leral.net | S'informer en temps réel

Arsenal, mercato : Wenger s’incline déjà face au PSG...

Nettement moins flamboyants que l'Arsenal des invincibles en 2004, les Gunners version 2011/2012 sont loin de pouvoir lutter pour le titre. Arsène Wenger en est conscient.


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Novembre 2012 à 13:02 | | 0 commentaire(s)|

Arsenal, mercato : Wenger s’incline déjà face au PSG...
Sixième du classement de Premier League à cinq points du Big Four, mais déjà à dix unités du leader Manchester United, Arsenal est encore parti pour vivre une saison sans titre, avec pour seul objectif de se qualifier pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Un constat peu réjouissant, mais qui n’est pas vraiment une surprise à l’heure où les Gunners ont vu partir successivement des joueurs tels que Fabregas, Nasri, Song et Van Persie. D’ailleurs, Arsène Wenger ne se voile pas la face et concède implicitement qu’il ne dispose plus d’un effectif pouvant lui permettre de jouer le titre.

« La saison dernière, nous avons terminé troisièmes. Honnêtement, je ne pense pas que cette équipe valait plus qu’une troisième place. C’est comme quand nous avons remporté la Premier League avec zéro défaite, ce que personne d’autre n’a fait. Vous vous dites qu’il n’y a pas la place pour faire mieux. À la fin de la saison, je veux pouvoir me regarder dans un miroir et penser : “Est-ce que j’ai fait tout ce que j’ai pu ?” C’est tout », a-t-il déclaré dans des propos relayés par le Guardian.

L’Alsacien ne perd pas espoir pour autant. Alors que son club vient de signer un nouveau contrat juteux avec la compagnie Emirates (185 M€ sur 5 ans), le manager londonien annonce que son club, qui a souvent été critiqué pour ses campagnes de recrutement sans grandes ambitions, sera l’un des acteurs majeurs des prochains mercatos même si quelques bémols restent présents.

« Nous sommes en train d’entrer dans une période où nous serons capables de concurrencer financièrement les autres clubs. Et nous serons sur le marché si nous trouvons un grand joueur. Mais le Paris Saint-Germain a des ressources illimitées. S’ils décident de mettre 100 millions de livres, ils le font. S’ils décident de mettre 150 millions de livres, ils le font. Ils possèdent un immeuble appelé le Shard (à Londres, Ndlr) qui a coûté un milliard de livres et qui a été construit par le Qatar. Je ne peux pas promettre de pouvoir rivaliser avec eux. » Décidément, Paris fait bien des envieux.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image