?

Si un départ de Van Persie était à déplorer pour les Gunners, nul doute que la capacité d’Arsenal à conserver ses meilleurs éléments serait entièrement remise en cause et aurait peut-être de néfastes conséquences sur le reste d’un effectif voyant ses dirigeants incapables de régler un dossier si important en temps et en heure ; L’espoir de voir RVP prolonger son bail n’est cependant pas perdu, mais les signaux envoyés par la star oranje n’ont rien d’encourageant.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image