leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

"Assane Diouf avait reçu l'ordre de quitter les États-Unis, le 10 août 2016. Il est entré illégalement aux États-Unis en 2001" (Officiel)


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Août 2017 à 15:20 | | 0 commentaire(s)|

Les carottes sont quasi cuites pour Assane Diouf, qui s'est distingué sur Facebook par ses vidéos incendiaires contre le Président Macky Sall et certaines figures de la vie publique sénégalaise. 
 
En ce moment en détention dans une prison américaine, il devrait être expulsé des États-Unis. Le weekend dernier, l'ambassade des États-Unis à Dakar a informé que l'immigré sénégalais "n'avait aucun droit légal de rester aux États-Unis".
 
Il avait demandé de lui laisser le temps de prendre langue avec Washington. C'est ce matin qu'il nous a transmis la réponse officielle de son pays. Si l'on se fie à celle-ci, Assane Diouf doit commencer à faire ses valises pour son expulsion des États-Unis.
 
"Assane Diouf est entré illégalement aux États-Unis en 2001. (Il) a reçu l'ordre de quitter les États-Unis le 10 août 2016, et a interjeté appel de la décision à l'Office of Immigration Appeals (BIA). Son appel a été rejeté en 2017."
 
Malgré le rejet de son recours, "Assane Diouf a choisi de rester aux États-Unis en ce moment". "Il a été soumis à une procédure judiciaire appropriée, mais il a finalement été constaté qu'il n'avait aucun droit légal de rester aux États-Unis, informe l'ambassade des États-Unis à Dakar. S'il est déporté, ce sera parce qu'il est aux États-Unis illégalement."
 
Washington, via sa représentation au Sénégal, a tenu à préciser qu'Assane Diouf ne fait pas l'objet d'une procédure pour terrorisme, comme rapporté par des médias. "Du côté du gouvernement américain, ce dossier a toujours été et continue d'être un dossier d'immigration", conclut l'Administration Trump.