leral.net | S'informer en temps réel

Assainissement pour tous en 2030: Macky Sall pour un diagnostic critique des engagements d’Ethekwini

Le Chef de l’État, SEM Macky Sall, a présidé ce mardi 26 mai 2015, l’ouverture de la 4ème Conférence AfricaSan qui a lieu à Dakar du 25 au 27 mai 2015 et dont le thème choisi cette année est: «Faire de l’assainissement pour tous une réalité en Afrique ».


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Mai 2015 à 23:19 | | 0 commentaire(s)|

Assainissement pour tous en 2030: Macky Sall pour un diagnostic critique des engagements d’Ethekwini
Pour rappel, AfricaSan est une initiative lancée par le conseil africain des ministres de l’Eau et de l’Assainissement (AMCOW), en vue de promouvoir l’établissement des priorités politiques en matière d’assainissement et d’hygiène.
L’ouverture des travaux s’est faite en présence du Ministre de l’environnement Mansour Faye, de Bai Mass Taal, Secrétaire exécutif du Conseil de l’AMCOW et du Dr Catarina de Albuquerque, vice-présidente au nom du président de Save the Water (SWA).

Le Chef de l’État a rappelé qu’avec l’accès à l’eau potable, l’assainissement reste, en effet, un des principaux retards de l’Afrique dans la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement, faute d’infrastructures adéquates, aussi bien en milieu urbain que rural.

"Au-delà du constat établi de nos succès et limites, il s’agit, à présent, d’aller de l’avant afin d’ explorer les solutions les mieux indiquées pour aider à l’amélioration de nos politiques et performances en matière d’assainissement",a indiqué Macky Sall.

Selon le Président de la République, pour que l’assainissement pour tous en 2030 ne soit plus qu’un slogan, il faut un diagnostic critique des engagements d’Ethekwini, confirmés par le Sommet de l’Union Africaine de Sharm EL Sheikh de 2008 pour en tirer les leçons et, surtout, "faire des propositions réalistes et orientées vers l’action, à la lumière des objectifs post 2015".

"C’est à ce prix que l’objectif d’assainissement pour tous en 2030, sera, plus qu’un slogan, une réalité vécue par nos populations, dont l’amélioration des conditions de vie, par un environnement décent, est le premier indicateur de performance dans ce domaine", a-t-il laissé entendre.

Il a également souhaité que les travaux lors de cette conférence, intègrent les aspects techniques, et financiers de l’assainissement, la gestion durable du phénomène récurrent des inondations, l’échange d’expériences sur les meilleures pratiques et les technologies les plus adaptées à nos réalités pour le traitement des déchets solides et liquides.

Enfin le Chef de l’État a adressé ses félicitations à"la société civile, notamment aux chercheurs qui ne cessent de promouvoir l'assainissement en Afrique".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image