leral.net | S'informer en temps réel

Arsenal : l’impressionnante renaissance d’Abou Diaby va-t-elle durer ?

On le pensait perdu pour le football. Mais Abou Diaby s’est relevé une fois encore et s’offre un début de saison impressionnant. Pas de quoi enflammer son coach qui s’inquiète toujours d’une possible rechute.


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Septembre 2012 à 14:24 | | 0 commentaire(s)|

Arsenal : l’impressionnante renaissance d’Abou Diaby va-t-elle durer ?
Il y a un mois en Chine, Abou Diaby faisait son grand retour sur les terrains avec Arsenal lors de la tournée d’avant saison du club londonien. Lors d’un chat organisé avec les supporters Gunners, il avait clamé son bonheur de revenir sur les terrains après de longs mois passés à l’infirmerie. Habitué à y retourner après quelques matches de reprise, l’ancien pensionnaire de l’INF Clairefontaine est toujours en forme pour son plus grand bonheur. « Jouer trois matches d’affilée signifie énormément pour moi. Je suis très heureux parce que, à un moment, j’ai désespéré de rejouer un jour au foot. » Il faut dire que la dernière fois qu’il avait enchainé une pareille série remonte à la mi avril 2011, un an et demi, une éternité.

De l’ombre à la lumière, le milieu de terrain de 26 ans a connu une saison pleine sportivement parlant, la première depuis bien longtemps. Après avoir été convoqué par Didier Deschamps pour les deux matches de qualification pour la Coupe du Monde 2014 en Finlande vendredi et contre la Biélorussie le 11 septembre, Abou Diaby a réalisé un match extraordinaire face à Liverpool. L’une de ses plus belles partitions depuis bien longtemps. Techniquement mais aussi physiquement, le Gunner, élu homme du match, a survolé les débats. Lorsqu’il joue à un tel niveau, ce dernier figure parmi les meilleurs joueurs du monde à son poste.

Forcément, le retour en forme d’un tel joueur est une immense satisfaction pour Arsène Wenger mais aussi pour Didier Deschamps qui louait en conférence de presse la semaine dernière son importance lorsqu’il est à son meilleur niveau. Interrogé à l’issue de la rencontre remportée par Arsenal face à Liverpool (2-0) le technicien alsacien ne cachait pas sa satisfaction de revoir son protégé à un tel niveau mais restait prudent, tant il a été déçu par les défaillances physiques de Diaby. « Il progresse à chaque match, mais je suis prudent car nous avons eu tant de désillusions avec lui. » Avant de ne pas cacher son inquiétude à le voir enchainer les matches avec l’équipe de France. « Maintenant il va jouer en équipe nationale. Le mieux pour lui aurait été de souffler un peu et de continuer à travailler. Espérons qu’il ne lui arrivera rien », a confié inquiet Arsène Wenger. Abou Diaby va-t-il être de nouveau trahi par son physique ou va-t-il enfin devenir incontournable avec Arsenal et l’EdF ? Premiers éléments de réponse d’ici la fin du mois.

Sébastien DENIS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image