leral.net | S'informer en temps réel

Assignation de l'Institut libéral en justice : L'entourage de Wade encore au banc des accusés

Les manœuvres souterraines pour avoir les faveurs du pape du Sopi ont toujours été dénoncées par certains membres lorsque le Parti démocratique sénégalais était à la tête du pays. Mais, elles semblent s'être accrues avec la perte du pouvoir. Le pousse-toi de là que je m'y mette est plus que jamais d'actualité et peut causer beaucoup de tort au parti libéral. Dans un entretien accordé à EnQuête, le Directeur de l'Institut libéral, Malick Dieng, explique comment l'entourage de Me Wade l'a empêché de le voir jusqu'à ce qu'on l'assigne en justice pour six mois d'arriérés de loyer.


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Décembre 2014 à 09:47 | | 1 commentaire(s)|

Assignation de l'Institut libéral en justice : L'entourage de Wade encore au banc des accusés
A nos confrères qui lui demandent comment il en est arrivé à être assigné en justice pour six mois d'arriérés de loyer par l'Agence Hortala, Malick Dieng se lâche : "J'avais longtemps gardé le silence sur cette affaire car je trouvais que c'était indécent qu'un institut comme celui-ci puisse être dans une situation pareille. Si nous nous trouvons dans cette situation, c'est par négligence, mais surtout à cause d'un combat ardu que des gens font autour du Président Wade". Se refusant de citer des noms, le Directeur de l'Institut libéral consent seulement à dire que "l'entourage du Président Wade ne joue pas le rôle qu'il fallait dans la gestion de son Patrimoine". "Imaginez qu'en tant que conseiller du Président Wade, je ne puisse pas le voir !", s'exclame-t-il. A la question de savoir si Me Wade est au courant, M. Dieng déclare : "Non, nous n'arrivons même pas à lui parler. C'est une situation extrêmement pénible du moment où les relais qui se devaient d'être au courant n'ont pas fonctionné. Nous faisons l'objet d'obstruction, de croc-en-jambe". Malick Dieng "trouve regrettable que Me Wade soit traîné devant les tribunaux pour une modique somme (9.478.800 FCfa) d'autant plus que c'est quelqu'un qui aide les gens". Et le journal de lui faire remarquer que Me Wade a confié avoir des difficultés financières. Ce à quoi M. Dieng rétorque : "Il peut être dans des difficultés mais Wade, en tant qu'éminent économiste qui maîtrise les rouages de la finance, n'est pas si fauché que cela".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image